0
0
0
s2smodern
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
HAKEN – Next To None – The Algorithm - Paris - La Maroquinerie - 29/03/2017Afin de situer mon récit je préfère avoir l'honnêteté de préciser que deux jours avant j'étais encore au Paradis des progueux, en Zélande.
Le Weekend-Marillion 2017 m'a complément subjugué au point de ne pas avoir redescendu de mon nuage avant plusieurs jours. Donc, évidemment le 29 mon esprit était encore ailleurs… Je savais, en achetant ce ticket Haken, il me serait compliqué d'assurer mon implication, mais à ce point-là …
Néanmoins Haken reste pour moi un groupe énormissime et il était par conséquent hors de question de manquer un de leurs passages parisiens.
Lorsque j'arrive, la file d'attente est encore bien maigre. Discussions aidant, je me retrouve avec un pote au premier rang mais sur la droite et collé aux enceintes des basses. Ouille, le choc est donc violent après tant de douceurs sous les cieux bataves …Protections auditives impératives donc …
Next To None : Encore une découverte en ce qui me concerne et pourtant la réputation de ce quatuor américain venu de Lehigh Valley (Pensylvanie) a dû déjà me parvenir car son batteur n'est autre que le fils d'un certain Mike Portnoy. Le groupe, formé en 2013, est constitué de Thomas Cuce (claviers, chant), de Kris Rank (basse), de Derrick Schneider (guitariste inclus au groupe en dernier lieu) et donc de Max Portnoy (batterie). Ils continuent de promouvoir un opus paru en 2015, "A Light In The Dark", bien qu'ils soient en cours d'enregistrement d'un successeur.
Ils sont sensés délivrer un style situé entre le hardcore et metal progessif, me dit-on. Mais comment dire … je n'ai pas bien saisi le côté "progressif" de la chose en fait.
La batterie du jeune homme, placée à dix centimètres, m'a juste labouré les côtes et les oreilles, sans compter la basse amplifiée sur ma droite… Autant dire que dans ces conditions je n'ai pratiquement rien capté ni des mélodies et encore moins de la voix du prétendu chanteur qui (m'a-t-on rapporté par ailleurs) n'avait rien d'exceptionnelle.
Pour être positif je dirais que ce groupe semble avoir du potentiel, notamment avec son batteur qui ne se contente pas d'être le "fils-de". Il dispose indéniablement d'une fougue et d'un sens du rythme particulièrement développés ! Je souligne aussi quelques passages intéressant du guitariste.
Mais bon, disons que je n'ai pas su vraiment trouver la porte. Le public les applaudit. Tant mieux pour eux.

The Algorithm : Ce soir, le duo français est composé du fondateur Rémi Gallego (claviers, boites à rythmes et guitare depuis 2009) et de Jean Ferry (batterie depuis 2013). Des ennuis techniques ne leur permettront d'interpréter que trois titres, peut-être issus de leur dernier opus "Brute Force" paru en 2016. La musique est une combinaison d'électro et de metal qui ne m'a pas convaincu, sans davantage me repousser.

HAKEN: Je ne suis pas dans les meilleures conditions pour assister à mon cinquième concert de ces étourdissants anglais. Mais leur répertoire sonne si bien à mes oreilles que même avec une surdose de basse (argh cette maudite proximité avec ces enceintes !) je parviens à en reconnaitre toutes les chansons !
Cette appréciation n'a donc rien d'objectif, je l'admets volontiers ! Je suis heureux de me retrouver aux pieds de Richard Hen Henshall (guitare) alias "monsieur sourires", dont j'ai pu observer et scruter les moindres faits et gestes. J'adore ce type, sa virtuosité, son attitude sur et hors de scène. Ses collègues ne sont pas en reste ; Ross Jennings (chant), Conner Green (basse), Diego Tejeida (claviers), Ray Hearne (batterie), et Charlie Griffiths (guitare), sont tous juste excellents !
Leur dernier opus "Affinity" est largement abordé mais tel n'est pas le thème de la soirée car cette tournée a juste pour objectif de nous faire partager leur plaisir d'un dixième anniversaire du groupe !
Le summum du plaisir sera atteint plusieurs fois avec des titres somptueux tels que "In Memoriam", "The Architect", "Visions" ou encore le magnifique "Celestial Elixir" qui est intégré dans un enchaînement de plusieurs extraits de chansons issues d'Aquarius.
Bien entendu l'indispensable et superbement polyphonique "Cockroach King" a encore particulièrement enthousiasmé le public !
Ces artistes auront finalement su me séduire encore une fois, même si, après 1h30 de concert je me suis remis à penser au weekend précédent. Mais ça Haken n'y pouvait rien …
PROGRAMME 10th Anniversary Tour
Affinity.exe (Affinity) Initiate (Affinity) In Memoriam (The Mountain) 1985 (Affinity) Red Giant (Affinity) Aquarius Medley Atlas Stone (The Mountain) Cockroach King (The Mountain) The Architect (Affinity) The Endless Knot (Affinity).
RAPPEL : Visions (Visions).


Patrice du Houblon·

 

 

 

 

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 665 invités et aucun membre en ligne

FB RockMeeting

Commentaires

  • DORO dévoile un nouveau titre : Brickwall (vidéo clip)

    terry RM
    Doro ! Excellent !!!!

    Lire la suite...

     
  • MYRKUR - Folkesange

    MetalDen
    Quel dépaysement ! Quelle ...

    Lire la suite...

     
  • ELECTRIC MOB Discharge - Un premier album avec un finaliste de The Voice Brésil

    MetalDen
    Oui belle surprise, oui un ...

    Lire la suite...

     
  • THIN LIZZY - Live And Dangerous - Chronique

    MetalDen
    Merci Phil d'avoir pris le temps ...

    Lire la suite...

     
  • BUTCH WALKER American Love Story

    MetalDen
    Ha Ha ben joué en effet Flyover ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)