0
0
0
s2sdefault

Pour commencer, mauvaise nouvelle pour certains, il n'y aura pas de saucissonnage :

- titre 1, papati, patata,
- titre 2, blabla, blabla ; NON !, par contre titre 3 ...., NON !
C'est un concept album et encore malheureusement pour vous (et pour moi) pas de titres faibles. Une seule ligne conductrice, un voyage vers ANAPHORA et sa Réalité Virtuelle. Trois ans après, enfin l'occasion d'un retour pour nos ouïes sur de nouveaux titres, enfin ... certes la première ou les premières écoutes peuvent sembler déconcertantes; car si l'eau avait tout envahie sur « Après les rêves » (voir la pochette) un fossé, que dis-je un monde ... virtuel sépare ces deux albums.
La voix de Cathy est toujours la marque/trace, indélébile, indéfectible de l'identité d’Anaphora, mais RV à modifié un paramètre et tient là une promesse « guitaristique », à peine voilée sur le précédent opus. Son jeu s'est "bodybuildé" pour mon plus grand plaisir, en nous offrant ici avec ce  Réalité Virtuelle le son qu'il faut ! Cet opus donne une meilleure part aux rythmiques, mais les interventions « solistiques » sont toujours millimétrées.
Le concept de l'album ; une histoire, une œuvre musicale avec textes, excusez du peu. Trois actes, 16 chapitres et 54mn30 plus tard l'album est déjà fini. Un virage s'est opéré, une évolution de style. C'est un fait les musiciens s'éclatent, les compos le permettent ainsi que le talent individuel de chacun. Si le 1er album flirtait vers un hard symphonique celui-ci est beaucoup plus proche d'une formule progressive, cependant il réinvente un style : du métal progressif mélodique, avec cette unicité si caractéristique, cette voix qu'on n'attend pas et qu'on n'entend jamais devant ces sons et des compositions 100% rock!
Réalité Virtuelle  pourrait par comparaison, osciller entre The wall des Pink Floyd  et  Operation mindcrime de Queensrÿche  (et l'apprenti sorcier de Mickey « terre d'hiver »). La force de cet album, une richesse de mélodies associées à des ambiances aussi variées que riches, qui nous situerait visuellement entre : le labyrinthe de Pan, le parfum et Alice au pays ... d'un jeu vidéo de rôles. Oui c'est dans cet univers que se fait ce voyage. Prenez le livret de l'album, il y a des textes, mettez le CD écoutez et ... savourez !
Détail par détail, mention également à chacun des intervenants, aux fils des écoutes le jeu de Lionel (batterie) m'a subjugué, par sa justesse (vraiment) ; m'obligeant à vouloir décortiquer et profiter au mieux de toutes les subtilités puis de la magie des notes et des silences. Constat le jeu basse (Laurent) / batterie (Lionel) joue sur un unisson de qualité ; les ajouts de guitares claviers (RV) et voix de Cathy font qu'au final on se retrouve devant un tableau, une peinture au couteau. Dans l'unisson souvent on retrouve la qualité (Ô combien de grands crus en mono cépage (hum !)) et ici encore c'est le cas ici, ce millésime « Réalité virtuelle » 2010 vieillira très bien et peut-être savouré dés à présent. Cet Anaphora 2010, je l'ai écouté ... partout ; chez moi dans toutes les pièces, toutes les positions (enfin ... on se calme). En voiture, à pédibus, en courant dans mes (si belles) collines des Alpilles, dans les pentes du Mont Ventoux sur mon vélo avec un mistral à 100 Km/h (mais ceci est une autre histoire, que je ne vais pas vous conter), en salle sur tapis de course, vélo de « spinning », en levant des barres, des verres et je ne sais quoi encore et à chaque fois j'oublie la douleur et je sublime mes plaisirs.
Attention, cette fois pas d'O.V.N.I. dans l'album et pour info RV est un feignant vocal, maintenant il se contente de parler (au passage, la voix j'ai même pas eu peur. Cependant, Merci ; je suis vraiment touché car l'O.V.N.I. c'est l'ensemble. De plus pour moi il a réussi dans la durée à supplanter toutes les merveilles A.O.R. et mélodique sorties ces derniers temps, c'est fort !

N.B. Avoir affaire à des professionnels, exige du respect, alors plus d'un mois après la 1ère mise en tronche et plus d'une cinquantaine d'écoutes je peux me permettre d'apposer ces lignes. Chapeau bas l'artiste, car la critique est difficile quand l'art « parait » facile.

Maënora, en ce duodi deux Vendémiaire (pas de ma faute si c'est une révolution musicale). Journée commencée dans la grève et qui se finit dans la grâce, c'est aussi la vie quand il n'y a plus d'enfants sages. Nicolas et le père fouettard ne font plus qu'un, mais cela aussi est une autre histoire que je ne vais pas vous conter, non plus !




Tracklist : Line Up :  

01. PREFACE Insomnie
02. ACTE 1 Jeu de rôle
03. Scène 1 Destin parallèle
04. Scène 2 Entre deux vies
05. Scène 3 Soleil noir
06. Scène 4 Labyrinthe
07. Scène 5 L'épreuve
08. Scène 6 Sortir de l'ombre
09. ACTE 2 Les éléments
10. Scène 1 Les larmes de l'orage
11. Scène 2 Au coeur des flzmmes
12. Scène 3 Terre d'hiver
13. Scène 4 Les vents de sable
14. ACTE 3 Réalité virtuelle
15. Scène 1 Lumière du monde
16. Scène 2 Ephémère

Cathy Soler (chant)
RV Math (guitare + chant)
Laurent Mellé (basse)
Lionel Lenliney (batterie)

 

Label : MOSAIC MUSIC, label SERGENT MAJO
Sortie : 2010
Production : n/a


Discographie :

S/T [EP]  (2006)
Après Les Rêves  (2007)
Réalité Virtuelle (2010)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #2 Maënora 09-10-2010 11:37

Dixit le groupe : "Nous vous remercions pour les commentaires, apparemment les gens comprennent bien et apprécient le sens vers lequel nous avons voulu évoluer...c'est tout bon ! Musicalement. RV."

myspace.com/rvmath

Citer
0 #1 MetalDen 07-10-2010 11:17
Pas grand chose à rajouter après cette belle chronique, à la mesure de la qualité de cet opus! J'ai trouvé moi aussi un net progrès en terme de son, ce mélange chant + lignes métal est toujours aussi original. Les progrès portent aussi sur les compositions, avec moins de linéarité et donc plus de diversité que le précédent. Un monde musical captivant qui mérite le détour, si vous en avez un peu assez de la routine, Anaphora est surement le bon remède !
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 1846 invités et un membre en ligne

  • MetalDen

Commentaires

  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

     
  • THE SEA WITHIN Same

    MetalDen
    A la fois complexe et mélodique ...

    Lire la suite...

     
  • VULCAIN Vinyle

    barjozo
    Du bon, du très bon Vulcain!

    Lire la suite...

     
  • VIXEN Live Fire

    barjozo
    En accord total avec Fab ...sur ...

    Lire la suite...

     
  • AIRRACE Untold Stories

    MetalDen
    J'ai aussi adoré cet opus, très ...

    Lire la suite...

     
  • CLUTCH - Book Of Bad Decisions

    MetalDen
    Oui notre hexagone franchouillard ...

    Lire la suite...

     
  • TREAT - Tunguska

    Seb.Roxx
    Moi le titre qui m'a marqué le ...

    Lire la suite...

     
  • KHEMMIS - Desolation

    FranckAndFurious
    atmosphérique et mélodique !

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles