0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

melted bodies enjoy yourself chronique

Premier effort studio pour ces américains allumés (3 mecs et 1 nana) originaires de Californie dont Ben Majoy le claviériste du combo qualifie leur zike de thrash barré issu d’un croisement entre Cannibal Corpse et Devo !

Rentrons directement dans le vif du sujet : Eat Cops le morceau d’ouverture débute lentement, de façon pulsatile, dans une ambiance futuriste de fin du monde. Puis le tempo accélère brutalement dans un déluge de décibels au sein duquel le chant psalmodié rappelle un Mike Patton survolté (Faith No More, Mr Bungle, Tomahawk, Dead Cross…).

99 Scents, est un morceau méga-speed aux relents death vous donnant l’envie de sauter partout. Le chant évoque ici en priorité Serj Tankian (System of a Down), mais les arrangements sont tout simplement délirants parsemés de breaks calmes, d’ambiances robotiques, larsens déchirants…Morceau déjanté à la fulgurance éminemment sympatoche se terminant sur des dialogues semblant tirés d’un film de Sci Fi.

Ad People vous entraîne ensuite dans un improbable thrash débridé lorgnant vers du mosh palpitant et schizophrénique (l’influence de Mr Bungle). L’instillation de petits samples électro tout du long du morceau rend ce titre absolument jouissif si vous avez comme moi un faible pour les styles borderline...

Funny Commercials (and the Five Week Migraine) outre son improbable patronyme sera aussi synonyme de breaks en tous genres et d’un chant définitivement dément et excentrique. Mais où sont-ils donc allés chercher tout ça ?

Club Anxious poursuit dans la même veine sur un rythme effréné thrashy saupoudré d’une note funky et électro. Quant aux paroles, inutile de préciser qu’elles sont aussi délirantes que le tempo du morceau.

Phone Tumor distille quant à lui une électro sautillante rythmée et joyeuse sur lequel le chant rugueux (sans être growlé) m’a fortement évoqué un autre chanteur allumé (Les Claypol de Primus) sans le son de basse caractéristique cependant puisque les claviers sont ici au premier plan.

The Rat est une reprise en mode metal speed d’un groupe d’indie rock new-yorkais, The Walkmen. Version là aussi totalement accélérée et passée à la moulinette si vous connaissez l’original et son style pop-rock à la The Strokes !

Sur The Abbot Kinney Pedophiles le cap est maintenu au délire speed émaillé d’un chant plus parlé que scandé.

Helplessness est un titre reposant dont le calme et la zénitude du chant sur une mélodie envoutante prouve que ces musicos savent également pondre des ambiances planantes et reposantes…même si le morceau n’oublie pas d’accélérer sur la dernière partie !

Meat Cleanse va refermer cette galette de façon énigmatique en 7 minutes sulfureuses, qui après un début calme, vont se transformer en un metal enlevé dans une cavalcade de guitares breakée de toutes parts à l’aide de samples, claviers et chants variés.

Au total, Melted Bodies délivre un premier album d’un niveau exceptionnel. Excellente découverte pour ma pomme ! A écouter sans modération si vous aimez les ambiances déjantées. Parait même que ce style a un nom : le nawak metal !



Tracklist :
01. Eat Cops
02. 99 Scents
03. Ad People
04. Funny Commercials(and The Five Week Migraine)
05. Club Anxious
06. Phone Tumor
07. The Rat
08. The Abbot Kinney Pedophiles
09. Helplessness
10. Meat Cleanse



Line Up :
Guitare, chant - Andy Hamm
Contrebasse, Choeurs - Houda Zakeri
Batterie, percussions - Scott McDonald
Claviers, synthé - Diamondstein

Label : Sweatband Records
Sortie : 18/09/2020


Notes des visiteurs :

Comments:

Melted Bodies - Enjoy yourself - Chronique - 4.0 out of 5 based on 1 vote