0
0
0
s2smodern

DGM The Passage

N° 10 : Dream Theater, Avant centre : Symphony X, Milieu récupérateur : Evergrey, Ailier gauche : Seventh Wonder et ailier droit : DGM

Avec ça, vous avez une bonne colonne vertébrale d'équipe de métal prog mélodique … Si en plus, vous appréciez les superbes une-deux entre les italiens et Tom Englund d'Evergrey (Ghost of insanity), alors vous assistez à un match de haute volée. On a droit à toutes la palette technique de virtuosité (Portraits pour ne citer qu'un titre), mais aussi aux actions lyriques qui nous font aimer le beau jeu.

 

Mais attention, le match commence avec un double rythme (The Secret 1 & 2) qui nous fait rentrer dans le match directement, puis au fur et à mesure plaisamment : on joue la possession de ballon là ; on construit l'action et petit à petit le secret se dévoile et … pan ! ça fait but (Animal) quand tu ne t'y attends plus. C'est ça le jeu italien.

A la sortie, tu sais qu'avec les italiens, ca va jouer tactique, avec un jeu huilé, joli, un zest convenu, puis tu te retrouves avec des buts de folie sans crier garde, notamment avec ce duo entre la jolie voix claire de Mark Basile, et celle grave et mélancolique de Tom Englund, puis ce titre funk, (Daydreamer) … oui oui funk prog ... tel un retourné acrobatique pleine lucarne, qui surprend ce métal prog dont on connait déjà les atouts, car effectivement on a déjà vu de tels buts, notamment des équipes pré-citées. Mais peu importe, cela nous séduit encore, car jamais le jeu ne se passe sur une pelouse boueuse.

 

Alors bon match ! Forza Italia !

NB : Le 23 octobre Chez Paulette Rock Pub, 54200 Pagney-derriere-Barine, France

 



Tracklist : Line Up :  

01. The Secret (Part 1)
02. The Secret (Part 2)
03. Animal
04. Ghosts Of Insanity
05. Fallen
06. The Passage
07. Disguise
08. Portrait
09. Daydreamer
10. Dogma

11. In Sorrow

 

- Simone Mularoni – guitars, keyboards
- Marco Basile – vocals
- Andrea Arcangeli – bass
- Fabio Costantino – drums
- Emanuele Casali – keyboards

Special guests :

- Tom Englund – vocals on “Ghosts of Insanity”
- Michael Romeo – lead guitar on “Dogma
am

 

Label : Frontiers Records
Sortie : 26/08/2016
Production : n/a

 

 

 

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 496 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • ROSS THE BOSS - Interview lors du Magic Tour de Shakin' Street - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Merci pour la traduction, génial ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Ha j'avais pas vu l'année...lol ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    MetalDen
    Cool de commenter une chronique ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Bonjour Messieurs, ou peut ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    MetalDen
    Merci les gars, vos retours ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Formidable cet interview ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    John Markus
    Merci Metal Den pour cette ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE, La Maison des Légendes, par Franck "AndFurious" Urban

    FranckAndFurious
    Erratum : mon livre n'est pas la ...

    Lire la suite...

     
  • DAVE BICKLER - Darklight

    Pilgrimwen
    Merci pour cet article, Fab.

    Lire la suite...

     
  • AC22 - 12 Songs Inspired By The Love of Isabelle De La Chaynée Plus 3 Other Tales

    MetalDen
    Excellent nouvel opus en effet ...

    Lire la suite...

     
  • BLUE ÖYSTER CULT - Blue Öyster Cult

    barjozo
    Les débuts du BöC. Toute une ...

    Lire la suite...

     
  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...