0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Au passage, j'espère qu'il vous reste du saucisson (dernière chro en ligne : Flo') et deux ou trois " mouquettes" en réserve.

Sinon, vous aurez le temps de préparer le magret.. J'ai longtemps hésité pour la tenue, col roulé et col vert ...  ou grosse surprise, des déguisements de canards. Pour les gamins : facile, panoplie d'oeuf ... une grosse coquille, ils ne voient rien, on ne les entend plus (par contre détail, faites un petit trou pour qu'ils respirent, sinon ils vont gueuler, pas longtemps, mais ... ils vont gueuler, je sais de quoi je parle). Pas longtemps réfléchi (après coup je dirai pas assez) et on fonce dans le grenier, on cherche les vieux « Okapi », les techniques du découpage, un gros ciseau, du carton, deux cagoules noires , deux pulls courts noirs, des palmes (sans le tuba), un peu de peinture « jaune bec et palmes » et l'affaire est dans le sac et les gamins dans l'œuf, dès le début, comme ça tranquille pour la suite.

Après quatre jours intensifs, trois nuits blanches, je me retrouve en face de Mme Maënora !

Plus de bruits dans les œufs ? ... les gamins doivent dormir !

Le bec entre papier mâché et tôle ondulée pour rigidifier (j'aurai pas dû), les palmes peintes, le pull et comme tout canard et canne qui se respecte le bas exposé aux courants d'air, et là, tu te dis que le plus dur reste à faire ... 91 km sans doubler un seul camion, bah oui ! Réfléchissez vue panoramique !

Donc en face de Mme Maënora et moi mort de rire. Elle, un peu énervée les bras, euh pardon les ailes croisées : « Qu'est-ce qui t'arrive, mon c(o-a)nard ? » (j'ai pas bien entendu, un canard n'a pas d'oreilles, que des trous ; ils ont intérêt à avoir une bonne vue (Tis c'est cadeau, pour le forum topic « trop drôle !!! »). Moi, pété de rire : « Tu t'es vu dans la glace la queue touffue du canard c'est derrière (Ah, j'oubliais, couchez les petits). Elle, avec un air sardonique : « Et toi, où t'as vu des canards avec un col de cygne et deux roues de dragster à l'avant ? »

C'est pas faux. Problématique, le canard ne porte jamais de slip, j'ai eu beau cherché, Daffy, Donald, Howard, etc... Mais je ne peux tout de même pas faire dans l'irréversible pour un concert ? J'ai toute ma tête, enfin je crois ?! Moi : « C'est fait exprès, si on se perd pendant le concert tu pourras me reconnaître ;-) service trois pièces porcelaine haut de gamme fabrication française ... beauté et sobriété pour ton véritable bonheur au quotidien, et si on crève on pourra changer les pneus, ou repartir en dragster, mais attention à la poussée». (J'avais dit coucher les petits, faut me croire).

Et ce qui devait arriver, arriva. In the C5 prêtée pour l'occasion, Electric Ducks 1 & 2 dans le tiroir à Cds et la zique à fond , car ... pas d'oreilles que des trous. Partant des Alpilles No problémo, la Camargue un peu plus dur ; faut les comprendre 130 kilos de volaille (proies péférées) répartis sur deux zoziaux (moitié-moitié, Aie ! Pas la tête ... donc : 75,5 pour moi et le reste pour ma mie), ça fait quelques repas. Le chasseur serait-il con ? (Le débat un autre jour, mais le principe d'aller tirer dans un bois ou en pleine pampa avec des potes et ramener la viande froide à la maison pour la montrer à sa femme : « T'as vu ce que j'ai tiré, avec les potes ? Elle (la femme du chasseur) : « Pas tous, Raymond et Gilbert ont fait la battue à la maison, la taille de leurs chevrotines, j'ai des trous, je ne te dis même pas ! » .. Mais, une autre fois). (Au lit les petits !).

Et le plus dur à venir, ... le contrôle de police ; Aie ! J'avais pas prévu ... souffler avec un bec, impossible ! Alors forcément, le policier : « Vos papiers M.Canard » ; à ce moment je vous rappelle que je suis en pull, cul nu et ... pas de poches, et j'entends mal (les oreilles, rappel ! Y-a pas et cagoule trop serrée). Moi : « Monsieur l'agent des forces de la voie publique, le canard c'est pas le papier, c'est le désinfectant, le papier c'est plutôt Lotus » Bon ! il n'a pas du comprendre ?! Ou pas d'humour ?!  Force bleu : « Descendez du véhicule, où sont vos papiers ? ». J'ai rien dit la deuxième fois, j'ai fermé mon bec, silence de canard (je sais, facile donc ... foireux, m'en fous pas honte ! J'assume !). Et là le garçon (bleu) mort de rire : « Robert (2ème force bleu qui l'accompagne) viens voir un canard à trois pattes. » ... Grand silence !  Vous vous dites, ça ne peut pas ressembler à une troisième patte ?!! Maënora a sniffé du déodorant « bec coudé », mais là je vous rappelle un détail, moi au volant corps d'Apollon, Mme Maënora tout en émoi, des idées salaces et autre détail « Le bec entre papier mâché et tôle ondulée pour rigidifier (le pourquoi, ... j'aurai pas dû) » La voilà ma troisième patte.

Bon j'ai soufflé en même temps que j'ai sorti mes papiers ..., et on est reparti ; j'avais rien bu ... Of course ! Le bec entre papier mâché et tôle ondulée pour rigidifier (pas pratique ça coulait sur mon plumage et si je veux que mon ramage se rapporte à mon plumage, d'ailleurs c'est quand j'ai ouvert mon bec que mes papiers sont tombés ; d 'où ?... Je ne sais pas, mais ils sont tombés !). Enfin, on est reparti, bien arrivé au concert ; 55 minutes pour trouver une place, la ville où la fortune se constitue sur les poubelles, on voit pas l'argent, mais on voit les poubelles ! No comment ! L'argent n'est pas sale, non ! Heureusement, j'avais des changes dans le coffre de la bagnole, j'ai mis mon col roulé, le fameux « ColVert » d'il y a cinq jours, l'air con, mais moins. Plus connard que c.nard. On ne peut pas tout avoir.

De toute façon en voulant économiser 10€20 au péage (A-R), j'ai collé le con de devant et il a tellement ralenti que les œufs ont éclos avec la barrière qui se baissait (les gens ne sont plus sociables ! Il méritait bien que je le fracasse même s’il était un peu âgé et peut-être un peu handicapé ; mais le savoir vivre c'est essentiel de nos jours ! Non ?). Mais j'ai pas tout perdu, avec le trou d'air trop petits sur les œufs et trois jours dans la coquille les gamins étaient aphones ; Nickel pour le retour !

Vous pouvez rappeler les petits, on va parler musique ! Parti tôt, arrivé malgré tout un peu après la bataille, je rentre sans marcher sur personne (plus toute ma tête, j'avais gardé les palmes), une fois encore 150 âmes maximum (difficile le métier d'artiste, quand tu as le talent et pas les médias ; curieusement dans l'autre sens ça fonctionne bien : Regardez votre télé, écoutez la radio et vous verrez si Le Maënora Ment. Après les pubs pour toilettes, on nous inonde d'excréments sonores et les gens achètent ??? Et avec le matraquage, chantonnent ces immondices. Fin du débat ! « A Tout casser » la première partie est sur scène depuis peu et bien à la manœuvre. Première remarque (philosophique) : « Pourquoi un nom de groupe français pour un set tout en anglais ? » Essayez « I-TooKc » ça veut rien dire, sinon la même chose mais on pourrait croire que c'est en idiot dans le texte et ... plus de problème, enfin c'est ce que j'en dis.

Je vais glisser assez vite sur ce groupe, pas de procès dans ces propos, pas assez d'infos. Très influencé années 70, un mix', parfois, entre rock garage et vieux hard. Une forte inspiration Led Zep'. J'aimerai pour ce genre de groupe, la présence d'un second guitariste (également soliste) ; même si la six cordes assure déjà très bien sa partie. Mais des jeux en tierce c'est sympathique ? J'aimerai également plus d'influences glissées vers le grand requin blanc (pour un bon en avant de quelques années encore), groupe « plus récent » et à fortiori plus catchy. Beaucoup de bons trucs entendus et en perspective pour ces musicos. Un batteur qui m'a bluffé quand des tas de « vieux » jouent comme des métronomes sans âme, lui essaye de toujours mettre du style dans son jeu et ... il y arrive, le branleur XD.  Ils sont jeunes, ils sont be.. ; ils sont ... jeunes (j'déconne) leurs avenirs leurs appartient, le talent est présent et le temps joue pour eux. Belle prestation, l'amateurisme et le jeune âge sont à l'opposé devant de tel groupe. Merci Internet, dans ce domaine il a beaucoup contribué.  Bon j'avoue que pour le final ... le slip, avec le même logo que mon tatouage, c'est faute de goût. On ne touche pas aux mythes. Si une, attaque les bois, l'autre attaque mes principes (Cool, c'est du 2nd degré). En plus dans ces cas là pour l'arrivée en slip, mieux vaut s'appeler Rocco que Farinelli (lol).
Ah, le lieu ! Je ne vous en ai pas encore parlé ? Un vieux théâtre, type Rocky horror picture show, il y a de la vie dans ces murs ; plus encore dans les toilettes... un écosystème (foutues bières, ça désaltère, mais qu'est-ce que ça fait p..... on quitte l'ère du houblon et on rentre dans celle de la biocénose (à vos dicos)) ; excusez-moi les vieilles bâtisses, parfois tous les mots ne sortent pas, on a été coupé. Donc un cadre très rock, un parking de m..de. Oh ! M.Louis Nicollin, avec tes vieilles bennes, tu peux pas faire des parkings souterrains en légo ? L'avenir est dans le rock, pas dans les sports de tapettes (GRAND SOURIRE, du Maënora).
Enfin, deuxième rencontre Live avec les E.DUCKS. J'y vais d'un pas allant, sans timidité, sans maquillage. Je ne couche jamais le deuxième soir (le premier ou rien). Donc on se reverra (Martigues, par exemple ?), mais on ne frottera pas le lard ensemble, trop tard ! Il fallait le faire dés le début et être un groupe de fille(s) ça peut aider dans mon cas, tant qu'à faire. (MetalDen surtout ! S.t.p. n'ouvre pas de compte RockMeeting à Mme Maënora, pension = moins de Cds).
Donc, la lumière s'éteint ... premier fond sonore, rythme de batterie et pourtant Christophe n'est toujours pas sur scène. Pensez, un mec typé iroquois blanc, je l'aurai reconnu. Avec une bonne grosse frappe bien sourde, le premier métronome du groupe. Il ne passe pas vraiment aperçu le bougre (dit Robert, voir un 13 mai 1239) et encore moins quand il chatouille ou met le feu à ses fûts, sacré cogneur. La bouteille de Jack, quant à elle est rentrée sur scène, mais elle reste seule, la bouche ouverte, attendant un bouche à bouche. L'apoplexie la guette.

Les secondes s'égrènent, les palpitants s'excitent, les demoiselles au premier rang commencent à baver sérieusement sur la scène, ça crépite sur les enceintes de retour et ... Miracle, l'entrée des zicos en scène. Yannick n'a pas l'air guéri, tant mieux ! Mouss a remis ses belles chaussures encore toutes neuves et colorées (si c'est un cadeau, c'est salaud !), pensée pour lui ce n'était pas vraiment sa soirée (cheville tordue), il aura tout de même assuré son set et j'espère qu'à la publication de ce bulletin la forme sera de nouveau à son zénith, avec une cheville toute neuve ! Stéphane a gardé son polo rouge, ou son armoire en est-elle pleine ? Toujours aussi amusant ce lâché qu'il exécute au moment de sa présentation, vas-y donne tout, Stéphane ! T'inquiètes même si tu fais THE connerie avec les deux showmen devant, ça restera soft. De toute façon on a besoin de ta rythmique, et on l'entend. Ou alors mets des rayures vertes, et deviens dingue comme Freddy Kruegger. Les soirs où je viens.
Cependant, un truc m'a un tantinet GONFLé ; OUI ! je l'avoue (un tantinet c'est un peu comme ... un peu pas beaucoup), le truc en question : Vous êtes là Monpellier ?  Dites les gars, Oh ! j'ai l'air de descendre d'un camion ? Vous croyez que je travaille à la ville ? Je suis venu avec un gilet fluo ? Je sens le plastique recyclé ? Oh ! J'ai traversé la France pour vous voir (enfin, un morceau) mais traversé quand même.

J'ai fait la route, avec la famille, loué une bagnole (la raison des connards sans becs, si je les trouve j'en fait confit, et direction fond du Rhône avec mes jantes piquées (fin de l'aparté) !), nous étions là pour nous enrichir du bon sifflement post concert. Le sifflement à moins que ce soit un bruit d'appeau (appeau / canards (vous suivez ?)). Même bruit post concert que pour Richard Marx, normal « Appeau, (Groucho, Chico) Marx » ; même pas honte ! On va pas en faire une soupe, la « fameuse » soupe aux c...... J'arrête, promis !

Je maintiens : Electric Ducks, ce sont les futurs TrèS grands de demain (je le leur souhaite sincèrement  !  ). Un show bien huilé, un peu gâché par un micro, que j'appellerai micro chèvre (attaché au piquet, liberté de 4,50 mètres, tu bouges, mais tu reviens à ta place). Mais, même avec cette contrainte, Guilhem nous sert LA prestation. Un grand cuistot étoilé il fera toujours du bon, et bizarrement chez certains, je mangerai toujours de la m.... (Aie, foutue vieille bâtisse, on a encore été coupé, désolé), pas vous ? Il nous a même rappelé que la batterie avait été son instrument, pour un quatre mains sympathique (5mn de plus ne serait pas désagréable) ! Les morceaux s'enchainent et les aiguilles tournent trop vite, Back'n'forth en live c'est la salle qui chante (pourtant c'est le début et tout le monde est encore habillé) ; Dance with the devil, ils deviennent possédés un vrai rire démoniaque... pas nets ces garçons !  Show bridé cette fois par des horaires de salle.

Yannick  a eu le temps de visiter les lieux, de faire de la varape, montrer la limace sans coquille à Christophe. «Christophe, quelles sont tes impressions ? Une explication ? Dans la moyenne Africaine ? Européenne ? Asiatique ? QUOI ? Plus petit ? C'est la radioactivité ? Sinon, ça pique tes yeux ? Tu préfères tes baguettes pour taper ? Etc, etc.» Toujours autant motivé pour offrir et donner de sa personne, avec un show millimétré et quelques brides d'improvisation ... dans l'improvisation. Une chose est certaine, ma cure Canards branchés est loin d'être finie, j'ai l'impression d'avoir contaminé ma famille avec « La coccidiose, maladie parasitaire qui se manifeste par une anémie chronique et des diarrhées qui peuvent être parfois sanguino lente. Elle atteint souvent les canetons qui sont à l'étroit dans un abri peu aéré et sale, donc le prochain concert : EN PLEIN AIR !!! ».

C'était encore, une sacrée soirée, hein, Jean-Pierre ?! Comme vous l'aurez compris, ils ont encore cassé trois pattes et il n'y a pas que le public qui en a fait les frais. Mais, même avec la cheville fracassée, aidé par les roadies, Mouss a repris place, assis sur une caisse, pour ne pas lâcher ses potes et son public pour un rappel, merci !

Enfin, un conseil pour nos Ducks qui étaient ces jours-ci à Norwich : Attention à la maladie de Newcastle (ou pseudo peste aviaire) ! C'est une affection très redoutable. Elle est incurable lorsqu'un canard la contracte, le reste de la canardière la contracte aussi. Alors, vous contaminez les anglais, les rendez dépendants à votre musique, mais vous revenez cheu' Nous ! Cheu nous, c'est Cheu Vous.

Pour finir, petite confidence (j'ai l'autorisation de qui de droit) que dis-je ? Anecdote, la 1ère fois que j'ai rencontré Guilhem, c'était en Bretagne ; un petit village en bord de mer qui s'appelle Tingleurs, sur un Fronton si je me souviens bien (reprends moi si j'ai pas toute ma tête). A la pointe du rocher ou plusieurs frontons se rejoignent, on appelle ce lieu les Frontons Tingleurs. Incroyable, non ? Il a mangé un sandouiche, j'ai bu une limonade (y'avait pas de la betterave ?) puis on a causé, sérieusement. Sérieusement de quoi ? cinéma bien sur !

C'était Maënora, qui au passage fait un GROS bisous à Christine qui aux dires de Prof' apprécie mes romans report fleuve (lol), C'est toi les 40 votes facebook (Graveson) j'aime ????? MERCI ! T'es trop gentilLE ;-)

 

PS : Le lendemain nos canards envahissaient la Normandie (Saint Martin du Vivier, à côté de Rouen), ma chère patrie d'origine, pour le début d'un périple. Un membre de la tribu Maënora restait à contaminer, le fiston ainé ; chose faite ; mordu par un vol de canards. Et vous trouvez ça drôle ? Quatre concerts dans sa semaine et dans sa besace ; l'infection se généralise. (Message perso') Guilhem, tu as dit à mon fils qu'il avait ma tête, pas un mot à ma femme, elle ignore qu'elle n'est pas sa mère ! Sérieux ! (MetalDen, rappel : Ne lui ouvre pas de compte R.M !)

Histoire de vous amuser un peu, le scoop ... Nos canards en concert dans une salle des .. fêtes = «PAS D'ALCOOL et EAU à volonté» ! J'aurais voulu voir ça, la mangeoire des canards pleine de liquide transparent bleuté et sans bulles. Bientôt les après-midi d'anniversaire pour vos tout petits avec fantas, jus d'orange, cotillons, confettis et langues de belles-mères puis brioches confiotes avant les croisières sur les mers d'huile ? Mort de rire le Maënora, sinon je relaie pour le fiston, il vous remercie de votre gentillesse, et de toutes ces soirées, de votre simplicité (il était simple dans sa tête, ... il était simple dans ses gestes, ... la société l'a rejeté et c'est nous qui les z'avons z'aimé, sur des paroles un peu empruntées et musique de D.Bénureau) enfin il dit un grand merci pour tout.  Habillé (lui) le fiston mais aux anges sans les ailes et l'auréole, ses Maënorarettes également. Il gardera en mémoire un bœuf sur un parking, avec les yeux embués et des souvenirs avec chacun des membres. Se sont enchainés, dix jours à travers la Normandie et « la » première tournée Anglaise, forcément couronnée de succès (avec notamment un passage sur la BBC Norfolk) mais quand le canard a fini de migré, il revient à sa mare (attention aux chasseurs). Si, au passage, le colvert migre de moins en moins au fil du temps, que cela ne vous arrête pas.

Snif ! Live Report : TERMINé ; en espérant qu'au moment de ces lignes Mouss soit rétabli. Il faudra être patient, une patte de canard ce n'est pas trop musclée, mais on doit pouvoir trouver de l'antibiotique dans le houblon, en cherchant bien...  Dernière info, pour la guérison ... plutôt que d'aller fumer avec le fiston, viens courir avec le vieux dans les Alpilles ;-) Et dernier conseil ? Pour tes godasses : Ebay ! (lol)

 

Set List (Electric Ducks) : She Has A Hold Over Me, Give As Good As One Gets, Back'N'Forth, Take our Drink, Rock Your Fashion + Roll Over Beethoven, Take It Or Leave It, Make It Up, Rewind, Money Runs, Evil Way, Johnny rents A Boogie, Princess Tower, God Will Be Rock.

 

 

 

 

 

Comments:

ELECTRIC DUCKS Live Montpellier Rockstore 25/03/2011 - 4.3 out of 5 based on 4 votes