0
0
0
s2smodern
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

SUICIDAL TENDENCIES + 22 BELOW à Toulouse (le Bikini) le 11 avril 2017

Suicidal Tendencies oublie rarement Toulouse lors des tournées françaises.

Et quand ce n'est pas avec ST, Mike Muir vient aussi avec Infectious Grooves. En somme, il est comme chez lui au Bikini ! En plus avec "World gone mad", Suicidal Tendencies a sorti un très bon album qui vaut le coup d'être défendu même si, bien entendu, la plupart des gens viennent pour les classiques du groupe.
A l'arrivée un peu après 20h, en tout cas, nous constate que la salle est loin d'être vide, trois jours après un concert d'Amon Amarth archi-complet. Les fois précédentes, le balcon du Bikini n'avait pas été ouvert. Là il l'est et bien rempli, de sorte qu'on doit être un bon millier. C'est une nouvelle fois la preuve que le metal marche bien, et notamment à Toulouse. Après, il y a aussi une attraction qui a dû attirer un peu plus de monde que d'habitude : le fait que Dave Lombardo soit le nouveau batteur de Suicidal Tendencies !

On passera sur le groupe de première partie, 22 BELOW, tout juste aperçu. Ca semble être du noisecore, c'est avec une chanteuse et c'est pas bon ! En gros, on a regardé trente secondes et on est vite ressortis. Je ne détaillerai pas plus, j'ai juste pas aimé et ça ne m'a pas paru très bien fait non plus... On passera donc plus de temps dehors à discuter, ce qui n'est pas une mauvaise chose non plus ! C'est l'occasion aussi de voir les stands de merchandising et de constater qu'il n'y a pas que Ghost et Sabaton qui vendent leurs tee-shirts à des prix prohibitifs... Même en sachant que ce ne sont plus les ventes de disques qui font vivre les artistes, c'est toujours surprenant de constater l'inflation hallucinante du merchandising.

SUICIDAL TENDENCIES + 22 BELOW à Toulouse (le Bikini) le 11 avril 2017

On va donc passer directement aux choses sérieuses avec SUICIDAL TENDENCIES. Pour un show classique mais de haute volée. Comme dirait un politicien à qui cette formule n'a pas porté chance, Mike Muir a la super pêche et ses partenaires de jeu aussi ! Comme toujours, ça commence avec un bon petit "You can't bring me down" pour bien mettre dans l'ambiance, suivi d'un "I shot Reagan" dédié à Trump. Et ça enchaîne sur deux nouveaux titres qui montrent bien la qualité de "World gone mad" car ces morceaux joués n'ont absolument pas dépareillé au milieu des classiques. A partir de "War inside my head", les pogos vont s'enchaîner sur les circle pits et walls of death. Les premiers fans montent sur scène sur l'hymne "Possessed to skate" (je n'ai jamais été skateur mais quand j'étais à ado, je faisais des circle pits tout seul dans ma chambre sur cette chanson !). Du haut de ses 54 ans, Mike Muir fait le show avec son éternel bandana et ses discours sur la grande famille Suicidal qui vaut bien mieux que tous les politiciens. Dave Lombardo à la batterie... bah c'est Dave Lombardo donc un batteur d'un niveau phénoménal. Cependant, son apport à Suicidal Tendencies n'est pas si important que ça dans la mesure où son prédécesseur était également énorme (dans tous les sens du terme !). Les autres membres du groupe ont également une bonne présence scénique, chacun participant à la fiesta. Le point d'orgue sera sur "Allegiance we pledge", sur lequel une bonne cinquantaine de fans vont monter sur la scène. C'est la première fois que je m'adonne à cet exercice. Ca permet de se rendre compte que la scène du Bikini est haute et très large. Et même si ce sont des êtres humains ordinaires, ils ont bercé mon adolescence. Donc se retrouver à sauter sur scène à côté de Mike Muir   (que j'avais vu pour la première fois à l'hippodrome de Vincennes en 1993) et être à trente centimètres de Dave Lombardo (vu une dizaine de fois avec Slayer dans des conditions beaucoup plus lointaines), ça a quelque chose d'un peu irréel.
Bref, Suicidal Tendencies a mis le feu au Bikini. Les mecs ont passé la cinquantaine mais ce serait bien qu'il y ait beaucoup de jeunes groupes qui dégagent la même énergie sur scène.

Setlist de SUICIDAL TENDENCIES :

You Can't Bring Me Down
I Shot Reagan
Clap Like Ozzy
Freedumb
Trip at the Brain
Get Your Fight On!
War Inside My Head
Subliminal
Send Me Your Money
Possessed to Skate
I Saw Your Mommy
Cyco Vision
How Will I Laugh Tomorrow
Pledge Your Allegiance

Living For Life

Voilà, c'était le meilleur concert de ce premier trimestre 2017, tout simplement!

Pierre

 

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 635 invités et aucun membre en ligne

FB RockMeeting

Commentaires

  • DORO dévoile un nouveau titre : Brickwall (vidéo clip)

    terry RM
    Doro ! Excellent !!!!

    Lire la suite...

     
  • MYRKUR - Folkesange

    MetalDen
    Quel dépaysement ! Quelle ...

    Lire la suite...

     
  • ELECTRIC MOB Discharge - Un premier album avec un finaliste de The Voice Brésil

    MetalDen
    Oui belle surprise, oui un ...

    Lire la suite...

     
  • THIN LIZZY - Live And Dangerous - Chronique

    MetalDen
    Merci Phil d'avoir pris le temps ...

    Lire la suite...

     
  • BUTCH WALKER American Love Story

    MetalDen
    Ha Ha ben joué en effet Flyover ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)