0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Après le succès de Selling England By The Pound, GENESIS embarque un studio mobile à Headley Grange au Pays de Galles.

Cet endroit n’est pas inconnu car c’est là que LED ZEPPELIN a pour habitude d’enregistrer. Le nouvel album que nos 5 musiciens préparent sera un album concept sur la base d’une histoire inventée par Peter GABRIEL. Celui-ci devenu papa depuis quelques mois va beaucoup s’absenter lors des cessions d’enregistrement et ne s’occupera donc que des paroles. C’est donc à la fin de l’année 1974 que le public découvre ce double album juste avant que le groupe ne s’envole pour une tournée mondiale.

40 ans plus tard, cet album n’est pas un de mes préférés. Dieu seul sait pourtant combien de fois je l’ai écouté et quels efforts de concentration j’ai fournis à chaque pieuse écoute. Le problème vient déjà du fait que ce double disque est bancal. En effet, je trouve le premier cd très bon grâce entre autres, au lyrique titre d’ouverture qui donne son nom à l’album ou aussi aux mélodies Pop ciselées de Cuckoo Cocoon ou Counting On Time. Il y a aussi l’épique In The Cage avec un solo fantastique de Tony BANKS et l’intimiste Carpet Crawlers. Ces 2 titres deviendront plus tard des incontournables sur scène. Par contre, le second cd dans son ensemble m’ennuie, surtout les instrumentaux comme Silent Sorrow In Empty Boats ou Ravine. Je les trouve trop expérimentaux et trop proches de l’univers musical de PINK FLOYD. Il reste bien sûr sur ce deuxième cd des titres plaisants comme Lilywhithe Lilith, Anyway et le piano enchanteur de BANKS ou encore The Lamia sur lequel Steve HACKETT délivre un joli solo. HACKETT dont la présence sur cet enregistrement est curieusement en retrait.

Au final ce double album reste quand même un bon disque et je connais certains fans et même quelques journalistes Rock dont c’est leur album préféré du groupe. Pour ma part même si le groupe explore et innove encore, il lui manque un peu de folie créatrice qui faisait tout le charme de Selling England By The Pound ou Foxtrot. L’album dans sa globalité est aussi un peu trop intimiste à mon goût.

Sur la tournée mondiale qui débute par les Etats-Unis, Peter GABRIEL annonce au reste du groupe un soir après le concert de Cleveland qu’il a décidé de les quitter. En grand gentleman il honorera toutes les dates de la tournée. C’est donc le 27 Mai à Saint-Etienne que GABRIEL tire sa révérence devant un public français qui ne se doute de rien. L’archange GABRIEL co-fondateur du groupe s’envole donc pour une carrière solo. En août 1975, le magazine Melody Maker vend la mèche et annonce le départ de GABRIEL. L’avenir du groupe qui semblait tout tracé semble s’assombrir avec cette question sur toutes les lèvres : Qui va remplacer le charismatique Peter ?


 

Tracklist : Line Up :  
Cd 1 :
01. The Lamb Lies Down on Broadway 4:50
02. Fly on a Windshield            4:23
03. Broadway Melody of 1974   0:33
04. Cuckoo Cocoon      2:11
05. In the Cage             8:15
06. The Grand Parade of Lifeless Packaging     2:45
07. Back in NYC           5:42
08. Hairless Heart         2:13
09. Counting out Time   3:42
10. Carpet Crawlers          
11. The Chamber of 32 Doors   
Cd 2 :
01. Lilywhite Lilith          2:40
02. The Waiting Room   5:28
03. Anyway       3:18
04. Here Comes the Supernatural Anaesthetist   2:50
05.       The Lamia         6:57
06. Silent Sorrow in Empty Boats
07. The Colony of Slippermen   8:14
08. Ravine        2:05
09. The Light Dies Down on Broadway 3:32
10. Riding the Scree     3:56
11. In the Rapids          2:24
12. It.    4:58

Peter Gabriel (voix, flûte, tambourin, bass drum).
Steve Hackett (guitare principale).
Tony Banks (orgue Hammond, mellotron, Hohner pianet, guitare 12 cordes, chœurs).
Michael Rutherford (guitare basse, pédales de basse, guitare 12 cordes, chœurs).
Phil Collins (batterie, percussions, voix).

am

 

Label : Charisma Records
Sortie : 1974
Production : Genesis, John Burns


Discographie :

From Genesis To Revelation (1969)
Trespass (1970)
Nursery Crime (1971)
Foxtrot (1972)
Live (1973)
Selling England By The Pound (1973)
Genesis Live (1973)
The Lamb Lies Down On Broadway (1974)
A Trick Of The Tail (1976)
Wind And Wuthering (1977)
Seconds Out (live 1977)
And Then There Were Three (1978)
Duke (1980)
Abacab (1981)

Three Sides Live (1982)

Genesis (1984)
Invisble Touch (1986)
We Can’t Dance (1991)
The Way We Walk, Volume One: The Shorts (1992)
The Way We Walk, Volume Two: The Longs (1993)
Calling All Stations (1997)
Live In Europe (2007)

 

 


 

Notes des visiteurs :


 

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 18528 invités et 4 inscrits en ligne

  • barjozo
  • CaSSouX
  • John MarKus