0
0
0
s2smodern

Encore une chronique à contre courant qui va conforter le surnom de « Mère Théresa des chroniqueurs» que m’ont donné non sans humour quelques amis lecteurs de RockMeeting !

Ils font en cela référence à quelques chroniques ou commentaires positifs, exemple ceux concernant les derniers Iron Maiden ou encore Judas Priest, qui ont pris une direction musicale progressive fort peu appréciée des amateurs rivés aux formules plus basiques des débuts de ces groupes. Je ne me formalise pas pour autant, cela traduit simplement le goût monolithique de certains fans, une aptitude à aimer une composante unique du rock/metal,  certains ne se nourrissent que de heavy, d’autres que de power etc … ! Mon profil est tout autre et mes gouts vagabondent selon l’humeur dans toutes les composantes de RockMeeting, dont le métal progressif, et donc par voie de conséquence, ces changements de direction ne me posent pas problème, si les compositions sont de qualité. Par ailleurs je vérifie de temps à autre, au besoin, les chroniques d’autres webzines, et si certains chroniqueurs rechignent à cet exercice de peur de se faire influencer, je m’y adonne volontiers, cela me permettant de tordre le cou à quelques idées reçues, voire de pourfendre quelques pensées uniques, quitte à consolider mon surnom ! Ce long préambule pour signaler que justement, après un  surf sur quelques webzines, je fus ahuri de tomber sur quelques avis très négatifs, appuyés par des notes style 8/20 ! On n’a pas du écouter le même album ! Je ne vais pas m’étendre plus que cela, entre ceux qui jugent un style sans l’apprécier, et les nostalgiques de l’ancien chanteur André Matos, qui, à l’image des irréductibles de Bon Scott pour AC/DC, ne peuvent se résoudre à tourner la page, il n’y a pas trop moyen de débattre, tant il s’agit d’opinions semblant immuables, somme toute autant respectables que d’autres, mais donnant un piètre reflet de la qualité du contenu !
Car ce contenu, pour peu que l’on soit ouvert à la composante progressive déjà engagée sur l’opus précédent (Aurora Consurgens),  frise l’excellence à tous les niveaux ! D’abord aux niveaux compositions, le chanteur Eduardo Falaschi déclarait avec un certain enthousiasme : "il y a de la magie dans ces chansons, du romantisme, l'aura des moments d'espoir, de la beauté et de la finesse dans les mélodies. La technique a été une véritable alliée de cette passion, qui imprègne les harmonies dans ses formes les plus sublimes ! C'est le nouvel album de ANGRA ! ". Ce genre de déclaration dithyrambique est parfois suivi de désillusions, elle me convient parfaitement ici, une certaine fraicheur se dégage entre cavalcade speed, comme au bon vieux temps, avec Arising Thunder et la belle ballade Ashes sur laquelle Eduardo Falaschi nous rappelle toute l’étendue de son talent. Les rythmes tribaux sont bien présents dans des titres comme Hollow ou encore le speed The Rage Of The Waters, les refrains sont toujours accrocheurs, les mid tempos Awake From Darkness   et Lease Of Life, qui fait l’objet de la vidéo officielle ci-dessous, en présentent de beaux échantillons. D’autres comme A Monster In Her Eyes ou Weakness Of A Man  jouent plus la carte de la progressivité des tempos, tempos menés de main de maitre par Ricardo Confessori, batteur original revenu au bercail. A noter aussi tout au long de l’album un festival de guitares, Kiko Loureiro et Rafael Bittencourt nous régalant de riffs et soli d’une virtuosité parfois inventive et toujours mélodique, c’est un autre vrai point fort de cette septième production studio.

 

Le diagnostic de « Mère Théresa des chroniqueurs» sera donc sans appel, tant pis pour les esprits chagrins, cette cuvée 2010 ne gâche en rien la discographie déjà conséquente du combo, elle continue simplement dans une direction autre que celle des débuts, quitte à lâcher les derniers nostalgiques, et réunit pas mal d’ingrédients  pour donner du plaisir à bien des amateurs de métal mélodique, dont votre serviteur !

 



Tracklist : Line Up :  

1. Viderunt Te Aquae 
2. Arising Thunder           
3. Awake From Darkness 
4. Lease Of Life                 
5. The Rage Of The Waters 
6. Spirit Of The Air            
7. Hollow                          
8. A Monster In Her Eyes 
9. Weakness Of A Man    
10. Ashes

Eduardo Falaschi (chant)
Kiko Loureiro (guitare)
Rafael Bittencourt (guitare)
Felipe Andreoli (basse)
Ricardo Confessori (batterie)

am

 

Label : SPV / Steamhammer JVC Music
Sortie : 24/09/2010
Production : n/a


Discographie :

Angels Cry (1993)
Holy Land (1996)
Freedom Call (1996)
Holy Live (1997)
Fireworks (1998)
Rebirth (2001)
Hunters And Prey (2002)
Live In Sao Paulo (2003)
Temple Of Shadows (2004)
Aurora Consurgens (2006)
Aqua  (2010)
Best Reached Horizons (2012


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #1 KissJata 22-11-2010 11:30
Quelle superbe chronique DENIS !!!! Je vais de suite écouter cette merveille et j'adhère à 100 % à ton intro, fort bien écrite de surcroit !
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 768 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Other Articles

Commentaires

  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    MetalDen
    Votre photo dans le bouquin ...

    Lire la suite...

     
  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles