0
0
0
s2smodern

IGGY POP  Post Pop Dépression

Sur le papier qu'il soit glacé ou recyclé, cela était très alléchant...

Une ex-star du Rock (avec un R majuscule) ayant officié dans un historique punk-band ayant donné ses lettres de noblesse au genre au milieu des années 70 (The Stooges), allait nous proposer une 

virée introspective dans ses fantasmes de musicien d'âge (très) mûr (68 balais), tentant en cela d'échapper aux moulinets d'une faucheuse particulièrement vorace dans son proche entourage ces derniers mois (les frères Asheton, le dieu Bowie pour ne parler que des plus emblématiques).

Un duo de musiciens issu d'un groupe aux célèbres initiales stoner gravées dans le sable rocailleux du désert US (QOTSA), nous proposait d'aider la-dite ex-star, en lui faisant allégeance et en co-signant quelques titres afin de les rassembler sur une rondelle de plastique qui serait vendue dans les bacs des disquaires 'worldwire'.

Enfin, un jeune batteur anglais officiant dans un rock-band ayant acquis une renommée planétaire fulgurante en quelques années (Arctic Monkeys) se mettait en tête d'aider les 3 autres musiciens ci-avant présentés afin d'apporter un peu de tonus et d'homogénéité à leur oeuvre musicale.

Encore un "super-groupe" bati ex-nihilo me direz-vous, et vous avez raison! Sous-entendu: "Encore une grosse déception en vue".

A défaut de dépression à l'écoute d'une oeuvre annoncée comme la der des ders par son charismatique chanteur à la voix de crooner, "Post pop depression" n'en induit pas pour autant un enthousiasme emphatique chez l'auditeur. Monsieur Österberg (alias Iggy) n'en finit plus de nous décevoir dans ses dernières productions studio comme sur le dernier (et malheureusement prémonitoire) Stooges,  "Ready to die" paru en 2013 et cette livraison nonobstant la présence des guests précités ne dérogera pas à la règle au final.

"Post pop depression" n'est pas un mauvais album mais pour ma part il serait assurément passé inaperçu au milieu de l'immense production musicale contemporaine, en l'absence du nom des musiciens figurant bien en évidence sur la pochette.

"Last POP deception": c'est ainsi que je rebaptiserais cet album si on me le demandait..

Allez, je retourne m'écouter "Raw power"!

 


Tracklist : Line Up :  
1.         "Break into Your Heart"        
2.         "Gardenia"       
3.         "American Valhalla"     
4.         "In the Lobby"              
5.         "Sunday"         
6.         "Vulture"          
7.         "German Days"            
8.         "Chocolate Drops"      
9.         "Paraguay" 

 Iggy Pop : chant, guitare acoustique
Josh Homme : chant, guitares, basse, piano, claviers, percussions
Dean Fertita : guitares, piano, claviers, basse
Matt Helders : batterie, percussions, chant
am

 

Sortie   18 mars 2016
Producteur        Josh Homme
Label    Loma Vista Recordings


Discographie :

 

  Avec The Stooges

    The Stooges (1969)
    Fun House (1970)
    
Raw power (1973)
    The Weirdness (2007)
    
Ready to die (2013)

    Avec James Williamson

    Kill City (1977)

    Solo

    The Idiot (1977)
    Lust for Life (1977)
    New Values (1979)
    Soldier (1980)
    Party (1981)
    Zombie Birdhouse (1982)
    Blah Blah Blah (1986)
    Instinct (1988)
    Brick by Brick (1990)
    American Caesar (1993)
    Naughty Little Doggie (1996)
    Avenue B (1999)
    Beat 'Em Up (2001)
    Skull Ring (2003)
    Préliminaires (2009)
    Après (2012)
    Post Pop Depression (2016)



Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #1 MetalDen 22-12-2016 22:04
Oups en effet, quelle déception ! Je préfère rester sur le souvenir de sa prestation au Hellfest, en live, l'iguane assure toujours, mais là ....
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 467 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    MetalDen
    Votre photo dans le bouquin ...

    Lire la suite...

     
  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...