0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Cette Seconde Venue de STRYPER nous propose 14 classiques du groupe ré-enregistrés et deux nouveaux titres.

Il vient après The Covering, album de reprises de standards des années 70, qui avait divisé les troupes dans RockMeeting,  et que pour ma part j’avais apprécié (voir chronique et commentaires). Sur ce Second Coming, Curieusement les deux petits nouveaux titres n’apparaissent qu’à la fin de la galette, en 15ème et 16ème position. Pour une fois, je vais commencer par la fin, impatient de découvrir du neuf.  Bleeding From The Inside ouvre le feu de manière assez tranquille, sur un mid tempo, un titre armé d’un bon refrain, un solo sympathique d’Oz Fox, comme d’habitude, et un petit break au piano.  Mais c’est Blackened qui se montre le plus incisif, avec un riff énervé sur un tempo plus soutenu, et un Michael Sweet déchainé, une belle conclusion qui donne envie d’en écouter plus !
L’idée des classiques ré enregistrés, déjà utilisée par d’autres, plutôt qu’un simple best of, n’est ni plus ni moins qu’une façon, pour le groupe, de se ré approprier les droits sur les titres. Pour les fans, l’accueil sera surement partagé. Pour les fans possédant toute la discographie et attachés à un type de production  lissée  comme cela se faisait souvent dans les années 80, cela risque d’être peut être indigeste. Pour ceux, comme votre serviteur, qui avaient zappé un peu le groupe, pour être justement un peu trop lisse par rapport aux productions des années 70, c’est une occasion de re visiter des titres, qui du coup, prennent une allure plus mordante, Soldiers Under Command, To Hell With The Devil , The Way et Sing A Long Song notamment bénéficient d’une production donnant un son plus vif que les originaux. Curieusement, une de leurs ballades les plus célèbres, Honestly, n’est pas au programme.

Voila finalement un groupe que j’ai vraiment apprécié a partir de sa reformation en 2003, mais je dois  reconnaître, après coup, la valeur des compositions des titres plus anciens, que j’avais finalement un peu sous estimés, ils avaient simplement besoin d’une production un peu plus hard, voila qui est fait !  Une  bonne opportunité de découvrir ou re découvrir une valeur sure du hard rock US, en attendant le nouvel opus, sur lequel le combo travaille actuellement.

 

 

 

Tracklist :Line Up :  

01. Loud N' Clear
02. Loving You
03. Soldiers Under Command
04. Makes Me Wanna Sing
05. First Love
06. The Rock That Makes Me Roll
07. Reach Out
08. Surrender
09. To Hell With The Devil
10. Calling On You
11. Free
12. The Way
13. Sing Along Song
14. More Than A Man
15. Bleeding From Inside Out
16. Blackened

Michael Sweet (chant)
Oz Fox (guitare)
Tim Gaines (basse)
Robert Sweet (batterie)
am

 

Label :Frontiers Records
Sortie :2013
Production :Michael Sweet


Discographie :

The Yellow And Black Attack - EP (1984)
Soldiers Under Command (1985)
To Hell With The Devil (1986)
In God We Trust (1988)
Against The Law (1990)
Can't Stop The Rock (1991)
Seven - The Best Of (2003)
7 Weeks: Live In America, 2003 (2004)
Reborn (2005)
MurderBy Pride (2009)
The Covering (2011)
Second Coming (2013)


Liens multimédia - videosSITE OFFICIELMYSPACE

 

 

 

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

#2 Aorfm 14-04-2013 00:20

.....   ma part, deux albums sont à conseiller du groupe. Le meilleur à mon sens au niveau mélodique, c'est To Hell With The Devil (et tous ses refrains divins) de 1986 (une année dantesque en sortie Hard US, FM, mélodique quoi !) qui me semble-t-il est le plus représenté sur ce "best of de réinterprétations". Et les réinterprétations sont plutôt réussis à part les chœurs de Sing Along Song je crois, retravaillés et qui sonnent à mon oreille bien moins bien que l'original ! Une des deux nouvelles chansons m'a bien plu. Against The Law de 1990 et son hit Shining Star est un fantastique album de Hard-US, un virage au niveau style se faisant connaître après le sympathique In God We Trust de 1988 (pas représenté ici il me semble).
Pour ce best of, j'ai été en tout cas bluffé par la capacité de Michael SWEET à rechanter ses titres des années 80 avec la même voix et les aigus toujours efficace !!!
Impressionnant quand même !!! Et la production de cet album montre que STRYPER peut faire bien mieux que sur la Murder By Pryde que contrairement à Eric je n'ai pas aimé (pas assez mélodique pour moi, vous l'aurez compris !) !!! God Bless You Rockmeeting !!! :-) :-) :-) Rémi
#1 Eric Berger 10-04-2013 08:40

Ce disque s'adresse soit aux fans ultimes qui collectionnent tout ce que le groupe sort soit à ceux qui n'ont aucun cds du groupe. Ayant déjà 4 cds de STRYPER, cette sortie n'est pas une priorité. Reste que STRYPER est un très grand groupe de Hard Us trop sous estimé à mon goût. Les 2 nouveaux titres sont prometteurs, d'ailleurs je vous invite vivement à vous procurer Murder By Pride le dernier album studio en date du groupe qui est vraiment excellent.

You have no rights to post comments

STRYPER Second Coming - 3.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 1123 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ALBERTO SONZOGNI - September Man - Chronique

    Fab
    J étais passé à côté de la ...

    Lire la suite...

     
  • HERMAN FRANK - Two For A Lie : nouvel album - Venom : vidéo clip

    terry RM
    Super chro MetalDen, comme ...

    Lire la suite...

     
  • WIG WAM - Never Say Die - Chronique

    Fab
    Putain quand on réécoute les ...

    Lire la suite...

     
  • THUNDER - All The Right Noises : Chronique

    MetalDen
    Enorme album, Thunder toujours ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE - II - Chronique

    Fab
    C'est pas à mon âge que je vais ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
27 Fév 2021 14:24 - Emmanuel Ascher
ALICE COOPER - Detroit Stories  - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)