0
0
0
s2sdefault

Un terrible virus avait frappé le power speed symphonique en 2006 sous l’impulsion d’un nouveau line-up.

Ce line-up s’est stabilisé et nous revient à l’identique pour nous livrer ce cinquième opus, line-up identique, mais changement radical d’art-work, puisque en lieu et place de l’horrible monstre incarnant le virus, nous avons droit  avec Carpe die un couple de naïades à l’attitude légèrement ambiguë ! S’agissant de groupe français, je me suis une fois de plus amusé à faire une petite revue de presse des webzines, pour vérifier si l’hostilité de certains à l’encontre des groupes français restait active, suivant une certaine mode auto destructrice qui consiste à dénigrer tout ce qui est français, et à considérer que le bon métal ne peut se faire qu’à l’étranger ! Bingo, déjà avec la pochette justement, certains puritains inspirés surement par l’Amérique profonde de G W Bush s’offusquent d’un tel « manque de gout » ! Diantre, auraient ils oublié le précepte « sex, drugs, and rock’nroll » et le côté provocateur qu’a toujours eu le rock !  Côté musique, il fut un temps où l’on reprochait à nos groupes hexagonaux soit une production trop faiblarde, soit l’accent français du chanteur, des faiblesses parfois  avérées ! Et bien sur des deux aspects, aucun  soucis, Ben maitrise son anglais et la production s’impose comme du haut de gamme au standard international. Alors vous vous dites, ça y est, voilà  enfin le groupe français qui va fédérer toutes les troupes métal de l’hexagone. Las, c’est sans compter sans le syndrome gaulois de la division face aux troupes de Jules Cesar ! Et donc vous trouverez des esprits chagrins  et peut être blasés qui déplorent le fait que ce power metal ressemble trop à celui de GAMMA RAY ou autres HELLOWEEN, une critique récurrente et pas nouvelle. Une critique aussi dérisoire que si on s’étonnait que Garry Moore joue du blues sans tout ré inventer à chaque fois.  Il faudrait enfin intégrer que ce style est désormais établi avec ses règles, et que le propos n’est pas de tout révolutionner à chaque fois, d’ailleurs, anecdote amusante et révélatrice, les même reproches sont adressés à Gamma Ray. Par ailleurs, par rapport à Virus, une nouvelle influence vient enrichir et diversifier les compositions, avec QUEEN. Il faut dire que la technique de chant très au point et les belles montées dans les aigus de Ben se prêtent excellemment à l’exercice, et Charley Corbiaux ou Olivier Lapauze se fondent par moment dans la peau de Brian May avec brio, le titre le plus emblématique de cette influence étant Farewell, avec une surprenante intro de Ben sur fond de  piano, les chœurs « Queeniens » n’étant pas en reste, chœurs très présents aussi sur A Better Me. Les autres titres jouent la carte Queen de manière plus subliminale, et se rapprochent plus de Virus, Ode To Joy lorgnant vers le classique avec une époustouflante reprise de l’hymne à la joie, issu de la IXième Symphonie de Beethoven, le tout appuyé par la double pédale, une double pédale tout aussi déchainée sur le très speed et symphonique Ashen Paradise.

Pas le moindre remplissage à l’horizon, neuf titres et neuf tubes en puissance, la perfection n’est pas bien loin, pas étonnant que l’album se soit bien placé dans le top ten des albums du genre par les forumeurs de RockMeeting, et de ce fait, Heavenly fait mentir le proverbe « nul n’est prophète en son pays » !



Highlights : tous

Tracklist : Line Up :  
01. Carpe Diem
02. Lost In Your Eyes
03. Farewell
04. Fullmoon
05. A Better Me
06. Ashen Paradise
07. The Face Of The Truth
08. Ode To Joy
09. Save Our Souls
Ben Sotto (chant)
Charley Corbiaux (guitare)
Olivier Lapauze (guitare)
Matthieu Plana (basse)
Thomas Das Neves (batterie)
am

 

Label : AFM Records
Sortie : 18/12/2009
Production : n/a


Discographie :

Coming From The Sky (2000)
Sign Of The Winner (2001)
Dust to Dust (2004)
Virus (2006)
Carpe Diem (2009)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

Notes des visiteurs :

 

Comments:

Commentaires   

0 #1 terry RM 25-12-2011 19:11
J'aime beaucoup ! Super groupe !
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 747 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles