0
0
0
s2smodern
Queensrÿche sort son douzième album studio dans l'indifférence générale. 

Dedicated to chaos  se décline en une version 12 titres, ainsi qu'en une version comprenant 4 titres bonus pour quelques modiques sesterces supplémentaires à laquelle bien sûr va notre préférence lors de l'achat, ce qui s'avère être une fatale erreur, mais nous y reviendrons.
 
Dire que Queensryche se cherche depuis le départ de son guitariste/compositeur Chris DeGarmo en 1997 est un euphémisme. Les fans les plus endurcis attendent chaque nouvel album avec la fébrilité et l'incertitude d'un apprenti alchimiste devant un tas de plomb au sortir du creuset.
 Cette nouvelle mouture ne va pas être de nature à les rassurer. Après deux premiers morceaux enlevés, d'honnête facture mais loin d'être du niveau de ce que le groupe nous a proposé par le passé, on pénètre sans avertissement au beau milieu de ce qui pourrait être la séquelle de l'insipide album solo que Geoff Tate avait sorti en 2002 ! Un vide sidérant duquel s'échappent quelques notes de guitares, quelques autres de saxophone pour débutant ou de piano, noyées dans des nappes éthérées de clavier sur des rythmes curieux, entrecoupés de silence mortels....
 
Et la suite de l'album, si elle se veut parfois plus « rock », n'est qu'alternance de morceaux lents traversés par la voix de Tate, et d'autres sans substance ou bâtis sur des ébauches de riffs poussifs et gras, dans un son caractéristique de Seattle, sans rythme ni entrain. La guitare solo est quasiment absente de cet album, ou réduite à la portion congrue de 10 notes sur un créneau de 7 secondes de çi de là... Ca ne ressemble à rien, et surtout pas à Queensryche.
 Cet album qui manque cruellement de rythme et de vie, ferait passer Hear in the now frontier (1997) pour un grand moment de musique progressive, et Q2K (2000) pour un sommet d'inventivité.
 Seuls deux morceaux ont été écrits sans participation extérieure au groupe, l'un par Tate et Jackson, l'autre par Tate et Rockenfield. Le reste est l'oeuvre de Tate accoquiné à Jason Slater (principal compositeur du groupe depuis Mindcrime II), Kelly Gray (Guitariste sur Q2K et producteur), ou Randy Gane (le clavier).
 
Il est curieux de noter que Michael Wilton, l'unique guitariste du groupe, n'ait pas été de la fête, alors qu'on lui doit quantité de compositions qui ont contribué à la gloire de Queensryche (Empire, speak, needle lies, Walking in the shadow,.... pour n'en citer que quelques uns). Plus bizarre encore est qu'à la sortie de ce nouvel album, il ait déclaré à la presse qu'il n'avait rien écrit pour cet opus, et qu'il avait envoyé ses parties de guitares au groupe par fichiers. Au vu de la quasi absence de soli, on se dit qu'effectivement il aurait été bien bête de se déplacer. Il se fendra malgré tout quelques jours plus tard d'un communiqué de presse pour dire qu'il est quand même fier de cet album (!).
Cette quasi absence de guitare est assez incompréhensible alors qu'en outre deux guitaristes apparaissent en guests sur l'album. Sont ils venus palier l'absence de Wilton peu enclin à jouer des riffs si peu inspirés ?
 
Cette impression de gâchis est d'autant plus grande que les musiciens sont toujours aussi talentueux. Rockenfield et Jackson sont impressionnants à la batterie et la basse, Tate chante à la perfection (malgré quantité d'effets),... et l'on retrouve sur deux ou trois morceaux des sons de guitares rappelant les grandes heures du groupe. Mais il est manifeste que Queensryche est devenu la chose de Geoff Tate. L'album est produit par son ami d'enfance Kelly Gray, qui compose quelques titres, le management est assuré par sa femme, l'un des guitaristes guests est son gendre, ses filles viennent y pousser la chansonnette....
 Le talent ne supplée cependant pas ce qui affecte QR depuis une dizaine d'années : le manque d'inspiration.
 Et ce ne sont pas le beatlesien  Around the world , au final l'un des meilleurs morceaux de l'album (mais combien de fois peut-on chanter  all you need is love  ?) et le rap eminemien Wot we do  qui vont laisser entrevoir un renouveau. L'inspiration de Tate est insignifiante, proche du néant, et il est urgent que le groupe fasse appel à un producteur extérieur et trouve la perle rare qui comblera le vide laissé par DeGarmo et leur donnera le grand coup de pied qu'il mérite dans le séant !
Lorsqu'on retire de l'album les quatre bonus tracks que sont Broken,  Hard times , I believe et  Lovin U  (tous co-écrits par Randy Gane), et que les titres sont replacés dans l'ordre de la version courte de l'album, à savoir :
 
1. 
"Get Started"
2. "Hot Spot Junkie"
3. "Got It Bad"  
4. "Higher"  
5. "Wot We Do"  
6. "Around the World"
7. "Drive"  
8. "At the Edge"  
9. "I Take You"  
10. "Retail Therapy"
11. "The Lie"
12. "Big Noize"  
 
On obtient alors un album complètement différent, au rythme moins dilué, résolument plus rock. Un pas vers un début de solution, qui illustre bien le fait que la mainmise de Tate sur le groupe est l'un des « problèmes » que rencontre Queensryche aujourd'hui. Mais auront ils la force, la volonté et les moyens de le solutionner ?
 
Au vu de la tournure des événements depuis plusieurs années, on n'est pas près de voir sortir l'or du creuset.

 

Tracklist : Line Up :  
01. Get Started
02. Hot Spot Junkie
03. Got It Bad
04. Around The World
05. Higher
06. Retail Therapy
07. At The Edge
08. Broken
09. Hard Times
10. Drive
11. I Believe
12. Luvnu
13. Wot We Do
14. I Take You
15. The Lie
16.
Big Noize
Geoff Tate (chant )
Michael Wilton (guitare)
Eddie Jackson (basse)
Scott Rokenfield (batterie)
am

 

Label : Loud & Proud Records
Sortie : 28/06/2011
Production : n/a 


Discographie :

Queensrÿche EP (1983)
The Warning (1984)
Rage For Order (1986)
Operation: Mindcrime (1988)
Empire (1990)
Operation: Livecrime (1991)
Promised Land (1994)
Hear In The Now Frontier (1997)
Q2K (1999)
Live Evolution (2001)
Tribe (2003)
Operation: Mindcrime II (2006)
American Soldier (2009)
Dedicated To Chaos (2011)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

Notes des visiteurs :

 

Comments:

Commentaires   

0 #1 Rémi 02-12-2011 07:25
excellente chronique de ce dernier QUEENSRYCHE, bravo ! Je me suis réécouté Rage For Order hier et me suis encore retrouvé scotché par cet album... Le départ de DEGARMO a fait mal au groupe, enfin, comme tu l'écris, au projet de TATE maintenant... Cela dit, j'avais bien aimé son album solo de 2002, qui tranchait avec la musique du groupe... Bref, il est grand temps que QUEENSRYCHE se trouve un guitariste de la pointure de DEGARMO et lui laisse la place de s'exprimer mais à mon avis, c'est pas pour demain... Tchuss
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 616 invités et un membre en ligne

  • FranckAndFurious

Commentaires

  • PRAYING MANTIS Gravity

    MetalDen
    En effet encore une super ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    Fab
    Pas grand chose a rajouter par ...

    Lire la suite...

     
  • HARTMANN Hands on the Wheel

    Fab
    Je suis en parte ok avec la ...

    Lire la suite...

     
  • ROBIN BECK Love Is Coming

    FranckAndFurious
    Pas un spécialiste de Robin ...

    Lire la suite...

     
  • GUS G. Fearless

    FranckAndFurious
    A tort, je pensais que cet album ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    FranckAndFurious
    @Metalden : effectivement la ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    MetalDen
    Pour la référence à Guy Béart ...

    Lire la suite...

     
  • GUS G. Fearless

    MetalDen
    Très bon album ! Rien a ajouter ...

    Lire la suite...

     
  • MUSTASCH - Silent killer

    MetalDen
    Merci Barjozo de rappeler ...

    Lire la suite...

     
  • HELLFEST 2018 - IRON MAIDEN - Nightwish - Megadeth - Mailyn Manson - Accept - Alice In Chains - Iced Earth - Arch Enemy ... 24/06

    barjozo
    @PdH... Alice in Chains est un ...

    Lire la suite...

     
  • Décès de Mark Shelton (Manilla Road) - R.I.P.

    barjozo
    Encore un grand bonhomme qui ...

    Lire la suite...

     
  • CHRIS BAY Chasing The Sun

    MetalDen
    Des 5 albums, je n'ai écouté ...

    Lire la suite...

     
  • GHOST Prequelle

    pascal
    Hahahaha grosse claque live au ...

    Lire la suite...

     
  • JAMES CHRISTIAN Craving

    MetalDen
    En effet il sort de son registre ...

    Lire la suite...