0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

ygas cavalaire sur mer 83 festival bonporteau des vagues a l ame 10 08 2019

Nous étions au bord de l’eau, plusieurs côté sable pour un seul baigneur âgé. De fait, oublions le sempiternel : seul sur le sable, les vieux dans l’eau ! 

Puisque d’un côté, il fallait compter par centaines assises, quand une seule personne se privait d’un tel spectacle. Alors bémol, assises voire allongées sur leurs serviettes, pendant que des petits grains minéraux venaient fouiller mon moi profond. Astuce, pour un concert sur la plage, ne sortez pas sans elle : votre serviette.

Parlons du lieu, une plage au sable fin et des pans de collines en fond de décor derrière la scène, un cadre idéal pour un Parisien qui vient dans le Sud et qui ne supporterait pas le son des cigales et les cloches du village.

A se demander parfois comment certains ont encore l’alignement des planètes dans le vide sidéral qui leur sert de tête pour les tâches basiques quotidiennes. Alors, n’allons pas prétendre non plus comme certains sudistes qu’il n’y a rien de plus beau que ce chant des cigales et le tintement du battant dans cette robe campaniforme. Il y aura toujours le rire d’un bébé ou le set d’YGAS sur cette plage.

Parenthèse faite, poursuivons… YGAS pour des vagues à l’âme.

Omettant de fait que nous étions samedi en pleine période estivale, omettant que 200 kms aller pourraient être une distance ; bravant les bouchons, nous pouvions confronter le duo Laënora – Maënora au duo musical YGAS, pour les béotiens : Yvan Guillevic, Anne Sorgues.

Qu’importe le temps, la seule richesse qui importe. Le gaspiller nous emmène forcément aux regrets. Bien l’utiliser se résume de fait à réellement vivre. Bien vivre !

Venant du Nord-Ouest pour un périple à plus de 1000 kms au Sud-Est, dans la cité de Cavalaire-sur-Mer, c’est bien avec sa palette émotion que notre duo Breton-Normande venait offrir et délivrer son set.
ygas cavalaire sur mer 83 festival bonporteau des vagues a l ame 10 08 2019 01

Une guitare parfaitement accordée (*) à un organe vocal totalement maîtrisé (µ). Notre langue permet d’apporter le féminin pour lui (*) et le masculin pour elle (µ).

Car la volonté de notre duo est bien de se produire et ce qu’importe la distance. Pour le plaisir de ceux qui ne pourraient vivre en Bretagne, territoire musical de l’Hexagone.

Alors que nous rejoignions, par un chemin pentu et bucolique ce lieu niché en bord de mer, une voix de type Groot vint à nous apostropher. Derrière nous Yvan (casaque noir, toque noir), suivi de peu d’Anne (casaque fleuri, toque colorée).

Je retiens que dans les premiers mots qu’il m’a adressé il y avait cette interrogation sur mon rétablissement.

Cela résume en partie la personne qu’est notre guitariste. En plus de talentueux : fort sympathique. Avec un tel tempérament et un réel talent, pour créer, se produire, il a besoin de trouver des personnes à son image.

Sincère et emplit de talent, d’où la présence d’Anne, ce jour, à ses côtés.

Une très belle rencontre côté scène, comme en coulisses. Tu m’as bluffée vocalement, je pense qu’elle pourrait repousser un tsunami si elle poussait sa voix ! Heureusement de ce côté on a été peinards.

YGAS a compris qu’un bonheur non partagé, n’est pas une véritable satisfaction. Quand on se sent bien, qu’on ne pense à rien d’autre que de profiter de l’instant, on vit cet état de grâce.

Ils maitrisent leur art, prennent du plaisir autant individuellement que dans leur schéma de duettistes.

C’était tout autant, sinon plus, plaisant côté public.

La prestation a été parfaite. Le temps a paru si court, de plus Anne a cette faculté, cette aisance pour communier avec le public. Allant solliciter une participation qui s’est opérée très facilement.

Preuve, s’il fallait, et qu’il en est de la réussite de la soirée. Il y avait, soulignons-le, en sus cette belle qualité de son. Un parfait équilibre sur les volumes pour offrir le set. Peut-être… une fois ou deux j’aurais aimé plus de volume sur un ou deux départs de leads.

Le set terminé, ce ne sont pas les quelques commentaires entendus, dérobés, par-ci par-là qui pourraient contredire mon ressenti.

Maintenant je peux vous assurer de la sincérité de mes dires. Oui l’univers d’Yvan (PYG, Empty Space, BBB, Wired, Eden Soul, …) fait partie de ma vie, mais je garde toute objectivité.

Comme moi si vous pensez connaître le duo, mais que vous n’avez pas encore eu l’opportunité d’une prestation Live, vous ne connaissez pas réellement YGAS. Alors, ne vous en privez pas.

Allez les voir, allez les écouter dans l’épreuve ultime ; celle qui infirme ou affirme le talent : le Live !

YGAS est sans doute avant tout un groupe Live. QUELLE voix, quelles grattes (merci le Looper & bravo pour la maitrise).

Quelles aisances individuelles et quelle osmose.

Quand deux univers se rencontrent il y a expansion et qui dit expansion dit… Big-bang.

J’ai toujours estimé que la vraie beauté était dans la simplicité, comme leur musique. Attention, ne galvaudons pas sur le mot : simplicité car concept éthéré, ou s’affirme délicatesse et une approche quasi aérienne dans les interprétations. Pourrais-je dire céleste ? L’envisager est déjà un premier pas. Pas d’avalanches, pas d’abondances du trop, ni du trop peu. Seul l’essentiel est délivré, libéré (pardons je m’égare) préservé, présent.

Entre compositions et reprises c’est un véritable régal auditif. Face aux grands classiques, on arrive à apprécier d’autant, voire (dans mon cas) plus les titres de leur répertoire.
ygas cavalaire sur mer 83 festival bonporteau des vagues a l ame 10 08 2019 02

Devant la magie de ce duo nous pourrions vouloir nous poser des questions sur l’origine du groupe et nous serions confrontés à la même problématique que l’œuf et la poule. Je vais vous rendre service, pas besoin de s’interroger, si ce n’est pour essayer de comprendre pourquoi un tel groupe n’est pas plus plébiscité autant, alors :

Qu’on est tellement sûr que vous allez aimer,

Qu’on est tellement sûr que vous en parlerez autour de vous,

Qu’on est tellement sûr que vous serez obligé de relater l’expérience vécu.

Que je vous conseille d’aller sur leur page, je suis bien allé sur leur plage J, et de chercher leurs dates de concerts, de vous procurer a.s.a.p. l’EP, l’album (chronique ici) et d’écouter les liens.

Pour ce Live Report nous (Laënora & moi-même) garderons en sus ce moment privilégié avec nos deux artistes, (attention couac : ) autour de crêpes et cidre breton.

Seul ‘raté’ de la soirée… Du cidre BRETON (je pleure ! ) mais, à… Cavalaire-sur-Mer, je me gausse.

En conclusion, pour moi une date à graver que je dépose de facto dans mon casier : des bons moments de la vie.

Merci à vous deux. Et vivement le prochain Live. Ou tout autre instant.

YGAS :
Yvan Guillevic : guitare(s)

Anne Sorgues : Chant

Set List :

A Man Like You
Don’t Let The Green Grass (Reprise)
Do It Your Way
Tears In Heaven (Reprise)
Walk With Me Lord (Reprise)
Angel Of Mercy
Little Wing (Reprise)
Better Days
Dark Empty Streets
It Won’t Be Easy
I’D Rather Go Blind (Reprise)

 Photos Patrick Borel - Maenora
 

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 678 invités et un membre en ligne

  • John MarKus

Commentaires

  • VULCAIN Vinyle

    MetalDen
    Je rejoins Emmanuel et Barjozo ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - The Teal Album

    Pilgrimwen
    Merci ! J'ai écouté attentivement ...

    Lire la suite...

     
  • RESTLESS SPIRITS - Restless Spirits

    Tis
    J'aime bien cet album, je me ...

    Lire la suite...

     
  • AC/DC - Highway to Hell

    MetalDen
    En attendant un SDF 2020 suggéré ...

    Lire la suite...

     
  • HARDLINE - Life

    FranckAndFurious
    A la rescousse de Fab ! Comme je ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)