0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 
Samedi 19 Novembre 2011, un peu plus de 7500 spectateurs étaient présents à la patinoire de Bordeaux pour ovationner les mythiques Allemands de Scorpions.
Après une sympathique première partie,avec le très eighties groupe, Allemand lui aussi, Guano Apes, les fans sont ravis, puisque, à 21h15 tapante, c'est l'extinction des feux.
Des lumières rougeoyantes jaillissent des trois écrans vidéos, un riff de guitare et c'est Rudolf Schenker, qui entre seul sur scène, puis arrive le bassiste Pawel Maciwoda. Sur la droite, c'est au tour de Mathias Jabs déjà en chorus et Klaus Meine, le chanteur bondissant.
Coup de projecteur sur James Kottack, haut perché derrière ses caisses. Un break et c'est parti avec Sting In The Tail, devant un public en extase, face au jeu de scène virevoltant des Teutons.
Enchaînement avec l'excellent Make It Real. L'artillerie Allemande fait feu avec Bad Boys Running Wild. Puis c'est du métal lourd avec The Zoo. Arrive Coast To Coast un instrumental qui permet à Klaus Maine de jouer un peu de guitare. Pas le temps de souffler, c'est reparti avec Loving You Sunday Morning, puis Tainted Love. Klaus Meine fait une pause pour haranguer la foule et annonce  The Best Is Yet To Come. A la fin du morceau, une longue ovation envahit la salle. Les musiciens se rapprochent du devant de la scène.
La magie continue avec deux autres slows: Send Me An Angel et Holiday, repris en choeur par la foule. Salve d'applaudissements et ça repart avec l'efficace Raised On Rock, puis Tease Me Please Me, et, ensuite l'explosif Dynamite. Alors que sur l'écran, on voit défiler toutes les pochettes d'albums, James Kottack nous gratifie d'un solo de batterie. Bruitage d'une vitre brisée, et Schenker pénètre avec le crâne bandé, c'est Blackout, puis Six String Sting, et, enfin, Big City Nights, qui termine le show. Le public scande pour un rappel. Retour du quintet.
Klaus remercie Bordeaux et annonce Still Loving You. La magie reprend avec une foule transcendée, puis, c'est Wind Of Change, illustré sur l'écran par la chute du mur de Berlin. Enchainement avec Rock You Like A Hurricane, puis When The Smoke Is Going Down qui conclue le set. Salut au public, jet de baguettes et de médiators dans la foule, les lumières se rallument, les Scorpions s'en vont sous les acclamations, et, dans le dos de James Kottack, on pouvait lire, écrit en grosses lettres: Rock'n'Roll Forever.

SET LIST :
 

Sting In The Tail

Make It Real

Bad Boys Running Wild

The Zoo

Coast To Coast

Loving You Sunday Morning

The Best Is Yet To Come

Send Me An Angel

Holiday

Raised on Rock

Tease Me Please Me

Dynamite

Kottak Attack

Blackout

Six String Sting

Big City Nights

(with Pyramide)

Encore:

Still Loving You

Wind Of Change

Rock You Like A Hurricane

Encore 2:

When The Smoke Is Going Down.


 
 

Comments:

SCORPIONS Live Bordeaux Patinoire Mériadeck 19/11/2011 - 4.0 out of 5 based on 2 votes