0
0
0
s2sdefault

BUKOWSKI On The Rocks

Bonjour les rockers, après un Hazardous Creatures fort réussi il y a 2 ans Bukowski nous revient avec un nouvel album,  On The Rocks,

un nouveau management (Him Média), et un tourneur conséquent (Radical Production), celui-là même qui promènera les Foo Fighters à Bercy….
Nouvelle méthode de composition aussi puisque cet album a été entièrement composé et arrangé en studio avec le désormais 4ème membre Fred Duquesne, aussi à la production. Je ne vais pas tourner autour du pot bien longtemps, ni faire de chronique à rallonge, il me semblait tout de même difficile de faire mieux que le précédent opus, force est de reconnaitre que je me suis heureusement planté. Non seulement ils ont élevé le niveau d’un voire deux crans, mais ils se sont aussi lâchés niveau compositions en n’hésitant pas à expérimenter de nouvelles contrées aux arrangements surprenants tout en gardant leur style caractéristique.
Début du pilonnage avec The Smoky Room  à l’intro basse et guitare distordus, certainement le titre le plus stoner pour le coup, au refrain kalachnikov et chœurs mémorisables immédiatement. Hearing Voices   lui cartonnera en concert avec son break toutes guitares dehors estampillé Métallica black album ; avec Julien Dottel aux hurlements finaux. Vampire   est pour moi le meilleur titre de cet album, un titre très punk rock dans l’esprit du Pretenders   des Foo Fighters, avec un refrain sublime et un jeu de batterie remarquable, car le batteur a encore changé, il s’agit de l'excellent Timon Stobart qui officie aussi dans Full Throttle Baby avec Julien Dottel qui y chante (le bassiste de buko pour ceux qui n’ont pas suivi) ce jeune mec pulse cet album avec son jeu nerveux, puissant, précis sans esbroufes inutiles (en concert aussi).
Allez on continue The Winter’s Masters  est un titre très métal avec une petite touche de synthés sur le refrain là aussi parfaitement réussi et un très joli chorus de guitare. Condor  est sans doute le titre le plus sombre et pesant : un couplet dissonant contrebalancé par un refrain chanté en chœur  et un break très Deftones, le tout avec un son démoniaque - mention spéciale à Julien à la basse atomique. White Line   est un titre syncopé qui te remue le corps et déglingue les cervicales avec toujours une putain de mélodie entêtante et un break au solo lumineux. 
One More Shade of Grey   (rien à voir avec l’érotico chic film et livre pour la ménagère de plus de 50 ans) est un pur  brulot estampillé Bukowski avec un break tout de même accompagné d’un orgue style bastringue et d’une voix vocodée. Birth   est la très jolie et mélancolique ballade de l’album (oui c’est nouveau) écrit pour saluer la naissance du fils de Fred Duquesne, une belle réussite là encore avec juste une guitare voix sur la moitié du titre où Matthieu Dottel démontre qu’il est un chanteur à la corde sensible.
Reprise des hostilités avec Scarcrow , le titre le plus métal de l’album avec un Julien éructant, Stone Sour n’est pas loin, agrémenté par un orgue et un break en latin (Ghost clin d’œil), du coup j’ai ressorti mon dico poussiéreux de latin…à mon âge ce n’est pas raisonnable les gars. 1.3.3. artificial heartbeats  avec son intro couplet basse plombée (belle perf de Julien Dottel) et son chant murmuré qui déchire avec son fucking crazy de refrain enchaine, puis viens le dernier titre The Beginning of the End   à l’intro très U2 alors oui je pense que le groupe a voulu faire un hymne de stade avec ses chœurs pastorals tout le long du titre, j’avoue ne pas avoir pas trop aimé au début voire même été déboussolé mais force est de reconnaitre que ce titre trotte dans la tête sans y prendre gare toute la journée et plus… un poil putassier mais diabolique.
Bon allez je résume: la production est monstrueuse, le son diabolique, les arrangements originaux, les compos sont variées, tout cela ne serait rien sans des musiciens au niveau avec un Matthieu Dottel qui chante de mieux en mieux (reste un léger effort à faire sur la prononciation en anglais comme 99% de ses collègues… juste pour faire le chroniqueur chiant), un Timon Stobart qui cogne comme un damné, un Julien Dottel au puissant et groovy jeu de basse qui éructe et épaule son frangin au chant et enfin un Fred Duquesne qui régale avec ses chorus incendiaires.
C’est sans doutes leur meilleur album à ce jour, le plus métal aussi, et un des meilleurs albums de la sphère rock et métal 2015, ils ont pris des risques mesurés sans se prostituer. Un bien beau bébé cet album avec cette pochette au Elvis destroy « on the rocks ». A consommer sans modération.,, Bukowski est un groupe qui donne son meilleur sur scène et où ils ne craignent personne, allez les voir c’est d’une efficacité totale.
Welcome à ce Bukowski mark 2 !


 

 Tracklist : Line Up :  
 01. The Smoky Room
02. Hearing Voices
03. Vampire
04. Winter’s Masters
05. Condor
06. White Line
07. One More Shade Of Grey
08. Birth
09. Scarecrow
10. 1.3.3 (artificial heartbeats)
11. The Beginning Of The End
Mathieu Dottel  (chant, guitare)
Fred Duquesne (guitare)
Julien Dottel  (basse)
Timon Stobart  (batterie)

am



Label : Verycords
Date de sortie : 30/03/2015

Discographie :

Amazing Grace ( 2009)
The Midnight Sons (2011)
Hazardous Creatures (2013)
On The Rocks (2015)

 

Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  


en écoute exclusive sur Deezer ICI

 

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 2297 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

     
  • THE SEA WITHIN Same

    MetalDen
    A la fois complexe et mélodique ...

    Lire la suite...

     
  • VULCAIN Vinyle

    barjozo
    Du bon, du très bon Vulcain!

    Lire la suite...

     
  • VIXEN Live Fire

    barjozo
    En accord total avec Fab ...sur ...

    Lire la suite...

     
  • AIRRACE Untold Stories

    MetalDen
    J'ai aussi adoré cet opus, très ...

    Lire la suite...

     
  • CLUTCH - Book Of Bad Decisions

    MetalDen
    Oui notre hexagone franchouillard ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles