0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

joel hoekstra s 13 running games nouvel album hard to say goodbye single et video

Joel Hoekstra est le guitariste de Whitesnake, Cher et du Trans-Siberian Orchestra. Il a également travaillé avec Nightranger et sur la comédie musicale de Broadway, Rock of Ages. Joel Hoekstra's 13 est l'un de ses nombreux projets en solo.

Après un premier album en 2015 (Dying to Live), Running Games est son second album. Et avec Joel, il y a du beau monde sur le projet : Russell Allen (Symphony X, Adrenaline Mob) aux lead vocals, Vinny Appice (ex-Black Sabbath, DIO) à la batterie, Tony Franklin (ex-The Firm, Blue Murder) à la basse, Derek Sherinian (Sons Of Apollo, Dream Theater, Black Country Communion) aux claviers et Jeff Scott Soto (W.E.T., Sons Of Appollo, Trans-Siberian Orchestra) aux backing vocals.

Joel Hoekstra prouve que ce projet lui tient à coeur puisqu'il s'occupe de la production, des compositions et des arrangements. Running Games propose un rock mélodique plutôt musclé, et la production offre un son phénoménale. Et les compositions ne sont pas en reste. Elles sont toutes superbes comme le prouve le premier titre, Finish Line, au riff énergique et arabisant. Russell Allen se montre à la hauteur de l'évènement et les choeurs de Jeff Scott Soto apportent une touche supplémentaire au mélodique du morceau.

Et la suite est du même niveau. I'm Gonna Lose It est un titre addictif et robuste, tout en étant mélodique. J'aime particulièrement Hard To Say Goodbye aux réminiscences années 80 et au refrain irrésistible. Aucune faiblesse n'est à noter, How Do You est des plus mélodiques. Les guitares, nombreuses, sont magnifiques, notammant en acoustique. Et une fois de plus, impossible de ne pas craquer sur le refrain. Splendide. Plus qu'une merveille, un bijou mélodique.

Heart Attack est plus musclé, un peu dans la veine de Van Halen. La rythmique est épaisse comme la peau d'un rhinocéros et les guitares une fois de plus ensorcelantes. Le riff de Fantasy est implacable, une fois de plus arabisant. Tout comme le solo proposé par l'américain. Lonely Days est dans la même veine. Intense, athlétique mais toujours mélodique. Russell Allen est à l'aise vocalement que ce soit en rock pur ou en mélodique.

Reach The Sky reste dans la ligne de conduite du groupe. Le travail de Derek Sherinian est impressionnant malgré la place prise par les guitares de Joel Hoekstra. Tout le disque est à écouter avec un bon casque. Le solo wah wah est court mais d'une technicité incroyable.

Cried Enough For You commence comme une ballade mais se transforme bien vite en furie électrique. Avant de se rematérialiser en ballade musclée. Un titre éclatant. Et encore et toujours un solo sorti des entrailles des fureurs de la terre. Aucune faiblesse, aucun répit pour l'auditeur. Take What's Mine enchante nos oreilles de rockers. Voix envoûtante, guitares tantôt épaisses, tantôt mélodique et un riff corpulent comme le mur du son.

La vraie et seule ballade de l'album est le dernier titre, Running Games. Une merveille dans laquelle se mêlent avec bonheur guitare acoustique, percussions, violoncelle et violon. Sans jamais être sirupeuse. Quatre minutes de bonheur d'écoute.

Un disque sans faiblesse, interprété par des musiciens exceptionnels, menés par un guitariste prodigieux qui se montre un excellent compositeur. Ce n'est pas pour rien que David Coverdale l'a engagé dans Whitesnake. Running Games est donc à se procurer d'urgence à partir du 12 février.

Tracklist :
01. Finish Line
02. I'm Gonna Lose It
03. Hard To Say Goodbye
04. How Do You
05. Heart Attack
06. Fantasy
07. Lonely Days
08. Reach The Sky
09. Cried Enough For You
10. Take What's Mine
11. Running Games
12. Lay Down Your Love (bonus track; digital)



Line Up :
Joel Hoekstra (WHITESNAKE) - guitares  
Russell Allen (SYMPHONY X, ADRENALINE MOB) - chant principal, choeurs  
Vinny Appice (ex-BLACK SABBATH, DIO) - batterie
Tony Franklin (ex-THE FIRM, BLUE MURDER) - basse
Derek Sherinian (SONS OF APOLLO, DREAM THEATER, BLACK COUNTRY COMMUNION) - claviers
Jeff Scott Soto (SONS OF APPOLLO, ORCHESTRE TRANS-SIBÉRIEN) - chœurs
Invités spéciaux:
* Lenny Castro (TOTO) - percussions
* Chloe Lowery (ORCHESTRE TRANS-SIBÉRIEN) - choeurs
* Dave Eggar (EVANESCENCE, COLDPLAY) - violoncelle
* Katie Kresek (Adele, Five For Fighting) - violon, alto

Label : Frontiers
Sortie : 12/02/2021

Discographie :
Dying To Live (2015)
Running Games (2021)

 




Notes des visiteurs :

Comments:

JOEL HOEKSTRA'S 13 - Running Games - Avec Russell Allen au chant - Chronique - 4.0 out of 5 based on 1 vote