Home Rock Indé CD Reviews PRIMUS The Desaturating Seven

PRIMUS The Desaturating Seven

Rock Indé - Chroniques albums reviews

PRIMUS The Desaturating Seven

Les Claypol est un grand enfant. Fantasque. Prolifique.

Un surdoué qui peut vous voler la vedette à un guitar-hero, s'entichant aisément du concept de bass-hero, et haut la 4-cordes!
En 2011, Primus nous proposait un stratosphérique "Green Naugahyde" qui m'avait totalement subjugué. Puis le groupe sous l'influence de son gourou et leader avait fait une incartade vers une sorte de concept-LP reprenant le thème de Willy Wonka & the Chocolate Factory tiré d'un film de 1971: "Primus & the Chocolate Factory with the Fungi Ensemble" (2014) que j'ai même pu voir en live sur leur tournée Nord-Américaine (cf. chronique du set de Toronto).
C'est donc avec une certaine frénésie que j'attendais ce nouvel LP, car ce n'est pas le LP intermédiaire de Duo De Twang qui m'avait emballé..

"The desaturating seven" est encore un... concept-album! Fichtre! Ça confirme bien la phrase introductive de cette kro! En effet, ce disque relate l'histoire de 7 enfants comme racontée dans un livre pour bambins datant de 1975. Chacun des 7 moutards incarne une couleur de l'arc-en-ciel [sic], et l’œuvre comporte donc 7 pistes. Cela dit, si on vire le morceau introductif "The valley" à la narration flippante sur fond de violoncelle allumé et l'outro "The end?" il ne reste au final que 5 'vrais' nouveaux morceaux dont les durées, certes, sont conséquentes mais l'album ne dure que 34 minutes.

Passés ces détails, que reste-t-il? Et bien 5 morceaux accrocheurs, inspirés et réellement sympathiques pour qui fait l'effort de rentrer dans l'univers de ce génial musicien qu'est Les Claypol. Les amoureux de soli de grattes mélodiques passeront leur chemin, tout comme les adeptes de morceaux bâtis sur un modèle historique couplet/refrain/solo...car la structure des titres est typiquement claypolienne c'est à dire modélisée autour de la basse mais également du violoncelle, les 2 instruments de prédilection de l'artiste.

Tour à tour galopante ("The seven"), entêtante et sautillante ("The trek") ou carrément obsédante ("The scheme") la 4-cordes paraît sans cesse en totale apesanteur dans les mains de Claypol, racontant des histoires comme nul autre ne le fait. Ainsi les ambiances fantastiques pleines de mystères de "The storm" côtoient les effluves orientalisantes de "The dream", le tout bien sûr agrémenté d'un chant si caractéristique, certains diront schizoïde, mais si touchant!

On est au final un peu déçu par cette livraison de Primus malgré le retour aux baguettes du batteur originel Tim Alexander, peut-être parce qu'on attend trop de ce groupe? Pourtant malgré sa brièveté, "The desaturing seven" risque de saturer mon lecteur MP3 à force d'écoutes répétées...

 



Tracklist : Line Up :  

 

01. The Valley
02. The Seven
03. The Trek
04. The Scheme
05. The Dream
06. The Storm
07. The Ends?

Les Claypool (chanteur / bassiste),
Larry LaLonde (guitariste )
Tim Alexander ( batteur) -

am

 

Label : TO rec./Pias
Sortie : 29 septembre 2017
Production : n/a



Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

Notes des visiteurs :


( 0 Votes )

Mis à jour (Mercredi, 11 Octobre 2017 22:04)

 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Votre email:
Sujet:
Commentaire: