0
0
0
s2smodern
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Environ 500 personnes s'étaient données rendez vous à la Rock School Barbey de Bordeaux, en ce Mercredi 11 Mai 2011, pour applaudir SAXON, la légende British du Heavy Métal, en tournée promotionnelle pour Call To Arms.
Les lumières s'éteignent, des spots éclairent la salle, la sono souffle une atmosphère de science fiction comme si un ovni avec un Aigle dans le dos était sur le point de se poser. Ça y est The Eagle Has Landed, des lumières jaillissent de la scène, le public exulte, ils sont là! Et ça démarre avec Hammer Of The Gods, du nouvel album. Peter Byford, alias Biff, toujours fringant, a gardé sa tessiture de voix et joue sans difficultés les montagnes Russes. Paul Quinn, avec son look de touriste Italien, ne fait pas dans le Métal spaghetti. Il fait parler la poudre avec des riffs incandescents, sur lesquels Doug Scarratt vient greffer, avec virtuosité, des soli à la fois chauds et mélodieux. Biff annonce Heavy Métal Thunder , le tempo s'accélère sous la houlette de Nigel Glockler bien épaulé par la basse clinquante de Nibbs Carter. Puis, vient Never Surrender, ensuite, nouvelle accélération avec Motorcycle Man. Le Métal est en fusion. Biff joue avec le public qui se montre très réactif. La machine repart de plus belle avec de l'artillerie lourde. Back In '79, puis Got To Rock, Call To Arms, Solid Ball Of Rock.... Le Métal coule à profusion... Arrive Play It Loud ensuite Denim And Leather. Le set s'achève avec Princess Of The Night, les fans sont en transe et reprennent les paroles en chœur. Ils en redemandent. Le groupe revient. D'abord Crusader, puis 747 Strangers. L'ambiance est à son paroxysme, toute la salle est debout, les bras en l'air, les mains imitant les cornes du diable. Revoilà les Métallurgistes. Strong Arm Of The Law, l'hymne incontournable est transcendé par les fans, et enfin, c'est Wheels Of Steel qui termine en beauté cette communion fusionnelle. Le quintet en sueur vient saluer la foule enthousiaste. Durant presque 2 heures, nos Angliches auront tout donné, méritant amplement la longue Standing Ovation que leur adresse un public définitivement conquis. Un must !
 
Voir aussi le compte rendu de  Lizzy à Paris dans le forum ICI,correspondant aux vidéos ci-dessous (pas de vidéos de Bordeaux de bonne qualité)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les videos à Paris :
 
 
 
 
 

 
 

Comments: