0
0
0
s2smodern

C’est en pleine vague punk en même temps que Never Mind The Bollocks en 1977, que MEAT LOAF sortit le premier volet de cette longue saga Bat Out of Hell, l’épisode n° 2 apparut en 1993, et au bas mot, Bat Out Of Hell I et II ont été écoulés à raison de 45 millions d’unités.

Au cours des 29 ans qui se sont écoulés depuis la sortie du premier élément de la trilogie, les modes, les stars et les politiciens se sont succédés mais Meat Loaf n'a pas changé d’un iota et nous revient avec ce troisième épisode comme si rien n’avait changé, ou presque. Les compositions des deux précédents albums étaient l’œuvre exclusive de Jim Steinman, Meat Loaf n’étant qu’un interprète, mais quel interprète, on retrouve ici le feu de la passion et de la puissance de cet artiste un peu hors normes, tant physiquement qu’au niveau artistique. A croire qu’il se réserve pour cette trilogie, ses autres productions étant en général en deçà.

Sur cet épisode, seulement sept compositions sur quatorze sont écrites par Steinman, pour des raisons juridiques. Les autres ont été composées par Nikki Sixx (MOTLEY CRUE), John 5 (MARILYN MANSON) et Marti Frederiksen (AEROSMITH). Dans les guests, ont participé aux vocaux la Norvégienne Marion Raven, le producteur du premier épisode Todd Rundgren, qui a pris en charge ici les arrangements vocaux, et Brian May de QUEEN à la guitare. Au final, le fait que Jim Steinman n’ait pas été à l’origine de 100% de l’album n’a porté aucun ombrage sur l’oeuvre, et même contribué à la diversifier, et la production de Desmond Child est parvenue à magnifier le tout.

L’album s'ouvre avec Monster Is Loose sur quelques bruits inquiétants, rapidement coupés par des riffs nu-metal qui donnent un sacré coup de jeune au rock de Meat Loaf, lui-même entonnant avec énergie un premier refrain rageur. Cette forte coloration métal bien sympathique est issue de la co-écriture par Nikki Sixx et John 5. Les deux ballades mi-tempo qui suivent viennent adoucir l’atmosphère après cette déferlante de riffs, elles sont de facture beaucoup plus classique mais néanmoins tout aussi réussies : la première, Blind As A Bat, est signée par le producteur Desmond Child avec James Michael.
La deuxième, It's All Coming Back To Me Now, par Steinman, a été précédemment utilisée par Céline Dion. Le morceau est ici proposé en duo avec la jeune chanteuse norvégienne de 22 ans, Marion Raven, c’est un grand moment, beau et émotionnel, le bougre a toujours su s’entourer de partenaires féminines pour interpréter des duos à tomber, c’est le cas ici. Autre sommet toujours signé par Steinman (et provenant de ses archives, plus précisément un de ses albums solos des années 80), Bad For Good, avec une superbe intro puis les superbes solos reconnaissables entre mille de Brian May, avec également Todd Rundgren, et un beau refrain appuyé par des choeurs. Cry Over Me est une ballade de Diane Warren, qui officie souvent dans le sirupeux, mais là, Meat loaf en fait ni plus ni moins qu’un nouveau classique puissant et rempli d’émotions.
Avec In The Land Of The Pigs, l’intensité dramatique remonte en même temps que la musique reprend une coloration heavy, aidé en cela par les lignes de guitare très affûtées de STEVE VAI, le final est bien en rapport avec le sujet puisque la parole est donnée à une cour de … cochons ! Après un intermède symphonique (écrit par Desmond Child, Elena Casals et Holly Knight) les gaz sont remis avec Alive et un nouveau classique rock jouissif, dans la plus pure tradition de Steinman, sauf qu’en l’occurrence il a été écrit par Desmond Child, Holly Knight, James Michael, et Andrea Remanda, mais tous les ingrédients sont bien là, les choeurs énormes qui alternent avec des lignes de piano et de guitare inspirées, le tout avec une orchestration de haut vol. Difficile de faire mieux, après tout cela, et bien la ballade If God Could Talk (de Desmond Child et Marti Frederiksen) s’y attèle fort bien, en détendant l’atmosphère, avant la nouvelle tempête annoncée par les riffs heavy de If It Ain't Broke Fix It, un superbe cocktail original de métal et de… cuivres qui fonctionne à merveille.
La pause romantique n’a pas été oubliée avec What About Love, (un morceau de Desmond Child, Frederiksen, Russ Irwin et John Gregory), qui se joue des tempos avec à nouveau un beau duo (Patti Russo). Retour à une composition de Steinman orientée symphonique pendant près de 10mn avec Seize The Night et luxe de changements d’atmosphères.

La fin de l’album est plutôt consacrée à des ballades, avec Future Ain't What It Used To Be, un morceau de Steinman, en duo, et de beaux chants gospel, Cry To Heaven, toujours de Steinman, dans le style Dion et le titre du film Titanic, et un dernier duo sur Echo/Heaven Can Wait, clôturant d’une manière romantique plus d’une heure vingt de musique passionnante, une oeuvre dans laquelle Meat Loaf entretient le souffle épique et prouve qu’il reste capable du meilleur, pour lequel nous aurons quand même attendu treize années !

 


Tracklist : Line Up :  

01. Monster Is Loose
02. Blind As A Bat
03. It's All Coming Back To Me Now
04. Bad For Good
05. Cry Over Me
06. In The Land Of The Pigs (The Butcher Is King)
07. Monstero
08. Alive
09. If God Could Talk
10. If It Ain't Broke Fix It
11. What About Love
12. Seize The Night
13. Future Ain't What It Used To Be
14. Cry To Heaven
15. Echo/Heaven Can Wait

Meat Loaf (chant)
+
Steve Vai (guitare)
John 5 (guitare)
Brian May (guitare)
Eric Bazilian (guitare)
Corky James (guitare)
Dan Warner (guitare)
Rusty Anderson (guitare)
Randy Flowers (guitare)
John Shanks (guitare)
Paul Crook (guitare)
David Levita (guitare)
Clint Walsh (guitare)
Mark Alexander (piano + orgue)
Matt Rollings (piano + orgue)
Kasim Sulton (basse)
Nico Carmine Abondolo (basse)
Kenny Aronoff (batterie)
Victor Indrizzo (batterie)
John Miceli (batterie)
Holly Knight (prog)
Martin Frederiksen (choeurs)
Desmond Child (choeurs)
Becky Baeling (choeurs)
Andreas Carlsson (choeurs)
Brett Cullen (choeurs)
Diana Grasselli (choeurs)
John Gregory (choeurs)
Carolyn Caletti Jablonski (choeurs)
Storm Lee (choeurs)
Jeannette (choeurs)
Jason Paige (choeurs)
Keely Pressly (choeurs)
Patti Russo (choeurs)
Camille Saviola (choeurs)
Eric Troyer (choeurs)
Maria Vidal (choeurs)
...

am

 

Label : Mercury
Sortie : 2010
Production : n/a


Discographie :

Bat Out Of Hell (1977)
Meat Loaf (1979)
Dead Ringer (1981)
Midnight At The Lost And Found (1983)
Bad Attitude (1984)
Blind Before I Stop (1986)
Live At Wembley (1987)
Bat Out Of Hell II : Back Into Hell (1993)
Heaven And Hell (1994)
Welcome To The Neighborhood (1995)
Rock'n'Roll Hero (1995)
Live Around The World (1996)
Two Out Of Three Ain't Bad (2002)
Couldn't Have Said It Better (2003)
Bat Out Of Hell III : The Monster Is Loose (2006)
Hang Cool Teddy Bear (2010)
Hell In A Handbasket (2012)


Liens multimédia - videosSITE OFFICIELMYSPACE



Notes des visiteurs :

Avis de florence75015 (24/07/08) 98/100
Un album que je trouve excellent. J'aime ce mélange des genres : du très rock pour "The Monster is Loose" à l'ultra-romantique comme "It's All Comin Back To Me Now" ou "Cry Over Me". La voix de Meat Loaf est superbe, puissante, chargée d'émotion. Un album qui clot parfaitement cette magnifique trilogie commencée en 1977.
 
Avis de ark (09/01/08) 92/100
C'est vrai que j'ai un peu de mal avec les albums trop longs 1h20min pour celui-ci - pas evident à avaler !! dommage car je lui trouve de la gueule à cette galette sur quelques plages, le genie de Steinman est bien présent .
Mais en meme temps y a des morceaux qui trainent vraiment en longueur et qui gache completement l'ecoute au final .... dommage !!
 
Avis de fred67 (22/04/07) 91/100
Un album qui gave un peu sur la longueur. Des très bons titres, assurément, mais on s'empêtre dans le style Steinman : si on adore le bonhomme ça passe mais si on trouve qu'il en fait de trop le contenu devient vite indigeste. Indigeste mais pas insipide : on ne s'ennuie pas une seule seconde car c'est varié et comme toujours chez lui, très bien composé. Je suis de nature assez conservatrice mais j'avoue que la coloration neo-metal du morceau d'ouverture m'aurait bien plus pour le reste de l'album car couplée au talent de monsieur Steinman on aurait eu droit à quelque chose de plus aéré, de plus subtil. Ce n'est pas un album râté, loin s'en faut, je dirais même que MEAT LOAF a réussi son come-back, je suis juste déçu que l'artiste, en cherchant à faire de trop de son mieux, soit passé à côté d'une forme de spontanéité qui contrarie un peu le plaisir de l'écoute.
 
Avis de fab (19/01/07) 75/100
j'ai longtemps hésité avant de mettre mon commentaire car ca fait un petit moment que je l'ai, mais j'accrochias pas/je me suis dit qu'il fallait plusieurs ecoutes et bien mm apres plusieurs ecoutes franchmt bof!!!je m'explique:les titres de steinman sont toujours tres bon en plus y'en a des recyclés comme it'sall coming...ou bad for good/par contre les uatres morceaux de desmond child entre autres ils sont franchmt bateau , on fait ds le gros hard qui tache ou la ballade sans interet/j'aime bien desmond child mais je pense qu'il a qd mm perdu de sa superbe pr pondre des hits comme avant/bref je me fais chier a aecouté cet album qui est en plus tres long ce qui n'arrange rien/je preferais les deux precedents mm si tt n'etait pas parfait et bien sur le batt out of hell 2 qui est son chef d'oeuvre
 
Avis de gsponouf (31/10/06) 89/100
Un troisième opus ... très réussi. La patte Jim Steinmann y est bien entendu pour beaucoup dans cette réussite.
A note que le titre "It's all coming back to me"se trouve dans l'album Pandora's Box "Original Sin" de Jim Steinman sorti en 89!. Album a posséder si vous êtes fan du Sir Steinman

 


 

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 1086 invités et un membre en ligne

  • John MarKus

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • RAMOS - My Many Sides

    Fab
    Petite précision ce n' est pas ...

    Lire la suite...

     
  • ONE DESIRE - Midnight Empire - La chronique

    MetalDen
    Écouté en boucle ces jours ci ...

    Lire la suite...

     
  • ONE DESIRE - Midnight Empire - La chronique

    Fab
    UN DES ALBUMS AOR DE L ANNEE A ...

    Lire la suite...

     
  • ENUFF Z'NUFF - Brainwashed Generation - Chronique

    Seb.Roxx
    Au passage, le titre avec Donnie ...

    Lire la suite...

     
  • MARK SPIRO - 2+2=5 Best Of + Rarities - Chronique

    Seb.Roxx
    j'ai acheté l'objet mais pas ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)