0
0
0
s2sdefault

Avec le 15ème anniversaire du groupe ce 21 octobre, ANGRA produit ici son sixième album studio, dont le troisième avec Edu Falaschi au chant.

Chacun des albums précédents a marqué une évolution et un renouvellement, ce qui est assez rare, et cet opus ne déroge pas à la règle que s’est imposé le quintette. Outre cette évolution, le départ du vocaliste précédent, André Matos, avait quelque peu désorienté les fans de la première heure, la prestation d’Edu ici devrait clore définitivement cette rupture, tant le chanteur maîtrise son sujet, avec une prestation plus posée et moins agressive. Après l’ambitieux et conceptuel Temple Of Shadows, l’orientation est nettement plus heavy avec toujours des éléments progressifs. Si l’album n’est pas conceptuel, son thème suit un fil conducteur axé sur la psychologie et les relations humaines, en traitant entres autres de schizophrénie, dépression… Le titre, Aurora Consurgens, est en rapport, c’est un manuscrit de Saint Thomas d'Aquin datant du 15eme siècle, un traité alchimique non reconnu par l’église, qui établit les liens entre les rêves et les troubles psychologiques. L’album bénéficie d’une excellente production, il été enregistré aux studios House Of Audio à Karlsdorf, en Allemagne et aux Via Musique Estudios à Sao Paulo au Brésil, et produit comme d’habitude par l’inusable Dennis Ward de PINK CREAM 69, le groupe soulignant non sans humour, que contrairement à leur équipe de football nationale, on ne change pas une équipe qui gagne ! The Course Of Nature ne laisse aucun doute quant à la nouvelle orientation du groupe, pas d’introduction symphonique ici mais une rentrée brutale dans le vif du sujet avec un riff aciéré sur des rythmes tribaux, puis un refrain fédérateur, un break avec un solo de basse accompagné par la frappe impressionnante d’Aquiles Priester, qui met en lumière une rythmique exceptionnelle tout le long de l’album, puis c’est le premier d’une série non moins exceptionnelle de solos de guitare du tandem Kiko – Rafael, à la fois mélodiques et techniques, assurément un futur standard qui fera mouche sur scène. The Voice Commanding You calme le jeu avec une intro atmosphérique sur laquelle la voix d’Eduardo se fait enjôleuse, mais c’est le calme avant l’explosion de métal sur un mid tempo rageur, un autre refrain mélodique accrocheur, et encore ces lignes de guitare très techniques. Ego Painted Grey accélère le tempo vers du speed metal, sujet bien maîtrisé par le groupe, pour décrire un état d’esprit plutôt dans le gris. Breaking Ties reste majoritairement speed avec un curieux passage par des chants grégoriens, bluffant par la transition qui semble toute naturelle. Retour à une ambiance heavy sur le mid tempo, Salvation Suicide plus proche du métal Allemand, c’est aussi le morceau le plus long dans lequel les guitares et claviers s’en donnent à coeur joie dans un développement progressif mais jamais ennuyeux ; à noter l’utilisation étonnante de la double grosse caisse d'Aquiles Priester. Nouveau passage calme avec Window To Nowhere, une ballade qui monte en puissance selon un schéma très traditionnel en métal, mais néanmoins parfaitement réussie avec un refrain très mélodique ici aussi. So Near So Far concrétise une nouvelle réussite du groupe en matière de mélange de percussions et d’arrangements indigènes du Brésil avec le métal moderne, originalité et brio garantis. Dernière déferlante de métal dans Passing By pour une fin plus apaisée (optimiste ?) et plus Brésilienne avec le mid tempo Scream Your Heart Out et un magnifique solo de guitare flamenco, et Abandoned Fate.

Assurément Angra reste en pointe par rapport à la concurrence, par son habileté à se renouveler à chaque nouvel épisode, mais aussi sa capacité à rendre son metal à base de heavy et de progressif formidablement mélodique, et du coup très attractif. L’album s’apprivoise progressivement, et chaque écoute apporte un plaisir nouveau, c’est le propre des grands albums, et c’est manifestement un album qui marquera l’année 2006

 


Highlights : The Course Of Nature, Scream Your Heart Out, The Voice Commanding You, Ego Painted Grey, So Near So Far...

Tracklist : Line Up :  
01. The Course Of Nature
02. The Voice Commanding You
03. Ego Painted Grey
04. Breaking Ties
05. Salvation: Suicide
06. Window To Nowhere
07. So Near So Far
08. Passing By
09. Scream Your Heart Out
10. Abandoned Fate
Eduardo Falaschi (chant)
Rafael Bittencourt (guitare)
Kiko Loureiro (guitare)
Felipe Andreoli (basse)
Aquiles Priester (batterie)
am

 

Label : SPV
Sortie : 30/10/2006
Production : Dennis Ward


Discographie :

Angels Cry (1993)
Holy Land (1996)
Freedom Call (1996)
Holy Live (1997)
Fireworks (1998)
Rebirth (2001)
Hunters And Prey (2002)
Live In Sao Paulo (2003)
Temple Of Shadows (2004)
Aurora Consurgens (2006)
Aqua  (2010)
Best Reached Horizons (2012


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 Notes des visiteurs :

 Avis de mael (13/03/07) 97/100
Le meilleur album du groupe depuis le depart de andré matos.Un album conceptuel que l'on découvre à chaque écoute sur la religion bien. produit par dennis ward.
Cet album est le départ d'une orientation plus progressive que par le passé dans la ligné de temple of shadows avec plus d'influence brésilienne.
Pendant qu'andré matos rame de son coté à revenir a sa notériété d'antan kiko et raphael bien épaulé pars les trois nouveaux membres Angra reste fidèle à ses fan en sortant de très bon disques à chaque livraison
 
 Avis de fred67 (14/11/06) 94/100
Quel talent ! Il serait de temps de se rendre compte de l'exceptionnel habilité de Kiko Loureiro à la guitare!Son travail sur cet album élève leur musique au niveau de la splendeur créatrice ! Pour moi c'est du tout bon même si on peut repprocher à nos oreilles et à notre coeur de se focaliser plus sur les parties instrumentales que sur les vocalises d'Edu...Je conseille cet Aurora Consurgens à tous ceux qui apprécient la technique, la finesse et...la mélodie !
 
 Avis de death (09/11/06) 70/100
album bien fini mais j'arrive vraiment pas a accrocher...
 
 Avis de Badfred (08/11/06) 95/100
Après une première impression mitigée probablement dûe aux mélodies compliquées (bien que mélodiques) et à certains passages très techniques comme le solo de "Course of nature", cet album recèle de petites merveilles que l'on découvre au fur et à mesure des écoutes.
Bref, ne passez pas votre chemin car vous risqueriez de louper un superbe album.
Edu est très en voix, le reste du groupe assure avec maestria, pour moi Angra est LE groupe de speed mélodique

 

.

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 1029 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

     
  • THE SEA WITHIN Same

    MetalDen
    A la fois complexe et mélodique ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles