0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 1 / 5

Etoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

A l’occasion de l’album Do It Your Way  (Coop Breizh / La Mouche Production), en sortie nationale 1er décembre 2017, j’ai eu l’opportunité d’échanger avec les deux leaders de ce projet.

Vous pouvez déjà le noter dans vos agendas :

Prochain concert 27 octobre à Océanis (Ploemeur - 56) (sortie régionale à cette occasion, CD disponibles le soir du concert). Et présence du duo Maënora, Laënora très envisageable.

 

 

En cette période de fanatisme et d‘obscurantisme religieux où l’on prêche le « aimer vous les uns pas les autres », j’ai choisi de croire en ce qui rassemble. La musique est pour moi ce socle, cet édifice de valeurs où l’on se retrouve à festoyer dans la bonne humeur. Voire aimez-vous les uns dans les autres de Jacquie et Michel.

Et d’ailleurs quand on y regarde de près, la religion tient à très peu.  Exemple, j’ai deux potes Alain et Chris. L’autre jour, ils se prennent une cuite, avec pour manger, juste un morceau de pain et v’la t’y pas qu’un gros blaireau avait monté une croix en plein milieu de rien devant un édifice religieux ; oui ! Un bar. In fine, Chris, trop bourré, s’est empalé sur cette croix. Les secours sont venus, nombreux… bilan : il a fallu partager le pain, pour qu’à la fin ça se termine, Alain seul, avec le sang de Chris sur la croix. Sans oublié qu’il était tellement bourré qu’il entendait des voix : « Je suis ton père », ces cons qui repassaient Star Wars en plein air au cinéma de quartier.

Une histoire banale, pas de quoi en faire 2000 ans de guerres et autres détournements de haines et de fiels. Non ?

Un choix de vie quoi ! Soit marcher en pèlerin, dans la piété avec des guenilles en direction de je ne sais quel lieu dans un trou culte. Quand l’amour divin verse ses paroles, demande la foi te proposant de vivre plus vieux ; ou bien quand l’amour dit vin, qu’il te demande juste un foie et vivre pluvieux… Direction : la Bretagne, sans adjectif de taille et on fait chauffer les amplis et défense de parler de culte.

Voilà ce qui m’amène à ce papier, deux protagonistes de talents combinés qui pour l’occasion ont oublié de faire ce duo de lead pour remplir chacun de leur côté cette interview.

Je me suis régalé à la lecture de leurs commentaires croisés sur ces mêmes questions, comme je me suis régalé sur ces titres reçus. On reparlera de l’album,… croyez en moi !

 

Et pour vous prouver mes dires, cette mise en bouche :

 

 

Honneur aux dames et à l’atout charme de ce duo :

 

Pour commencer je voulais te dire que les écoutes de ce projet m’ont comblées, de facto j’en profite pour te remercier car c’est le coup de pied au cul dont j’avais besoin pour essayer de rejoindre à nouveau la BIG Team R.M, qui au passage se passe très bien de moi ;-)

Merci à toi Maënora, cette interview commence par un beau compliment ! Vraiment ravie que cela te plaise et que ta rentrée soit positive !

 

Comment me décrirais-tu votre association, le style musical et ce qu’il t’apporte sur le plan perso’ ?

Quand je parle autour de moi de la façon dont se passe ma collaboration avec Yvan, souvent, les premiers mots qui me viennent sont "fluide", "facile", "efficace" et "riche" ! Il y a 10 mois, aucun de nous n'avait imaginé qu'un album co-créé serait sur le point de sortir aujourd'hui ! Son style découle vraiment de nos deux univers qui se rencontrent, allant du Blues, à la Soul, au Jazz, au Rock progressif. Yvan et moi avons, entre autres points communs, le goût pour des musiques très différentes et on s'est vraiment laissé la liberté de faire cet album avec des sonorités, des harmonies, des rythmes, des textes qui nous touchent en privilégiant l'émotion, qui est probablement le fil conducteur de cet album. C'est une magnifique opportunité pour moi, puisqu'il s'agit de mon premier album et de ma première expérience d'écriture et de composition. Le faire avec Yvan, dans les conditions dans lesquelles nous collaborons, est un vrai bonheur !

 

Depuis combien de temps vous connaissez-vous et comment as-tu connu Yvan ?

J'avais croisé Yvan il y a 3 ans je crois, il m'avait entendu chantonner, mais pas plus. Moi, je connaissais un peu ce qu'il faisait, mais sans plus. Je l'ai vraiment découvert sur scène lors d'un concert de Yvan Guillevic & Friends « Pink Floyd Acoustic » qui a été un moment magique. J'ai été bluffée par la qualité de ce qu'il proposait avec son groupe ! En 2016, il assistait au concert de Kyle Eastwood dont je faisais la première partie. Je l'ai contacté pour lui demander s'il était prêt à me faire part de son retour sur ma prestation (chose que je fais parfois avec des personnes que j'admire artistiquement). On s'est vu, on a pris un café, il a été très cash, j'aime ça. On s'est dit qu'un jour on bosserait peut-être ensemble, puis rien pendant plusieurs mois.

 

Comment et quand est né ce projet ?

En novembre 2016, Yvan me contacte car il prépare un album solo. Il aimerait m'inviter à y chanter un titre ou deux et me propose de passer les écouter. J'écoute, je pose ma voix. Fin de séance. Et là Yvan me dit : "finalement, et si on faisait cet album ensemble ?" Je dis "YES !" Début de l'aventure ! 

 

Pour toi, comment me définirais-tu l’apport d’Yvan dans ce projet ?

Yvan a initié ce projet. D'un album qu'il imaginait solo, il m'a ouvert la porte pour une vraie collaboration à 50/50 et contrairement à tous les projets qu'il a eus jusqu'à présent, même s'il est très présent sur tous les fronts, parce qu'il connait vraiment bien le métier, il a su complètement se positionner non plus en leader, mais en co-leader !

 

Et d’ailleurs, pourrais-tu me décrire Yvan en quelques mots?

Yvan c'est un guitariste d'exception, un immense talent pour composer, écrire, il sait tout faire dans son studio, il a une super oreille, rien ne lui échappe, une force de travail, un sens de l'organisation, un artiste aussi "rugueux" que sensible.

 

Quels sont tes objectifs attendus pour ce projet ?

Un objectif est déjà rempli, nous avons pris un immense plaisir à faire cet album ensemble ! Nous avons déjà expérimenté lors de notre premier live un très bon retour du public.  Pour la suite, notre envie, c'est de nous faire connaître le plus possible afin de faire des scènes partout en France et à l'Etranger !

 

A ce jour quel serait le morceau qui pour toi ressemblerait le plus à Yvan ?

Ohlalala ! Difficile à dire ! Au fur et à mesure que le projet avance, nos réactions, ressentis vis-à-vis des 10 titres de l'album ne cessent d'évoluer. Ce qui est sûr c'est qu'il est, tout comme moi, investi à 300% dans chaque morceau qu'il interprète ! Si j'ai une idée d'ici la fin de l'interview, je reviendrai à cette question !

 

Et lequel te sied le mieux et pourquoi ?

Je suis incapable de répondre à cette question pour le moment ! Chaque morceau est une aventure différente !

 

Est-il facile pour toi de marier ce projet avec ton actualité, ta vie d’avant ce groupe ?

Mon actualité se concentre de plus en plus sur ce projet auquel je crois beaucoup, je dirais même ENORMEMENT !

 

Où cela te demande-t-il, ou t-a-t-il demandé, une réorganisation ?

Les choses se sont mises en place de façon assez naturelle, me permettant d'organiser au mieux mes autres activités, que ce soit la direction de ma chorale Gospel ou mes différentes formations en tant que chanteuse lead, tout en libérant le temps dont j'ai besoin pour créer et développer ce projet avec Yvan. Mes semaines sont bien remplies, et j'aime ça !

 

Comment sont arrivés les musiciens du groupe ?

Nous avons de manière évidente fait appel à des musiciens de talent qui travaillaient déjà avec Yvan (Patrick Boileau, Bernard Clémence) ou avec moi (Dominique Braud) ou les deux (Franck le Masle).

 

Si tu devais décrire Yvan en références musicales [musicien(s)-interprète(s)] qui me citerais-tu ?

David Gilmour, Jeff Beck, Gary Moore, Stevie Ray Vaughan, Joe Bonamassa, Bruce Springsteen pour n'en citer que quelques-uns, car sa culture musicale est impressionnante et ses goûts très éclectiques.

 

Comment travaillez-vous les compositions, écritures musicales, textes ?

C'est vraiment très variable selon les titres. Yvan avait, par exemple, déjà composé et écrit Dark empty streets et Time to find a new dream. Nous avons composé ensemble Do it your way et Listen, pour A man like you, il avait très bien avancé, j'ai cependant amené les lignes mélodiques des ponts. J'ai aussi tenu à écrire et composer complètement un morceau, Love should not hurt et écrit la plupart des textes de l'album et les chœurs. Donc des expériences bien différentes en fonction des morceaux.

 

Pour les mises en place du groupe, c’est une décision à deux têtes, ou chacun vient apporter sa patte ?

L'album était globalement assez précis en termes de mises en place avant que les musiciens n'interviennent, mais pour certains morceaux, chacun a pu amener une touche personnelle.

 

Les morceaux naissent-ils de l’instant ou en commande, du type : « X » morceaux de Soul, Blues, etc… ?

Rien n'a été calculé, il s'agissait de se faire plaisir et de créer des morceaux dans lesquels on se retrouve tous les deux, qu'ils viennent spontanément, ou avec le temps et l'acharnement, comme ce fut le cas pour Listen ! Notre espoir étant, bien sûr, que notre musique amène de l'émotion à celles et ceux qui nous écouterons !

 

Quelle est la question, que toi tu poserais à Yvan ?

Yvan, notre prochain album c'est Anne Sorgues et Yvan Guillevic ? :)

 

Et enfin le mot de la fin pour toi, en te remerciant pour ce moment.

Merci à toi Maënora de nous avoir donné l'opportunité de répondre à cette interview sous une forme originale. C'était un exercice intéressant et amusant ! Hâte de découvrir ce que mon compère a répondu ! J'en profite pour le remercier de partager cette belle aventure avec moi ! Merci aussi à toutes les personnes qui nous accompagnent et à toutes celles qui suivent notre actualité !

 

A très bientôt !

Oui à très bientôt, merci et bises à toi. (Fin de cette première partie.)

 

Maintenant après la belle… l’atout, comment dire ? Oui, l’atout Yvan :

 

Photo d’Yvan

Pour commencer je voulais te dire que les écoutes de ce projet m’ont comblées, de facto j’en profite pour te remercier car c’est le coup de pied au cul dont j’avais besoin pour essayer de rejoindre à nouveau la BIG Team R.M, qui au passage se passe très bien de moi ;-)

 

Merci pour ses belles paroles, ça fait plaisir  et ça motive ! Tu es le premier à nous donner un ressenti sur plusieurs titres, j'espère que les retours seront aussi bons par  ailleurs.

 

Pour commencer comment me décrirais-tu votre association, le style musical et ce qu’il t’apporte sur le plan perso ?

 

Une association de bienfaiteurs !! (rires) On n’a pas vraiment cherché à avoir un style particulier en fait, même si de mon côté avant de rencontrer Anne je partais plutôt sur un projet qui allierait le Blues et le Rock progressif, disons que Anne a rapporté avec elle ses influences et son savoir-faire en Jazz et en Gospel, rajoutons à ça quelques touches de Pop « old school »  et ça donne ce mélange assez surprenant. Je suis ravi de cet album qu'on a fait nous-mêmes, à notre façon,  « Do It Your way » en somme ;-)

 

Depuis combien de temps vous connaissez-vous et comment as-tu connu Anne ?

 

On se croisait de temps en temps dans des concerts, mais rien de plus. J'avais entendu sa voix et je connaissais son talent mais la rencontre clé c'est après son concert en première partie de Kyle Eastwood. Elle m'a contacté quelques jours plus tard car comme elle m'avait vu dans le public elle voulait avoir mon avis sur la performance de son quartet ce soir-là. On a bu un café, je lui ai dit ce que j'avais à lui dire sur le concert et en partant je lui ai dit que peut être un jour je l'appellerai pour bosser un truc ou deux avec elle, mais je n'avais rien de défini en tête, et elle m'avait répondu qu'elle serait partante.

 

Comment et quand est né ce projet ?

 

En 2016, le projet Eden Soul a pris fin. Nelly m'a  annoncé durant l'été  qu'elle souhaitait arrêter Eden Soul pour se consacrer à un projet plus perso (ce qui ne nous empêche pas de continuer à travailler ensemble, sur Empty Spaces par exemple).

 

J'avais des titres de côté un peu dans cet esprit « Blues / Soul », notamment un titre où je voyais bien Anne dessus (Dark Empty Streets). Du coup je lui ai demandé si elle était intéressée pour le chanter, elle a répondu oui très rapidement. On s'est vu dans mon studio, on a commencé à bosser le titre et j'ai tout de suite senti qu'il se passait quelque chose de super, là je lui ai fait écouter d'autres idées et ça collait à merveille. Je lui ai donc proposé de chanter 2 titres sur mon album, puis 3 et finalement je lui ai proposé carrément de faire un album ensemble sous le nom Yvan Guillevic & Anne Sorgues. C'était en octobre dernier.

 

Pour toi, comment me définirais-tu l’apport d’Anne dans ce projet ?

 

Essentiel ! C'est un vrai projet commun, elle y a apporté tellement de choses. Sa voix si particulière pour commencer. Elle a écrit des textes, ses idées d'arrangement de chœurs (elle est chef de chœur Gospel..) ses idées de lignes de chant, elle a composé un titre entièrement (Love should not hurt), on a composé des titres à deux, bref sans elle l'album n'existerait pas sous cette forme. Et en même temps elle n'impose pas ses idées à tout prix, si elle pense que ce que j'ai écrit (en texte ou en composition) est bien, elle le fait avec autant de cœur que si c'était elle qui l'avait écrit.

 

Et d’ailleurs, pourrais-tu me décrire Anne en quelque mot ?

 

C'est une artiste au sens large du terme, c'est aussi quelqu'un qui sait ce qu'elle veut mais qui n'est pas entravée par un égo démesuré, d'une grande sensibilité. C'est aussi une grande chanteuse et musicienne, elle est capable de transmettre beaucoup d'émotion dans son chant, et en même temps elle est très forte techniquement, c'est super plaisant pour travailler.  Les séances studio ce sont vraiment passées facilement, c'est important car ça s'entend au final !

 

Elle est aussi très calme et très posée, un peu mon contraire en fait . (rires) moi je passe mon temps à grogner, je suis dans le speed… une énergie différente, mais justement ça donne un cocktail bien sympa. Une de nos choristes a bien résumé ça en me disant qu'en fait Anne et moi c'est le Ying et le Yang (rires). Elle possède aussi une grande capacité à pouvoir travailler beaucoup, c'est important dans ce métier.

 

Quels sont tes objectifs attendus pour ce projet ?

 

Que ça plaise à un maximum de gens, qu'on puisse tourner le plus possible. La scène s'est notre oxygène et on a une super équipe autour de nous. On a hâte ! Le concert de cet été a été un grand moment qui a validé notre travail.

 

A ce jour quel serait le morceau qui pour toi ressemblerait le plus à Anne ?

 

Je pourrais citer « Love Should Not Hurt » car elle l'a écrit et composé à 100%, mais je trouve que « Man Like You » lui ressemble beaucoup avec ce chant tantôt blues, tantôt carrément jazz et ce beau texte qu'elle a écrit pour son compagnon. C'est aussi le premier titre qu'on a fait ensemble, j'ai composé le morceau, elle a réarrangé et composé des lignes de chant, j'ai proposé le titre « Man like you » et elle a fait le texte à partir de ça, du vrai travail d'équipe !!

 

« Do It Your Way » aussi, avec ce côté enlevé, enthousiaste et énergique. Bref je pense qu'elle a mis beaucoup d'elle sur chaque titre de l'album.

 

Et lequel te sied le mieux et pourquoi ?

 

J'aime beaucoup « Memories » pour son côté Rock progressif ou « Do It Your Way », ce Blues « New Orleans » rapide à 3 accords qui part en Blues fusion pendant le solo avec une grille plus moderne avant de revenir sur ce côté traditionnel.  Mais honnêtement je pourrais tous les citer. On a essayé de faire du mieux possible sur tout l'album, il n'y a pas de titre de remplissage. On les aime tous !

 

Est-il facile pour toi de marier ce projet avec ton actualité, ta vie d’avant ce groupe ?

 

Bien sûr, d'une part c'est mon métier, d'autre part ça ne m'empêche pas d'aller faire des concerts avec Empty Spaces ou Wired ou les autres projets. Mais c'est vrai que je vais consacrer beaucoup d'énergie à promouvoir cet album au maximum et à amener ce projet le plus loin possible.

 

Où cela te demandes-t-il, ou t-as-t-il demandé, une réorganisation ?

 

Non pas spécialement, peut-être par la suite si ça tourne autant qu'on le souhaite. Ça a juste été une grosse somme de travail, j'ai beaucoup tourné cette année, avec cet été l'enregistrement du disque par-dessus, c'est devenu assez compliqué. Mais on touche au but et ça valait le coup.

 

Comment sont arrivés les musiciens du groupe ?

 

Déjà je tiens absolument à remercier les musiciens présents sur l'album (et sur scène). Ils ont fait un travail remarquable ! Quel plaisir de bosser avec eux ! Je voulais avoir Patrick Boileau à la batterie parce que ce type est juste phénoménal comme batteur et musicien. Franck Lemasle aux claviers que je connais depuis 20 ans, qui est un merveilleux pianiste et qui travaillait aussi avec Anne. Pour la basse on a coupé la poire en deux avec Dominique Braud (super bassiste, super groove) qui travaillait avec Anne et son projet Gospel et Bernard Clémence (qui me suit dans mes projets depuis 10 ans et que j'aime beaucoup), 5 titres chacun. Merci aussi à Erwann Kermorvant qui m'a fait les enregistrements et les arrangements pour les cuivres.

Sur scène, on a 3 choristes qui proviennent du Gospel Morbihan qu'Anne dirige depuis quelques années, et on va intégrer 2 cuivres dans les semaines qui viennent. On sera 10 sur scène, ça va envoyer !!

 

Si tu devais décrire Anne en références musicales [musicien(s)-interprète(s)] qui me citerais-tu ?

 

Au débotté les premiers qui me viennent sont : Aretha Franklin, Beth Hart, Minnie Riperton, Yolanda Adams.

 

Comment travaillez-vous les compositions, écritures musicales, textes ?

 

Soit on part d'une idée que j'ai de côté (j'en ai des dizaines..), soit on part sur un truc improvisé, soit Anne apporte une idée, voire un titre. Bref pas de règles spéciales, et pour les textes c'est pareil. J'en avais sur deux titres, pour les autres c'est Anne qui s'y est collée avec talent, il m'est arrivé de juste donner le titre du morceau et Anne écrivait à partir de ça, ou sinon elle m'apporte un texte et je n'ai plus qu'à valider avec elle. Le processus a été simple en fait, on a peu ou prou les mêmes idées sur notre travail. Il n'y a pas eu de polémiques ou d'accrochages.

 

 

 

Pour les mises en place du groupe, c’est une décision à deux têtes, ou chacun vient apporter sa patte ?

 

A partir du moment où on a décidé de faire un projet commun, toutes les décisions sont prises ensemble, de la longueur du fade de fin sur un titre en passant par le choix des photos pour la com'.

 

Les morceaux naissent-ils de l’instant ou en commande, du type : « X » morceaux de Soul, Blues, etc... ?

 

« Commande » ? Mon dieu non quelle horreur ! On a fait exactement ce qu'on voulait sans nous préoccuper de savoir s'il y avait trop de titres lents, ou rapides ou Blues ou Soul. On a fait l'album qu'on voulait faire sans se poser ce genre de questions qui ne servent à rien au final si ce n'est brider son imagination.

 

Quelle est la question, que toi tu poserais à Anne ?

 

« Je joue vraiment si fort que ça ?? »

 

 

Et enfin le mot de la fin pour toi, en te remerciant pour ce moment.

 

Merci à toi et RockMeeting pour votre soutien dans mes projets ! Celui-ci n'est pas vraiment « Rock » encore moins « Hard » ou « Metal » mais l'énergie qu'on y a mis est la même.

 

L'essentiel c'est de faire de la musique avec son cœur après tout.

 

 

Sur ces belles paroles, je dois conclure et l’écouter (pieusement ou pas) avec l’âme.

Ce que je peux vous dire avec certitude, j’ai eu une primeur de quatre titres, une palette de ce que pourra être cet album et j’ai vraiment adhéré aux compositions, à l’interprétation et au son. Encore un opus qui fera date pour moi. Si par le passé par l’approche, l’ouverture sur moult projets j’ai pu apporter comparaison entre Yvan et un certain Joe B. Il serait facile de voir là, le duo Beth et Joe, mais, sérieusement, arrêtons les comparaisons ! Quand il y a le talent citons les gens pour ce qu’ils sont, des originaux. Car l’identité et la signature du projet existent et sont très bien portées.

Ils commencent à m’énerver les Bretons :-D, une région qui sent très bon la musique.

 

J’ai foi en vous, de facto je vois pour vous amener mon foie en octobre à Ploemeur J

Nous partagerons le vin et pour les cantiques je vous propose : Do It Your Way.

 


 

 

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 1712 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • ENUFF Z'NUFF Diamond Boy

    Seb.Roxx
    Me concernant, j'ai complètement ...

    Lire la suite...

     
  • Billy GIBBONS & the BFG's - Perfectamundo

    Seb.Roxx
    Cet album est vraiment excellent ...

    Lire la suite...

     
  • SATAN Cruel Magic

    FranckAndFurious
    Mouahaha ''clepsydre'' : Maître ...

    Lire la suite...

     
  • MANIMAL Purgatorio

    MetalDen
    L'album qui a le plus tourné ...

    Lire la suite...

     
  • CLIF MAGNESS Lucky Dog

    Nico
    J'attendais avec impatiente cet ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    Nico
    Bonne production, bonnes compos ...

    Lire la suite...

     
  • W.E.T. Earthrage

    aorgod
    Il faut être objectif, c'est ...

    Lire la suite...

     
  • PERFECT PLAN All Rise

    aorgod
    Ils ont tout compris sur comment ...

    Lire la suite...

     
  • ROBBY VALENTINE The Alliance

    aorgod
    Robby est de retour. Il manque ...

    Lire la suite...

     
  • 7TH HEAVEN Color In Motion

    Nico
    Cette recette fonctionne aussi ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    MetalDen
    Ravi de te lire à nouveau, tes ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    aorgod
    Je m'étais un peu éclipsé ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    Seb.Roxx
    Bien sûr que c'est du tout bon ...

    Lire la suite...

     
  • Billy GIBBONS & the BFG's - Perfectamundo

    FranckAndFurious
    Sois d'abord honnête avec ...

    Lire la suite...