0
0
0
s2sdefault

BON JOVI Burning Bridges

Brûler les ponts  signifie que l’on fait ce qu’il faut pour ne plus pouvoir avoir le choix de revenir en arrière !
Autant dire que le titre Burning Bridges de ce nouveau Bon Jovi est lourd de symbolique, puisque Jon a rompu les liens avec son label Mercury Records après 32 ans de contrat et de bons et loyaux services.
Bon Jovi avait signé avec Mercury Records en 1983 et a publié le premier album  Bon Jovi en Janvier 1984. Il a fallu attendre le troisième album  Slippery When Wet  en 1986, pour que le groupe décolle à l'échelle mondiale et fasse son premier numéro un à l'échelle internationale.  Le groupe a en quelque sorte adressé à Mercury Records un "doigt d'honneur" dans la  chanson-titre de ce nouvel album  Burning Bridges  en guise de salut mais aussi de critique plutôt acerbe.
La chanson attaque la direction  actuelle d'Universal Music, le propriétaire de Mercury, avec ces paroles "Après 30 ans de fidélité, ils vous enterrent / Maintenant peut-être que vous pouvez apprendre à chanter / Eh bien, je vais vous donner la moitié des bénéfices / Vous êtes la raison de l’écriture de cette chanson ".
Et en substance Jon Bon Jovi a rajoutté  au Billboard, " Écoutez les paroles, car elles expliquent exactement ce qui est arrivé. Et voilà. "
C’est donc une fin du contrat avec Universal / Mercury. Le premier  album qui ne sera pas sous la bannière de Mercury et par ailleurs véritable nouvel album de Bon Jovi sera publié en 2016. Celui-ci regroupe des chansons plus ou moins inédites qui ont été écrites depuis Crush, mais qui sont restées dans les tiroirs, des démos ou rushs que le groupe n’avait pas choisi de sortir sur les albums officiels.
Par ailleurs rappelons qu’en 2013, Ritchie Sambora a annoncé son départ, Jon n’a pas vraiment fermé la porte à un retour, il a été remplacé en concert mais pas dans le line-up officiel. Et en tout cas ce treizième album studio du groupe a donc été réalisé à trois, une première!

Dans ce contexte, inutile de préciser que beaucoup de fans étaient sceptiques et sur la défensive ! Et contre toute attente ces fonds de tiroir, plus deux nouveaux titres quand même,  sont  plutôt réussis, avec pas grand-chose à jeter ! Tout au plus une ballade de trop, mais laquelle ? Pas A Teardrop to the Sea, qui ouvre l’album, chantée avec conviction, ponctuée par un solo en harmonie avec un 1er refrain entêtant. Pas Blind Love, ballade sobre, accompagnée par piano et violons, et chargée d’émotions. Pas la plus électrique Who Would You Die Fo, qui nous vaut une belle montée en puissance via la batterie. Alors peut être Fingerprints, un brin sirupeuse, mais dotée toutefois d’une belle mélodie…  

Au rayon tempo plus soutenu, les réussites sont nombreuses, avec le festif et entrainant  We Don’t Run, le un peu moins rapide mais tout aussi accrocheur Saturday Night, le très optimiste Life Is Beautiful, le hit I'm Your Man aux accents « ouh ouh Stoniens ». Excellente aussi la fameuse diatribe contre le label, qui en fait est un country rock qui sent bon le terroir, et accrocheur en diable, Burning Bridges. Les adieux au label sont exprimés en multi langue sans oublier un adieu bien français : "SayonaraAdios, auf wiedersehen, farewell Adieu, good night, guten abend"  et un peu plus loin "Play it for your friends in hell", un adieu pour le moins sans regret !

Et la conclusion qui s’impose : les fonds de tiroir de Bon Jovi recelaient quelques pièces qui valaient vraiment le coup d’être exhumées ! Sans atteindre les sommets des premiers albums, celui- fait plus que tenir la route, c’est une bien belle façon de conclure cette page d’histoire du groupe de trois décades, en souhaitant que ce soit de bon augure pour l’avenir !

 

 

 

Tracklist : Line Up :  
1. A Teardrop To The Sea
2. We Don't Run
3. Saturday Night Gave Me Sunday Morning
4. We All Fall Down
5. Blind Love
6. Who Would You Die For
7. Fingerprints
8. Life Is Beautiful
9. I'm Your Man
10. Burning Bridges
11. Take Back The Night (Japan Bonus Track)
Jon Bon Jovi (chant)
Richie Sambora (guitares)
David Bryan (claviers)
Tico Torres (batterie)
Hugh McDonald (basse)
am

Année
:2015
Label:
Mercury Records
Production:n/a



Discographie :

Bon Jovi (1984)
7800° Fahrenheit (1985)
Slippery When Wet (1986)
New Jersey (1988)
Keep The Faith (1992)
Cross Road - best of (1994)
These Days (1995)
Crush (2001)
One Wild Night - Live (2001)
Bounce (2002)
This Left Feels Right (2003)
Have A Nice Day (2005)
Lost Highway (2007)
The Circle (2009)

Greatest Hits – The Ultimate Collection (2010)
What About Now  (2013)
Burning Bridges (2015)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 Plusieurs titres en écoute dans les videos ICI

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #3 Eric Berger 28-01-2016 19:42
Enfin un album de Jon qui ne traine pas en longueur avec quelques titres bien inspirés. Je n'y croyais plus... L'album le plus sympa du groupe depuis Have a Nice Day. Du coup je vais guetter le prochain.
Citer
0 #2 Fab 17-12-2015 10:54
J'en attendais pas grand chose, j'avais lu des trucs horribles sur ce Burning , et bien force est de constater que c'est plutôt un bon album qui mérite plusieurs ecoutes mais qui au final est bien plus profond que ce la plupart des dernières livraisons du band !!! Un opus épuré a l’extrême qui sonne comme un testament avant une nouvelle renaissance???
Citer
0 #1 aorgod 04-12-2015 18:45

BON JOVI Burning Bridges

Oubliez le Bon Jovi des débuts et écoutez ce disque objectivement. Vous y trouverez de bonnes compositions avec des refrains chantants et un Bon Jovi qui innove sans nous resservir un énième Slippery When Wet (un must au passage). La version japonaise comprend le superbe titre Take back the Night. Le prochain album va être plus hard.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 981 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

     
  • THE SEA WITHIN Same

    MetalDen
    A la fois complexe et mélodique ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles