0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 1 / 5

Etoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Je me fais (hélas, tant mieux :-D ) beaucoup (plus/trop) rare sur mon très cher site, Ze N° ONE in the world des Webzines de l’univers Rock et de l’univers Tout court : « THE only one » RockMeeting !

Référence, s’il en fallait du bon goût musical sur la planète.
Aussi quand je viens, j’aime à parler de la French Touch, la vraie celle de la musique incomprise dans ses terres… Je me gausse.
Cependant n’oublions pas, non que nenni ; que parfois le français adapte, réinvente, détourne, améliore et sublime. Preuve en est : le rugby inventé par les Anglais sublimé sur nos terres.
Quant à la musique, quand nous sommes en capacité de rivaliser ou damer le pion au reste de la planète on n’en parle pas.
C’est factuel, en musique on a beaucoup merdé pour les soutiens au talent, mais à qui revient la faute ?
Dans l’Hexagone, on aime la langue française, quand elle est chantée par des Canadiens. Je n’ose même pas imaginer la tablée pour un dîner de cons !
Oui ! LE public (vous, moi (non moi ça va), les autres ; mais en l’occurrence pas vous si vous lisez ce texte… Alors pas la peine de balancer l’ordi par la fenêtre, il ne s’autodétruira pas dans x secondes ! Donc à qui la faute ? (ceux qui chantonnent « c’est pas  ma faute à moi » désolé vous en faites partie ; mais surtout LES AUTRES ! En sus nos très chères presses (radio, télé, journaux divers et avariés).
Non ! La musique, ce n’est pas Maitre Pims (non pas un G, ça devient indigeste donc mieux vaut avec l’orange. Tout ça pour dire que dans tous les cas P ou G, sa mère aurait dû le manger neuf mois avant sa naissance) et évitons Jules (qui ne sait même pas écrire son prénom ; comme qui dirait dans son dictionnaire : mais KiléKon ! il faut un « E » et un « S »).
En France nous avons des perles et on nous sert les huîres périmées.
Les huîtres c’est Cancale et les moules Jacquie Michel, mais je ne vous apprends rien.
 
Si la musique vous l’aimez, vous pouvez la découvrir en partie sur le territoire Breizh. On parle d’identité culturelle, géographique, mais on peut tout aussi bien parler d’identité au singulier. Des personnes qui veulent inscrire des notes dans le temps et pour certains qui y arrivent de forts belles manières.
Là…
Je vous vois déjà chercher sur Wikipédia, les liens entre la Bretagne et le Maënora. Autant chercher les liens entre le régime sain et les crêpes fourrées, le Magnified Style et les socquettes-tongs, le talent et les meilleures ventes dans l’Hexagone, la longévité et l’abstinence, le beau temps et la pluie permanente, le sport et l’abus d’alcool. Sinon il y a : régime sain + le Magnified Style + le talent + la longévité + le beau temps + le sport et là Maënora… il y a.
Tout comme :  Bretagne et les crêpes fourrées + les socquettes-tongs + les meilleurs ventes dans l’Hexagone + l’abstinence + les pluies permanentes + l’abus d’alcool.
Et croyez moi c’est un Normand du Sud Est avec des origines bretonnes qui vous le dit. Clin d’œil et boutade pour mes amis actuels et à venir.
 
Je laisse à qui de droit penser que la French Touch est dans la Dacia et non dans la Bugatti Vairon.
 
Maintenant il  me tarde de découvrir et interviewer Maël, créateur et concepteur de Devoïd. Un très beau projet de cette fin d’année et encore un sur ce territoire.
La prochaine fois que j’y retourne je me commande une crêpe de talent, fourrée façon Pims.
 
Place au talent et à la découverte :
 
 

RM (Maënora) : Bonjour Maël, merci de partager du temps avec nos lecteurs. Pour commencer, puis-je te proposer de te présenter sur RockMeeting ?  
Sur le plan perso’ si tu veux ;-) et sur ton parcours musical. Nous signaler le, les instruments que tu ‘touches’. 
Maël (Devoïd) : Bonjour Maënora, donc je me présente : Mael guitariste et compositeur dans Devoid et Shadyon.
Je réside en Bretagne près de Brest et pratique la guitare depuis l'âge de 15 ans.
Je touche également un peu à la basse et au piano.
 
J’ai débuté la musique sur une guitare folk et ça a longtemps été mon instrument de prédilection….mes premières compos étaient d’ailleurs exclusivement acoustiques. J’adore ça et j’essaie d’incorporer des grattes acoustiques dans mes compos électriques.

Musicalement j’ai débuté avec Emmanuel chanteur de Shadyon et d’Equinox, on est tout de suite partis sur des compos et non des reprises. Bercés par Iron Maiden, Deep Purple, Simple Minds et Dream Theater, j’ai ensuite dévié vers des formations telles que Soilwork, Devin Townsend, In flames, Annihilator, Steelhouse Lane, Strangeways, etc.
 
Mon premier groupe est Shadyon avec lequel nous avons sorti 2 albums (le troisième est en cours d'écriture), j'ai également participé au projet Braia avec Bruno Maia de Thuata de Danann.
RM (Maënora) : De bien belles influences et références, bravo. Consacres-tu un temps quotidien à la pratique ?
Maël (Devoïd) : Je consacrais beaucoup de temps à la technique auparavant. Aujourd'hui j’ai des journées très chargées, donc plus autant de temps que je le souhaiterais. 
J’ai longtemps pratiqué la guitare via des Vidéos pédagogiques et Songbooks : Paul Gilbert, Vai, Malmsteen, Marty Friedman, etc.
Maintenant  lorsque je prends la guitare, c’est plus en mode composition / improvisation qu’en mode pratique de la  technique. Je suis bien plus impressionné par un riff percutant, un refrain catchy, voire un arrangement hors normes que par un solo vitesse grand V.
  

RM (Maënora) : Sur ce dernier point, je te rejoins pleinement et te comprends. Mon retour actuel sur  Mama’sBoys et le jeu de Pat l’atteste pleinement.
Tu as grandi avec quels groupes ?  
Maël (Devoïd) : Avec des groupes tels que : Toto, Europe, Iron Maiden, Metallica Dream Theater, Van Halen, Ozzy Osbourne 
RM (Maënora) : Et actuellement, qu’écoutes-tu ?
Maël (Devoïd) : Aujourd’hui je suis un grand fan de Devin Townsend, Soilwork, Circus Maximus  et reste un inconditionnel, addict, d’AOR : Danger Danger, Strangeways, Steelhouse Lane, Winger, Giant ....Dann huff reste ma référence absolue  .....guitariste, chanteur et compositeur de folie.
 
J’ai redécouvert dernièrement Malrun et Defecto, je te les conseille fortement.

RM (Maënora) : Merci pour ton conseil, et pour le reste tu flirtes sévère sur ma corde sensible. Une soirée auprès de la Hi-Fi serait un plaisir, si on évite le cidre ;-)
On dira donc, que tu écoutes encore beaucoup de musique ; divers styles également ?
Maël (Devoïd) : Pas de problème pour l’écoute. Oui je suis un grand consommateur (auditeur) de musiques diverses et variées avec une prédilection pour le Métal. Mais j’adore aussi bien Keith Jarret, Tori Amos, Ellie Goulding, Andy Mc Kee, Jean Charles Guichen et Niall que Nevermore, Scar, Symmetry ou Veil of Maya  :-). il y a du bon partout ! 
Je reste en recherche perpétuelle de nouveautés. Je trouve donc de l’inspiration dans ces nombreuses écoutes.

RM (Maënora) : Tes influences, tes mentors ?
Maël (Devoïd) : Pour les groupes je citerai : Soilwork pour la qualité de ses arrangements, ses riffs et mélodies vocales, hors du commun.
Winger pour sa richesse mélodique et enfin Dokken, car c’est vraiment avec ce groupe que j’ai voulu faire de la gratte. Georges Lynch est si original...un vrai virtuose.
 
Pour les guitaristes, donc sans aucun doute : Georges Lynch, Randy Rhoads et John Norum  de grands mélodistes au style singulier… j’ai usé mes doigts sur leurs morceaux !! 
 
Pour les  Compositeurs : Devin Townsend... un génie !
  
RM (Maënora) : Je partage également ton avis pour George Lynch, mais je dois dire que Jon Levin a assuré un top album avec Dokken.
Quand on tape Devoïd, avec le « ï » on tombe hélas sur un groupe homonyme belge, tu avais conscience de cela et pourquoi avoir gardé ou pris ce nom ? Parles-nous un peu de sa signification. 
Maël (Devoïd) : Devoid est inspiré d’un titre de Devin Townsend... Il symbolise  pour moi une vision d’une humanité dépourvue d’âmes, déconnectée de la réalité et paradoxalement connectée sur les réseaux sociaux…. Quant au nom, effectivement j’ai vu ça ! Mais ce n’est pas trop grave car le style est bien différent.
 
RM (Maënora) : Maintenant si tu veux bien, revenons au centre de ton actualité, comment est né ce projet ? Et combien de temps pour qu’il aboutisse ?
Maël (Devoïd) : Il est né après le  second album de Shadyon (2010). 
Je désirais écrire des morceaux plus directs, plus concis et sans compromis.
L’enregistrement du troisième album ayant été contrarié pour diverses raisons, j’en ai profité pour mettre en route ce projet qui s’échelonne donc sur quelques années.
RM (Maënora) : Pourquoi avoir choisi de travailler avec des musiciens hors Hexagone ?
Maël (Devoïd) : Je voulais me faire plaisir et diversifier mon approche. Je trouvais donc intéressant de confronter mes compos à des artistes qui musicalement m’avaient inspiré ou qui faisaient partie intégrante de mes références. Quant aux musiciens hexagonaux j’ai déjà Shadyon :-) . Il y a aujourd’hui un artiste avec qui j'aimerais collaborer c'est jean Charles Guichen. Je suis fan absolu de ses travaux, c'est un guitariste acoustique extraordinaire.

RM (Maënora) : Comment as-tu arrêté tes choix, as-tu été imposé par ta maison de disques ??
Maël (Devoïd) : Ce sont des choix perso’, pas de contrainte du tout. MelodicRock Records a découvert le projet qu’une fois celui-ci terminé... Donc aucune orientation de sa part.
 
RM (Maënora) : Ton ressenti du travail effectué sur cet album ? 
Maël (Devoïd) : Je suis très satisfait !!  Tant au niveau de l’interprétation qu’au niveau du rendu final en terme de production.
C’est un travail de longue haleine et je retrouve la couleur et la diversité que j’'imaginais.
Merci à Gwen du SLABSOUNDSTUDIO qui a réussi à sublimer mes idées grâce à ses oreilles magiques. Sa mise en son est juste parfaite !

Je tiens également à faire un clin d’œil à Jorris Guilbaud (claviériste). Il a embelli les morceaux grâces à ses idées, sa technique et ses qualités d'arrangeur... c'est un tueur !
.
J’ai composé tous les morceaux, mais vu son apport sur les arrangements, on pourrait aisément parler de co-composition.
Sans ses claviers, l’album n’aurait pas le même rendu. C’est certain !
D’ailleurs, si vous écoutez que les claviers vous pourriez vous rendre compte du travail hallucinant réalisé, ça fourmille de détails, sans compter sa dextérité sur les parties solos… 
So thanks my tivoli !
  

RM (Maënora) : Tu as laissé des compos de côté, ou tu as tout mis sur cette galette ? Il t’en reste quelques-unes ?
Maël (Devoïd) : Une demi-douzaine ! Certaines très FM et d’autres plus hargneuses, il va falloir en faire quelque chose.

 

RM (Maënora) : Comment définirais-tu ton album ? Tu le classerais dans un genre ?
Maël (Devoïd) : Album de pur plaisir (rires). Sinon Métal Mélodique.

RM (Maënora) : Fais-tu partie de ces personnes qui révulsent, dès qu’on parle classification ?
Maël (Devoïd) : Non du tout, mais si on a du mal à classer Devoïd, je dirais tant mieux :-) 
  
RM (Maënora) : Le titre sur cet opus qui te parle plus ? Et sinon, lequel et pourquoi ? 
Maël (Devoïd) : The Clock Is Ticking, car il résume mes diverses influences musicales ; des guitares acoustiques, Riffs inspirés de Megadeth, époque Countdown To Extinction, un refrain AOR et enfin une partie solo plus « couillues » 
De plus sa thématique sur le temps qui passe, me parle particulièrement.
  
RM (Maënora) : As-tu envisagé de tourner sur cet album ? Et si oui sous quelle configuration de groupe ? 
Maël (Devoïd) : Ce n’est pas prévu ...enfin pas pour l’instant... ;-) Il s’agit juste d’une problématique d’organisation... après tout est faisable et imaginable.
  
RM (Maënora) : Question purement géographique, faire de la musique et habiter en pointe de Bretagne, c’est possible ?  Cela provoque, ou nécessite-t-il des envies d’ailleurs ?
Maël (Devoïd) : ehe… J'habite le bout de la terre, le Finistère  " Penn ar Bed " en Breton. C'est une  région (département) ouverte sur le monde et ça se ressent. Donc, oui c’est possible !!  
J'adore la Bretagne, elle est sauvage et variée avec une richesse culturelle exceptionnelle. Il suffit de regarder le nombre de manifestations, de groupes, de festivals.    On a des artistes locaux, des talents et un territoire avec une identité forte. Il y fait bon vivre et c'est une région idéale pour présenter et partager son art.
Bon j’aimerais plus de soleil... mais c'est une terre très inspirante.
 
RM (Maënora) : On peut encore (de nouveau ?) vivre de la musique aujourd’hui ? 
Maël (Devoïd) : ... Il faut tourner énormément, dans un contexte où le téléchargement illégal est roi et où la rémunération des artistes via les plateformes de téléchargement/ streaming est limitée. C'est difficile, voire impossible de se contenter de vouloir vivre en vendant des Cd's (à moins d’être un artiste établi). Pour vivre pleinement de la musique, il faut diversifier son travail et tourner.

 

RM (Maënora) : Pour toi la musique est-elle un métier, ou doit-elle rester un loisir-passion ? 
Maël (Devoïd) : C’est ma vie je ne peux faire sans... j’aimerais en vivre pleinement  et y consacrer plus de temps.

RM (Maënora) : Tu pourrais quitter ta Bretagne, la France, pour vivre de cette passion ? 
Maël (Devoïd) : Oui si je peux embarquer tout le monde avec moi ;-). Mais je serais obligé d’y retourner régulièrement... je suis très attaché à mon territoire.
  
  RM (Maënora) : Quel est ton meilleur souvenir musical ? Où ? Les circonstances ?
Maël (Devoïd) : Un des plus grands souvenirs restera notre concert au Brésil lors du "Roça n’ Roll festival " avec Shadyon.
En effet, grâce à mon ami  Bruno Maia de Thuata de Danann, nous avons pu nous produire au Brésil lors d’une mini tournée, avec en point d’orgue ce show lors du festival devant des milliers de personnes... frissons garantis et réel aboutissement musical ! 
Un autre grand moment dans mon parcours musical est la découverte du « Live After death » d'Iron Maiden. J'étais intrigué par la pochette et j’ai acheté ce Live en pensant découvrir un groupe sombre et satanique... et là, j'ai découvert un autre monde bien plus lumineux et magique... Twins guitares, morceaux épiques, chanteur qui prend aux tripes …bref la claque ! … Scream for me long beach !!!  Je suis devenu ainsi un Metalhead ehe  !!  .
 
RM (Maënora) : Et ton pire vécu ?  
Maël (Devoïd) : Pas de pires vécus… Que des bons moments en musique ! 

  

RM (Maënora) : Quelques mots sur tes autres projets ?
Maël (Devoïd) : Shadyon est en cours de compos pour le troisième album et j’ai un autre projet plus Classic Rock, tout récent qui doit se mettre en place prochainement. Plus d’infos fin 2018 ;-) 

  

RM (Maënora) : Idéalement, tu te vois où dans 10 ans ? 
Maël (Devoïd) : Vivant déjà en Bretagne ou ailleurs  ;-)  et ayant sorti d’autres albums ehe....
  

 

RM (Maënora) : Pour partager tes gouts, se reconnaitre en toi, voire influer sur quelques achats, tes 5 ou 10 albums indispensables (comme ça à la volée). Omettons volontairement Devoïd, car indispensable :-D
 
Maël (Devoïd) : Dream Theater / Images and Words,
Devin Townsend  / Ocean Machine,
Soilwork / Predators Portraits,
Circus Maximus / Nine,
Jean Charles guichen / Chadenn Denel,
Winger / Pull,
Iron Maiden / Killers,
Orden Ogan / gunmen,
DC COOPER / DC COOPER,
Ark / Burn the sun.
 
RM (Maënora) : Maël, maintenant je vais te remercier pour ce bon moment et t’inviter pour un dernier mot pour nos lecteurs ?
Maël (Devoïd) : Déjà, merci beaucoup à toi et Rockmeeting pour l’interview. A tous, prenez le temps de découvrir l’album, de l’apprivoiser et Kenavo.

 

Comments:

Commentaires   

0 #1 MetalDen 24-11-2017 18:38
Merci à Maenora pour l’éclairage sur ce groupe qui a su capter l'attention de Melodic Rock Records et Andrews, les deux titres en écoute sont cool, j'espère que tu nous écrit une chro Marc ?
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 726 invités et un membre en ligne

  • MetalDen

Commentaires

  • RSO Radio Free America

    FranckAndFurious
    suis arrivé péniblement à la ...

    Lire la suite...

     
  • PRAYING MANTIS Gravity

    MetalDen
    En effet encore une super ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    Fab
    Pas grand chose a rajouter par ...

    Lire la suite...

     
  • HARTMANN Hands on the Wheel

    Fab
    Je suis en parte ok avec la ...

    Lire la suite...

     
  • ROBIN BECK Love Is Coming

    FranckAndFurious
    Pas un spécialiste de Robin ...

    Lire la suite...

     
  • GUS G. Fearless

    FranckAndFurious
    A tort, je pensais que cet album ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    FranckAndFurious
    @Metalden : effectivement la ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    MetalDen
    Pour la référence à Guy Béart ...

    Lire la suite...

     
  • GUS G. Fearless

    MetalDen
    Très bon album ! Rien a ajouter ...

    Lire la suite...

     
  • MUSTASCH - Silent killer

    MetalDen
    Merci Barjozo de rappeler ...

    Lire la suite...

     
  • HELLFEST 2018 - IRON MAIDEN - Nightwish - Megadeth - Mailyn Manson - Accept - Alice In Chains - Iced Earth - Arch Enemy ... 24/06

    barjozo
    @PdH... Alice in Chains est un ...

    Lire la suite...

     
  • Décès de Mark Shelton (Manilla Road) - R.I.P.

    barjozo
    Encore un grand bonhomme qui ...

    Lire la suite...

     
  • CHRIS BAY Chasing The Sun

    MetalDen
    Des 5 albums, je n'ai écouté ...

    Lire la suite...

     
  • GHOST Prequelle

    pascal
    Hahahaha grosse claque live au ...

    Lire la suite...