0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 
DEEP PURPLE Live Toulouse Zénith 07/12/12Retour quelques mois plus tôt lors de l'annonce de la tournée française de DEEP PURPLE.
Après les avoir vu sept fois, je me demandai si j'allai me taper 500 bornes pour les revoir une huitième fois ? Une set list inamovible, un Gillan subissant l'érosion du temps lors de la précédente tournée, au point d'entendre jouer le groupe ''funky'', le fait que psychologiquement, je leur avais dit au revoir, et cela en 2009 et en 2010 pensant que c'était à l'époque, leur der de der, puis une situation professionnelle actuelle instable, tous mes clignotant étaient dans le rouge pour me décider à aller à Toulouse.

Puis entretemps, je me suis inscrit sur un forum de bredins de fans qui, contre toute attente, m'ont donné l'envie déraisonnable, de mettre un visage sur leur pseudo ridicule, dignes des plus mauvais titre du pourpre ... puis le coup de grâce à ma prise de décision : Jon Lord nous a quitté et nous a rappelé qu'on a qu'une vie et que le temps passe … alors Toulouse 'Swaussice time...' ! J’arrive

17h30 : arrivée au zénith : je me gare près d'un cirque où un lion rugit sans cesse ! Sans doute pour se plaindre du temps froid et sec ! A moins que ce ne soit Gillan qui commence ses vocalises !? M'étonnerait tout de même que le chanteur au 67 étoiles, ait retrouvé autant de puissance.

DEEP PURPLE Live Toulouse Zénith 07/12/12Je m'empresse donc de retrouver mes camarades, au cas où la cage s'ouvrirait. Et nous voilà donc à poireauter pendant 1h30 au frais pour l'ouverture des portes : l'objectif étant d'être devant la scène. À 42 ans, ca ne m'était pas arrivé depuis 96 d'attendre autant. Mais cela nous permet de faire connaissance et d'apprendre quelques anecdotes croustillantes sur les absents du forum … héhéhé

Voilà ca y est on y est !
Collés à la barrière à 2m devant la place du bassiste ! Yessss !
Will and the Bandits, trio au look reggae, mais pas la musique, nous balance un set de fort bon groove : ca booste bien : batteur et bassiste de feu et un chanteur hippie jouant de la slide et à la voix « cobainesque ». Mélange explosif donc ! On redemanderait bien 1-2 titres de plus, mais place à la musique classique !

Allez j'allume direct ma prose enflammée : Fireball, nous annonce un concert de ouf, certes de vieux ouf, mais de ouf quand même. Déjà, le son sera clean. Puis Gillan nous mystifie d'entrée et confirme sur Into the Fire ; Enorme ! Il donne tout ce qu'il a et on s'imagine même un instant penser lui dire « holà calme toi, calme toi, papitou, tu as encore 1h50 à chanter comme ça, tu ne vas jamais tenir »
Ben si ! Grand tonton Gillan a tenu. Il s'en amuse même en mimant (?) prendre de grande bouffée d'air avant le cri qui tue ; forme inespérée du groupe et de Gillan qui, a repris du poids et quelques biscotos, laissant loin le Gillan vieilli et amaigri de 2010, ça fait plaisir.

DEEP PURPLE Live Toulouse Zénith 07/12/12Le groupe l'a d'ailleurs bien compris, en le suivant sans relâche. Paice, à la ligne amincie, tape aussi fort et vite, tel un Mathieu se recoiffant. Glover en met partout, groove à mort tel un Stormy qui feutre passionnément son chapeau. On a bien fait de se mettre devant Glover, moi qui adore le son de basse ! D’autant qu'on entend bien les virtuosités d'un Morse qui nous éblouit sur le solo de Wasted Sunset, où Gillan fera la seule fausse note du concert en s'entêtant à hurler la note haute qu'il n'arrive plus à sortir. Pourquoi ne chante-t-il pas ce passage sobrement comme il le fait désormais intelligemment sur la partie haute de Space Truckin ? Mystère ! D'autant que sur Space, Cédric, le brugeois, assure à lui tout seul les chœurs sur « come on » ! Ils ont la frite ces belges quand même !

Quant à moi, une bananas déjà figée sur mon visage, je m'offre ma seule frustration du concert : le médiator de Glover qui me file entre les doigts pour atterrir dans les mains d'un jeunot de 15ans ! Punaise, 30ans que j'espérai avoir un petit truc perso du groupe et c'est un puceau qui me le pique ! Après avoir pensé un instant le burn(ed) vif, je finis par être content pour lui : après tout, c'est surtout à cet âge là qu'on vit le plus fortement ce genre de chose … enfin je crois … bref je me relance dans The Battle du show qui est mon morceau préféré, préféré après tous les autres, autant dire donc que beaucoup de titres du groupe sont mes préférés, mais Battle me fait frissonner à chaque fois.

DEEP PURPLE Live Toulouse Zénith 07/12/12Et là, miracle, un second médiator m'arrive dans mes doigts ! Mais arghhhh je le relache, ça sent la baston, merde pas 2 fois ! Mais ouf il tombe à mes pieds : YEAAAAAAAAAAHHHHHHH ! Vite ! un coffre fort !! Je n'ose pas le regarder de peur de le relâcher et le reperdre, inenvisageable : je l'enferme illico presto dans ma poche qui se ferme, tout en vérifiant qu'elle ne soit pas trouée hiiiiii !

Que d'émotions ! Pendant ce temps, le groupe défile avec classe les classiques ! Tout est bon ! Même Airey, dont je suis peu fan assure, notamment sur un Fireball où il appuie enfin sur ses touches blanches « rockeusement » ! Bon, faut préciser que sur la seconde partie du show, Airey refera du Airey, à savoir un son de daube de flute à bec sur le solo final de Perfect Strangers et un solo non inspiré, avec le convenu 'Toulouse de Nougaro qu'il y joue à chaque fois ! Mais ce super show et le médiator, auront effacé de ma mémoire, mon ennui sur son solo, qui, je rectifie un peu, aura quand même alterné facilité mais aussi virtuosité.

Bref, super excité, je m'en vais provoquer Paice sur The Mule en l'encourageant au fur et à mesure de l'accélération de ses roulements. Je vais presque à m'imaginer qu'il m'a entendu le voyant acquiescer un sourire rare de sa part pendant son set. A moins que je ne vois la vie en pourpre ?

DEEP PURPLE Live Toulouse Zénith 07/12/12Un petit medley « Preslien » pour terminer en beauté au milieu des classiques Smoke On The Water, Hush et Black Night que je me surprend  à exclamer, moi qui était lassé de ces 2 titres. Les escrocs : ils m'ont encore volé mon amertume pour me rendre de la jovialité. Ils sont trop forts. Mon âme noire est redevenue pourpre.

Très grosse bonne surprise donc que ce show au point qu'un DVD de ce concert là ne serait pas une escroquerie. Je craignais d'être blasé mais on peut avoir 40 piges et rester encore émerveillé, grâce surtout au talent et au professionnalisme de ce groupe qui m'a redonné la foi.

Grosse pensée pour mon pote Purplien Pierre de Paris, à Jon Lord, et vous l'avez compris, aucun regret d'être venu. Un groupe en méga forme, un médiator inespéré et la rencontre avec des fans au cœur pourpre.

PS : ha oui j'oubliai un petit détail : y a des soirs comme ça où des miracles se passent : une porte bacstage qui s'ouvre, 4 musiciens qui s'approchent, 3 autographes, 2 photos, votre serviteur ému au point de ne pas arriver à exprimer les 5 seuls mots d'anglais qu'il connait pour leur exprimer à quel point leur musique l' a aidé à passer sa crise d'ado pubère, et qui poursuit à lui donner tant d'émotions ...
Puis comme si ce n'était déjà pas assez extraordinaire, j'assiste à une discussion du fan au chapeau avec Glover qui parle de … recettes de cuisine, puis du fan aux lunettes, du froid qu'il fait à Toulouse avec Steve Morse... gloups ! Hallucinant ! 30 ans d'attente à espérer parler musique avec eux et les remercier... et ça parle de bouffe, de la pluie et du beau temps !!!??? … re gloups !

J ai donc cru que je rêvais !! Tu sais : le rêve bizarre qu’ on fait parfois ? Un rêve qui semble très réel, tu es super bien - si ! Elle est super mignonne - et puis y a un détail hyper con qui vient te faire douter, puis te réveille mal à l'aise... bref des fois, je suis content de ne pas tout comprendre en anglais

DEEP PURPLE Live Toulouse Zénith 07/12/12De plus, on m'a répété que voir Ian Paice bacstage, relèvent du miracle, alors pensez donc, entouré de son pote de ryhtmique Roger Glover, puis Don Ayrey et enfin Steve Morse, votre francky au milieu... j'ai du vérifier 100 fois que ce n'était pas un rêve ! 30 ans que je n'osai imaginer ce genre de rencontres … et dire que quelques semaines auparavant, je ne comptais pas y aller … merci la vie, merci à ceux qui m'ont donné l'envie de venir et d'entrer, et merci au groupe, mon groupe préféré qui le restera jusqu'au bout … sacrée journée de dingue... aujourd'hui je me sens comme une star ! …
Enormissime merci au chef, Stormy, d'avoir entrouvert cette porte et à Mathieu de l'avoir pousser fortement et de m'avoir chaperonné pour rencontrer mes dieux musicaux ! Ça ! Ça reste à vie !:=))

PS2 : quand la légende a décidé de s'y mettre, elle va jusqu'au bout : en général, je vais toujours à un concert avec un truc à signer au cas où un coup de (cha) pot me ferait croiser l'artiste. Pour DP, j'avais imprimé le matin même une photo du groupe actuel avec mes dates de concerts auxquels j'ai assisté. Puis je suis parti. Sauf que sur place, je me suis rendu compte que la photo était bizarre : mon imprimante avait une cartouche de couleur vide, si bien que la photo s'est imprimée de moitié normalement mais, de l'autre moitié de couleur de fond … pourpre …
y a des jours comme ça ! …

Epilogue : « Salut les gars ! Moi c'est Franck de Pau, j'étais à Toulouse et j'ai pris une grosse baffe... »
 

Photos – Videos Metalden
Photos Backstage de Franck ici.

 

 

 

 

 

 


DEEP PURPLE Toulouse The Battle Rages On Le... by Metalden

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 838 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

Commentaires

  • LEPROUS - Pitfalls

    MetalDen
    Déçu aussi, espérons que c'est ...

    Lire la suite...

     
  • TRUST - Fils De Lutte

    MetalDen
    4/5 pour moi, excellent opus !

    Lire la suite...

     
  • JIM ANDERSON GROUP - I Belong

    MetalDen
    Chouette découverte, il y a ...

    Lire la suite...

     
  • Robert TEPPER - Better Than The Rest

    Laigre
    Un des mes albums préférés ...

    Lire la suite...

     
  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    MetalDen
    wow ! Fab enthousiaste sur ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)