0
0
0
s2smodern

r i p gady pampillon le guitariste chanteur la tore tarzen est decede a l age de 59 ans

R.I.P. GADY PAMPILLON , le guitariste chanteur est mort ce 30 juin des suites d’un cancer, à l’âge de 59 ans.

 'Edgardo Adrián Pampillón, né le 27 octobre 1961, était  musicien, compositeur, guitariste et chanteur argentin ayant œuvré dans de multiples styles,  Hard Rock, Blues Rock, Heavy Metal, Pop Rock et A.O.R.  Il a commencé sa carrière professionnelle en 1983 en fondant le groupe ALAKRAN .
Fin 1985, il rejoint La Torre pour remplacer le guitariste Carlos García López. Dirigé par le couple Patricia Sosa (chant) et Oscar Mediavilla (guitare); avec ce groupe, il a publié Hunting Dams (1986), Live (1987) et Movement (1988). Ils ont participé à une tournée de 26 concerts en Union soviétique d'alors (1988-1989).

Il a participé au premier festival ibéro-américain (à Madrid, en Espagne), avec Charly Garcia, Pedro Aznar et des Latino-Américains tels que Los Prisioneros, El Tri, Rosendo, Miguel Ríos et plus.
Après la séparation de La Torre, Pampillón a rejoint le groupe de hard rock espagnol Tarzen en 1990, avec les frères Michel et Danny Peyronel (qui fut  claviériste de UFO en 1975 - 76),  sans enregistrer avec eux.

Entre 1991 et 1995, il forme Gasolina, avec Mario Curcio, Hernán Cotelo et Marcelo Záccara, puis entame sa carrière solo, avec deux albums:

"Conventillo" (2009), matériel composé de douze chansons, liées au blues et au ryhtmn et au blues, et
Plaque "Long Play" (2015) remplie de musiciens invités célèbres, avec 14 chansons, allant du Blues au Rock´n´Roll, et avec une version électrique imposante du classique d'Astor Piazzolla "Goodbye Nonino".

Il a fait une tournée en Argentine en 2012, avec Rudy Sarzo, le bassiste emblématique de Heavy Metal (Quiet Riot, Ozzy Osbourne, Ronnie James Dio, Whitesnake, Queensryche, etc., avec son ancien groupe Alakrán, dans un retour qui n'a pas prospéré au-delà de 2013.

Sa dernière activité était avec son groupe, "La 4 x 4", composé par Silvio Hunko à la basse et Omar Smith, à la batterie.





 

Notes des visiteurs :

Comments: