0
0
0
s2smodern

r i p phil may le chateur des pretty things est decede a l age de 75 ans

Phil May, le chanteur des Pretty Things, est décédé à l'âge de 75 ans.

Le management du groupe a confirmé la nouvelle en publiant un communiqué qui disait: «C'est avec une très grande tristesse que le management de Pretty Things doit annoncer la mort du chanteur du groupe, Phil May. Phil est décédé à 7 h 05 le vendredi 15 mai à l'hôpital Queen Elizabeth de Kings Lynn, à Norfolk. Il avait 75 ans. Il était en confinement à Norfolk avec sa famille et, au cours de la semaine, Phil a fait une chute de vélo et a été opéré de la hanche, après quoi des complications sont survenues. »

Connus pour leurs performances féroces en live, les Pretty Things ont émergé au milieu des années 60 grâce à leur son blues rock distinctif. Leurs succès comprenaient "Rosalyn", "Honey I Need" et "Don't Bring Me Down", ce dernier culminant à la 10e place du classement des charts du Royaume-Uni.
Le groupe était également connu pour son mode de vie sauvage. Ses membres arboraient des cheveux longs, se livraient à la consommation de drogues et affichaient fièrement une attitude de contre-culture, loin de la société anglaise étouffante de l'époque. La bisexualité de May a également fait de lui une icône précoce involontaire dans la communauté LGBTQ.

Les manières exubérantes des Pretty Things étaient en partie la cause de leur incapacité à faire croître leur base de fans au-delà des côtes de l'Angleterre. Par exemple, une tournée de 1965 en Nouvelle-Zélande a été écourtée après que May eut tourné en dérision le traitement réservé par le pays à sa population maorie natale lors d'une représentation. Le groupe a été expulsé et le parlement néo-zélandais les a bannis du pays à vie.

Le LP de 1968 Sorrow a marqué un changement stylistique pour le groupe. Souvent considéré comme le premier album d'opéra rock, la sortie a vu les Pretty Things embrasser un son psychédélique. Bien que le LP se soit mal vendu à sa sortie, il a été considéré comme un classique culte.

Bien que les Pretty Things n'aient jamais marqué un hit en tête du classement, leur influence s'est fait sentir parmi de nombreux autres artistes. Jimi Hendrix, Aerosmith et les Ramones ne sont que quelques-uns des musiciens à avoir célébré le travail de Pretty Things. David Bowie était également un fan célèbre, reprenant deux des chansons du groupe - "Rosalyn" et "Don't Bring Me Down" - sur son album de 1973, Pin Ups.

En 2014, May a eu un diagnostic de maladie pulmonaire obstructive chronique et d'emphysème. Bien que la situation ait ralenti le rocker, il a continué à tourner et à enregistrer avec les Pretty Things aussi souvent que possible. Le dernier album du groupe, The Sweet Pretty Things (Are in Bed Now, of Course…), est sorti en 2015. Leur dernier concert a eu lieu en 2018, une performance à l'O2 Arena de Londres. Le spectacle a été filmé pour un album live et un film de concert intitulé The Final Bow. Van Morrison et David Gilmour de Pink Floyd étaient parmi les invités spéciaux à rejoindre le groupe sur scène.







Notes des visiteurs :

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 1203 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • HERMAN FRANK - Two For A Lie : nouvel album - Venom : vidéo clip

    terry RM
    Super chro MetalDen, comme ...

    Lire la suite...

     
  • WIG WAM - Never Say Die - Chronique

    Fab
    Putain quand on réécoute les ...

    Lire la suite...

     
  • THUNDER - All The Right Noises : Chronique

    MetalDen
    Enorme album, Thunder toujours ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE - II - Chronique

    Fab
    C'est pas à mon âge que je vais ...

    Lire la suite...

     
  • W.E.T. - Retransmission - Chronique

    Fab
    Bon déjà on va aller a l essentiel ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
27 Fév 2021 14:24 - Emmanuel Ascher
ALICE COOPER - Detroit Stories  - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)