0
0
0
s2sdefault

MYRKUR Mareridt

Voilà un album de haute volée à classer dans une sorte de métal progressif à forts relents folk.

Myrkur est le groupe d'Amalie Bruun. Outre une plastique irréprochable (la belle est mannequin professionnel), cette danoise possède une voix cristalline et est poly-instrumentiste, composant l'intégralité de ses morceaux...Encore une que les dieux du Walhalla ont bien gâtée me direz-vous et vous avez entièrement raison!
Quand je vous aurai dit que Myrkur signifie pénombre en islandais et que "Mareridt" veut dire cauchemar en danois, vous ne serez pas surpris d'apprendre que l'artiste définit son oeuvre comme une sorte de concept-album à la King Diamond pour se référer à un des ses congénère officiant lui aussi en dehors des sentiers battus du metal classique.

Après un premier LP sobrement intitulé "M" [2015] et ayant fait suite à un EP publié l'année précédente, Amalie Bruun fut rapidement signée chez Relapse et nous propose donc ici son second album. Le fait que ce soit ce label qui le sorte le couvre d'une étiquette plus ou moins péjorative et un peu extrême puisque ce label US est connu pour avoir dans son catalogue Dying Fetus, Obituary, ou encore Death... mais aussi Mastodon rappelons-le. Ainsi classé dans un étroit tiroir 'Black metal', Myrkur ne saurait y rester longtemps car la palette des genres abordés par cette artiste atypique est large.

Parmi les 11 titres se trouvent de magnifiques passages mélodiques à fortes connotations folkloriques scandinaves associant une voix souvent très haut perchée (le site du label nous apprend que ce style de chant se nomme kulning) et des cordes magnifiques incluant à plusieurs reprises une nyckelharpa (instrument à corde scandinave). Ainsi, le LP est introduit par un chant cristallin sur le titre éponyme ou par la suite "De Tre Piker", véritable contine enchanteresse par sa mélodie belle à pleurer. Snif!
Ces passages clairs et lumineux vont alterner avec quelques brûlots black/speed comme "Maneblôt" (premier single) qui explosera littéralement dans votre ampli plein de contrastes avec "Mareridt" qui le précède, ou encore "Elleskudt" et son tempo speed metal, rugueux. D'où l'impression d'une balance permanente entre un côté lumière et un côté sombre.

Parmi les morceaux noirs, "The serpent" et son rythme rapide, sur un tempo martial, est une sorte de pop sombre et inquiétante. Excellent morceau polychrome très réussi avec un final sensuel sur quelques notes de piano. "Crown" quant à lui est basé sur les cordes, pour une ambiance à l'étrangeté évoquant un film mélodramatique (boucles), alors que les parties chantées ne pourront pas vous faire évoquer la grande Kate Bush par certaines intonations (refrain). Un tel titre reste déroutant pour qui s'attendrait à un album de black metal classique...
"Funeral" voit l'apparition de l'américaine Chelsea Wolfe en guest pour un chant en duo sur arrière fond de metal-indus au rythme lorgnant vers le doom. Plutôt réussi. "Ulvinde" est le titre le plus speed de l'album, toujours basé sur une ambiance inquiétante et sombre: bien que des choeurs tentent d'y introduire un peu de sérénité, on sent la présence permanente d'une sorte d'entité négative malfaisante. Ambiance black/gothique.

Sur "Gladiatrix" cette ambiance légèrement ambivalente ne fera que se confirmer, pour nous emmener vers la conclusion du LP qui après un petit instrumental folklorique ("Kaetteren") verra l'avènement des forces maléfiques d'un obscurantisme béant l'emporter sur le flippant (et très King Diamondien) "Bornehjem".
Notez que si vous succombez au charme de ce magnifique album vous pourrez acquérir sa version Deluxe sur laquelle vous aurez droit à pas moins de 4 bonus tracks dans le même registre musical.

 



Tracklist : Line Up :  

01. Mareridt
02. Måneblôt
03. The Serpent
04. Crown
05. Elleskudt
06. De Tre Piker
07. Funeral (feat. Chelsea Wolfe)
08. Ulvinde
09. Gladiatrix
10. Kætteren
11. Børnehjem
12. Death Of Days (bonus)
13. Kvindelil (feat. Chelsea Wolfe) (bonus)
14. Løven (bonus)
15. Himlen Blev Sort (bonus)
16. Två Konungabarn (bonus)

Myrkur (Amalie Bruun) - chant, piano, nyckelharpa, violon, guitare, percussions, synthés, orgue
Ben Chisholm - guitare, programmation (sur la piste 13)
William Hayes - guitare
Andreas Lynge - guitare
Ole Luk - guitare acoustique (sur la piste 15)
Abbaye Blackwell - contrebasse
Aaron Weaver - batterie, percussion
Brad Mowen - batterie (sur la piste 7)
Maria Franz - percussions
Randall Dunn - synthés, boucles
Christopher Juul - harpe , percussion, mandola
Veslemøy Aalde Heyerdahl - choeur
Ida Sandberg Motzfeldt - choeur

am

 

Label :

relapse records

Sortie :

15 septembre 2017

Production : n/a



Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

Notes des visiteurs :

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 1504 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles