0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

KAMELOT Silverthorn

Officiellement, je découvre KAMELOT, cette année 2012.
Officieusement, je l’ai découvert quelques années auparavant. J’ai finalement franchi le pas, le déclic étant la chanson Forever interprétée par le chanteur Roy Khan sur l’opus Karma, paru en 2001. Je n’avais jusqu’ici pas adhéré à la troupe, en premier lieu, à cause de la nationalité du groupe. J’ai toujours trouvé les américains en deçà des européens (scandinaves et allemands en tête !), concernant le Métal Epique, Symphonique ou Mélodique. Je me suis un peu fourvoyé car, d’une part, le chanteur était Norvégien, d’autre part, KAMELOT maîtrise le « sens des mélodies ». Entendez par cette expression, qu’ils maîtrisent habilement et parfaitement le sujet. De plus, ils évitent l’aspect « hollywoodien », c’est-à-dire cette aptitude à être musicalement trop grandiloquents, trop théâtraux.

J’ai donc appris - comme n’importe qui un tantinet à l’affut de l’actualité musicale - que KAMELOT se séparait de son chanteur fétiche-charismatique-talentueux et embauchait l’actuel de SEVENTH WONDER, le Suédois Tommy Karevik. Un scandinave contre un scandinave, l’échange me paraissait équitable. Par la suite, fut annoncé en grande pompe l’opus Silverthorn, précédé du single Sacrimony (Angel Of Afterlife).

Inutile de tergiverser plus longtemps, passons à l’essentiel. Question primordiale : prise de risque ou sécurité, sur Silverthorn ? Pour ma part, c’est 100% sécurité ! Rien d’extraordinaire. Tout d’abord, l’orientation musicale reste inchangée, ensuite, le remplaçant vocal singe parfaitement (physiquement et vocalement) son prédécesseur. Ceci dit, je trouve Silverthorn particulièrement réussi. Je prends plaisir à l’écoute. D’ailleurs, j’ai un faible pour Veritas, Sacrimony (Angel Of Afterlife) et Torn. L’ensemble est conceptuel et imaginé par le guitariste Thomas Youngblood, relatant une tragédie sur fond de XIXème siècle. Le registre musical abordé est un Métal Symphonique avec quelques échappées au grand galop et touches arabisantes, dans une atmosphère particulièrement sombre et triste. Bref, de quoi faire pleurer dans les chaumières aux heures d’hiver !

L’une des réussites de 2012, à mes yeux !

 



Tracklist : Line Up :  
01. Manus Dei
02. Sacrimony (angel Of Afterlife)
03. Ashes To Ashes
04. Torn
05. Song For Jolee
06. Veritas
07. My Confession
08. Silverthorn
09. Falling Like The Fahrenheit
10. Solitaire
11. Prodigal Son
11. Part 1. Funeral
11. Part 2. Burden Of Guilt (the Branding)
11. Part 3. The Journey
12. Continuum
Tommy Karevik (chant)
Thomas Youngblood (guitare)
Oliver Palotai (claviers, orchestration)
Sean Tibbets (basse)
Casey Grillo (batterie, percussion)
am

 

Label : SPV Records
Sortie : 2012
Production : KAMELOT


Discographie :

Eternity (1996)
Dominion (1997)
Siege Perilous (1998)
The Fourth Legacy (2000)
The Expedition - live (2000)
Karma (2001)
Epica (2003)
The Black Halo (2005)
One Cold Winters Night (2006)
Ghost Opera (2007)
Ghost Opera - The Second Coming (2008)[rééd. 2 cd]
Poetry For The Poisoned (2010)
Silverthorn (2012)


Liens multimédia - videosSITE OFFICIELMYSPACE

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #1 MetalDen 19-02-2013 22:10
Oui je suis en phase avec la chronique, le clonage de Roy Khan est étonnant ! L'album n'est pas le meilleur de la discographie à mon gout, mais c'est un bon album, peut être de transition vers quelque chose de moins "Khanien" !
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 19924 invités et 3 inscrits en ligne

  • CaSSouX
  • John MarKus