0
0
0
s2smodern

Histoire et virtuosité musicale sont les 2 pierres angulaires de ce retour en force de ce groupe après 10 ans d’absence…

L’histoire d’une part, celle d’une ville assiégée pendant 872 jours (septembre 1941 / janvier 1944), l’histoire d’un massacre qui fera entre les pertes civiles et les soldats, pas loin de 2 millions de victimes. Voilà en résumé ce que raconte ce disque, la folie meurtrière de l’être humain dans toute sa laideur d’un côté et l’opiniâtreté et l’instinct de survie de l’autre.  

Heureusement, la virtuosité des musiciens est là pour ne pas faire sombrer l’ensemble dans la neurasthénie. Après une intro au piano, MARK BOALS nous démontre dès les premières notes, qu’il reste un des meilleurs chanteurs du circuit. Le refrain de Mother Russia est très fluide et mélodique à souhait. Quant à la guitare de TONY MAC ALPINE, elle est toujours aussi bavarde et pétillante avec ce petit côté néo-classique délicieux. Ce gars fait pour moi partie du trio magique : MALMSTEEN/MOORE/MAC ALPINE à tout jamais. Il suffit d’écouter ce qu’il joue sur l’entame de They’re Calling Your Name. N’en déplaise aux puristes. Empire et ses chœurs grandiloquents enfoncent le clou avec un break progressif comme j’aime. Le piano de l’autre génie, alias, VITALIJ KUPRIJ s’en donne à cœur joie. La ballade Land Of Frozen Tears calme le jeu avant d’attaquer un Firewind étourdissant de maîtrise technique. L’intro de Where Angels Play joue à fond la carte «musique classique » avant de débouler sur un tes titres les plus remuants de l’album. La chanson qui donne le nom à l’album pose une ambiance lourde, prenante et malsaine à la fois, du très grand Heavy-Métal. No Way Out est plus classique, voire déjà entendu. Our World est la ballade de ce disque, calme, puissante et lyrique à la fois, un petit bijou. Rain termine cet album d’une façon très proche de l’univers de la grande époque de MALMSTEEN, incontournable. La production réalisée par le groupe lui-même a un petit côté « old school » qui a son charme mais qui pourra rebuter les plus exigeants.

Cette terrible tragédie aura donc accouché d’un très grand disque pour peu que l’on apprécie ce genre. Pour moi, ce retour de RING OF FIRE est un retour gagnant. Sans rien bouleverser mais en proposant de très bonnes compositions assorties à une prestation technique hors pair, nos 3 compères donnent leurs lettres de noblesses à un style musical parfois un peu trop raillé… 

 

 



Tracklist : Line Up :  
Mother Russia; They’re Calling Your Name; Empire; Land Of Frozen Tears; Firewind; Where Angels Play; Battle Of Leningrad; No Way Out; Our World; Rain. Mark Boals - Vocals
Tony MacAlpine - Guitare
Philip Bynoe - Basse
Virgil Donati - Drums
Steve Weingart – Claviers

am

 

Label : Frontiers Records
Sortie : 24/01/2014
Production : n/a


Discographie :

The Oracle (Avalon, 2001)
Dreamtower (Frontiers Records, 2002)
Lapse of Reality (King Records, 2004)
Battle of Leningrad (2014)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

 

 

Notes des visiteurs :


Comments:

Commentaires   

0 #1 MetalDen 01-03-2014 18:24
Un seul mot Enorme ! Un pur regal du debut à la fin, ça valait le coup d'attendre 10 ans. Déjà un album marquant en 2014 !
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 666 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    MetalDen
    Votre photo dans le bouquin ...

    Lire la suite...

     
  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...