0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Environ 350 personnes, en ce Mardi 11 Février 2014, à la Rock School Barbey de Bordeaux,

pour assister à la prestation de Turisas, le combo Finlandais de Folk Power Métal, en tournée pour la promotion de leur album Turisas 2013.

Mais, auparavant, c'est Starkill, une formation Américaine de Death Métal Mélodique, qui est chargé de chauffer la salle. Dès l'entame, voix growl, roulements de grosse caisse, tempos galopants, chorus incendiaires, jeux de scène, bref, tout y est pour emballer les spectateurs des premiers rangs. Spencer Weidner tient la boutique tambour battant, Mike Buetsch pulse une ligne de basse solide, tout en faisant tourner sa tignasse comme une hélice d'avion. Les guitaristes Parker Jameson et Tony Keathley distillent, comme des shredders, et, parfois en duo, des chorus bien mélodiques. Au final, un mini set énergique, fougueux, parfaitement maitrisé, et, qui, quelque soit les gouts, ne peut laisser indifférent. A l'entracte, coté public, si certains pouvaient regretter l'utilisation constante de la voix growl, ils reconnaissaient, néanmoins, l'excellent niveau professionnel de ces Américains, originaires de Chicago.



  
  
  
  





22h15, extinction des feux. La sono diffuse une musique symphonique et solennelle, sur laquelle les guerriers Vikings, entrent en scène, les uns après les autres, sous des lumières bleutées, voilées par des fumigènes. C'est le batteur Jaakko Jakku, qui arrive le premier, suivi du claviériste Robert Engstrand. Puis, c'est au tour du bassiste Jesper Anastasiadis, et, du guitariste Jussi Wickstrom qui lui emboite le pas. La musique monte en puissance, et, arrive le violoniste Olli Vanska. Les lumières se tamisent, et, on devine la silhouette du chanteur Mathias Nygard qui se positionne derrière le micro. Lumières intenses, et, ça démarre, sous les acclamations, avec Ten More Miles, un titre bien enlevé, au son énorme, bati sur un tempo syncopé, qui permet, aussi, au public, d'admirer les visages rougis des musiciens, barrés verticalement, par deux larges lignes noires. Enchainement avec Take The Day, fougueux en diable, qui incite les fans à lever les bras en immitant les cornes du Démon, et, à headbanguer de plus belle. Meme approche, avec The Land Of Hope And Glory, où Mathias Nygard frappe son coeur à poing fermé, avant de faire tourner sa serviette, et, de l'offrir au public. Puis, c'est Rex Regi Rebellis, servi par deux chorus bien mélodiques, au clavier et, au violon. Mathias fait taper des mains sur For Your Own Good, et, ça commence à pogoter. Petite pause, qui permet à Mathias de remercier l'accueil du public Français sur la tournée, et, d'annoncer Battle Meal. Les fans sont déchainés, ça pogote dans tous les sens, et, des corps tenus à bout de bras traversent la salle de long en large. Enchainement avec No Good Story sur un tempo de feu qui donne l'occasion aux premiers rangs de former une ronde, terminée en spirale. C'est chaud bouillant, et, ça continue sur le riff galopant de We Ride Together, qui ravit les plus déterminés à poursuivre leur interminable danse du scalp. Mathias, remercie le public d'etre venu, critique la bière Française, mais, rend hommage aux vins de Bordeaux, avant d'évoquer le dernier morceau, Miklagard Overture. Une belle épopée lyrique, bien mélodique, qui conclue merveilleusement le set des Turisas. Ovation et hurlement pour faire revenir les Vikings. Retour sur scène pour un premier rappel avec l'énorme Stand Up And Fight, un hymne époustouflant qui galvanise la salle entière. L'auditoire hurle: "Raspoutine", Mathias confirme, et, nos Finlandais offriront une version, très festive, de ce classique Disco des Boney M, qui finit d'apporter, à la Rock School, sa bonne dose de délire supplémentaire. Les lumières se rallument, la sono joue l'Arlésienne de Georges Bizet. Standing ovation pour les musiciens qui saluent dans l'allégresse, des spectateurs, absolument, enthousiastes, après cette magnifique prestation, véritablement, épique. Inoubliable!



  
  
  
  
  
  
  
  

Comments:

Commentaires   

0 #1 terry RM 14-02-2014 11:22
Un très grand concert très bien relaté par John MarKus. Inoubliable.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires

  • THE NIGHTS - The Nights

    Chasseur Immobilier
    Merci pour la kro, très bon ...

    Lire la suite...

     
  • W.E.T. Earthrage

    FranckAndFurious
    ''Unanimisme sur cet album'' ...

    Lire la suite...

     
  • TRUST - Dans Le Même Sang

    MetalDen
    Superbe album, un retour au ...

    Lire la suite...

     
  • BLACK STONE CHERRY Family Tree

    MetalDen
    Pas mal en effet, mais comme ...

    Lire la suite...

     
  • ANGRA ØMNI

    MetalDen
    Un peu de promotion pour l'outil ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE WALSH Black Butterfly / THE RADIO SUN Unstoppable / DUKES OF THE ORIENT / TRAGIK Tainted

    FranckAndFurious
    DUKE OF THE ORIENT. Quand ...

    Lire la suite...

     
  • ANGRA ØMNI

    FranckAndFurious
    Merci Markus, ça fait plaisir.

    Lire la suite...

     
  • ANGRA ØMNI

    John Markus
    Belle chronique qui donne envie ...

    Lire la suite...

     
  • TRUST - Dans Le Même Sang

    FranckAndFurious
    Musicalement, j'accroche bien au ...

    Lire la suite...

     
  • NO ONE IS INNOCENT - LES SHERIFF - LES DESTROPOUILLAVES - Zénith de Pau - 14/04/2018

    John Markus
    Merci Franck pour ton humour ...

    Lire la suite...

     
  • REVERTIGO Revertigo

    MetalDen
    J'apprécie aussi beaucoup Mats ...

    Lire la suite...

     
  • W.E.T. Earthrage

    Chasseur Immobilier
    Une bombe de chez bombe !!!!

    Lire la suite...

     
  • TRUST - Dans Le Même Sang

    Chasseur de biens
    Pas mal du tout, certains titres ...

    Lire la suite...

     
  • TOTO - Toulouse Le Zenith - 26/03/2018 40 TRIPS AROUND THE SUN WORLD TOUR

    Nico
    J'y étais aussi ! J'ai beaucoup ...

    Lire la suite...

Connexion

On Line :

Nous avons 476 invités et aucun membre en ligne