0
0
0
s2sdefault
THE WINERY DOGS Hot StreakRecord du monde en perspective ! Pas la peine d'écrire une chronique : il n'y a que des tubes !
Si dans 2-3 ans, ce groupe ne joue pas au Stade de France, je me mets à écouter du Dalida pendant 6 mois, et je me mets au régime croquette. Alors par pitié : ne me faites pas ça !

Pour les ex-hit gens (houlàla! Cette vanne est tellement nulle que je m'en mords la queue ), j'ai pris la peine de vous démontrer pourquoi vous devez acheter cet album, et économiser pour l'achat de votre place de concert.

***

Second album des 3 virtuoses, que 20-30 ans de carrière nous évitent l'insulte de les présenter à nouveau.

Je pourrais faire un comparatif vulgaire du genre que le nom reflète bien le groupe : on a dans ce groupe à la fois la puissance dévastatrice du Pit-Bull, le flair du chasseur Epagneul breton, la vitesse des Levriers, le coté joueur du Labrador, le chien rassembleur du berger, et le chien universel et charmeur, celui de compagnie d'appartement. Bref, je pourrai …

Si le premier album, construit un peu en urgence suite à la défection de John Sykes, portait le sceau de Ritchie Kotzen, dans son rock soul très 70' orienté Stax et Motow, on ressent ici davantage un travail d'équipe entre les ex-Mr Big et ex-Dream Theater. Si bien que le groupe apporte ainsi toujours à ce rock pop soul technique, voire jazzy, une palette bien plus large vers le rock progressif, où on peut même y percevoir des clins d'oeil à Rush, Muse et U2, avec de gros crocs en plus.

Ainsi, les compositions plus variées, amènent le guitariste-chanteur sur un autre univers grâce à l'influence du bassiste, et probablement surtout à la carrière prog du batteur.
Hasard ou pas, son dernier album solo était très ''pop'', beaucoup plus roots, plus accessible et moins démonstratif. Peut-être a-t-il réservé son côté schredder pour ses potes Mike Portnoy et Billy Sheehan qui poussent ici encore les bouchons de la subtilité et virtuosité encore plus loin ? D'autant plus que le beau brun élargit considérablement son jeu, qui était déjà conséquent. Ce musicien s'améliore et mûrit album après albums, en délivrant des solos de plus en plus mémorisables, tout en laissant la place à ses 2 potes artificiers. Haaa si Yngwie Malmsteen pouvait s'en inspirer lui qui a tant inspirer des centaines de virtuoses.

Le célèbre bassiste lui emprunte le doigt … heu le pas … (excusez cette vanne douteuse) en nous régalant de son jeu, lui aussi tout en subtilité : avec la ou les notes toujours bien placées et au bon moment.
Le multi-carte batteur, quand à lui, s'amuse à se la jouer à la fois à la Phil Rudd (Captain love) ou à la Ian Paice, bref en alternant, les grooves : métronome ou roulements viennent s'ajouter à sa technique si reconnue.

Bref, on a ici le meilleur des 2 mondes : virtuosités et bon goût, avec un sens de la mélodie de plus en plus efficace. C'est dire ! On tient là un futur groupe de stade, si les petits cochons ne le mangent pas avant.

On retrouve donc là, les titres habituels qui poutrent des virtuoses (Oblivion), les titres hits-soul- dansant à la Stax-Motow (How long, Empire) – Kotzen avait repris le célèbre tube des Four Tops ''Reach out I'll be there'', écurie Motow - , la ballade tubesque à embrasser et/ou à pleurer (Fire), la ballade pour se … ballader (Think it over) dont l'intro à l'orgue hammond permet de parfumer l'album ...
Plus novateur pour le groupe : les morceaux plus ''hard'' rockeur (l'excellent et limite Acédécien Captain love, le rock jazzy Hot streak qui mine de ''rien'' fait son effet groovy au niveau des cervicales), puis les titres quasi progressif avec leur passage atmosphérique (le splendide Ghost Town, le terrible War machine, le tournoyant Spiral, l'orgasmique The Lamb …) … etc etc etc …

Franchement, qui ne va pas danser, chanter, taper du pied ou bouger de la tête sur cet album, et à coup sûr, encore davantage, en concert, tout en étant écœuré par la dextérité présentée ?

En plus de 3 extra-terrestres instrumentistes, auréolés de cette magnifique voix, vous tenez avec cet album, un os à ronger, cuisiné par 3 chefs étoilés.
Un de mes os 2015 ! voire vraisemblablement mon os de l'année. Succulent ! Va chercher nonos  et bon appétit. Ouarf !


Titre par titre : bientôt !




Tracklist : Line Up :  
01. Oblivion
02. Captain Love
03. Hot Streak
04. How Long
05. Empire
06. Fire
07. Ghost Town
08. The Bridge
09. War Machine
10. Spiral
11. Devil You Know
12. Think It Over
13. The Lamb
 

Richie Kotzen (chant, guitare)
Billy Sheehan (basse)
Mike Portnoy (batterie)
am

 

Label : earMUSIC.
Sortie : 02/10/2015
Production : n/a


Discographie :

THE WINERY DOGS  (2013)
Hot Streak (2015)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

"Oblivion"  est en écoute ICI.

 

Comments:

Commentaires   

0 #2 MetalDen 17-12-2015 15:39
THE WINERY DOGS Hot Streak..au studio plutôt qu'à la niche ! lol ! Pas vraiment surpris que Fab soit dérouté par la technique, c'est vrai qu'elle est montée en puissance, et ce qui déplaira aux uns satisfera les autres, comme Franck j'en fais partie, je ne me lasse pas du ronflement de la basse ! Un peu en deça su 1er mais du très bon quand meme !
Citer
0 #1 Fab 17-12-2015 10:18
THE WINERY DOGS Hot StreakPour moi la déception de l'année!!! J'avais adoré le precedent retrouvant surtout ce que j'aime chez Kotzen en solo et puis la patatras/ je suis en desaccord total avec la chro de Franck qui voit des tubes la ou je n'en entend pas la queue d'un par exemple. La technicité a pris le pas sur les melodies et nos 3 gaillards font ce que j'execre le plus...LES POSEURS. Et vaz y que je te fais ronfler la basse comme sur le 1er Mr Big et vaz y que je te fais de stitres a rallonge genre prise de tete. Meme al voix de Kotzen n'est pas au top. Quelques titres comme Ghost Town ou Captain Love sauvent un peu les meubles mais dans l'ensemble c'est limite supportable sur la longueur!!! Putain je retourne ecouter le premier et le Cannibals de Kotzen !!!
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 1143 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • VIXEN Live Fire

    Seb.Roxx
    Le live est très bon ...

    Lire la suite...

     
  • VIXEN Live Fire

    FranckAndFurious
    Infos complémentaires : Sur la ...

    Lire la suite...

     
  • ENUFF Z'NUFF Diamond Boy

    Seb.Roxx
    Me concernant, j'ai complètement ...

    Lire la suite...

     
  • Billy GIBBONS & the BFG's - Perfectamundo

    Seb.Roxx
    Cet album est vraiment excellent ...

    Lire la suite...

     
  • SATAN Cruel Magic

    FranckAndFurious
    Mouahaha ''clepsydre'' : Maître ...

    Lire la suite...

     
  • MANIMAL Purgatorio

    MetalDen
    L'album qui a le plus tourné ...

    Lire la suite...

     
  • CLIF MAGNESS Lucky Dog

    Nico
    J'attendais avec impatiente cet ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    Nico
    Bonne production, bonnes compos ...

    Lire la suite...

     
  • W.E.T. Earthrage

    aorgod
    Il faut être objectif, c'est ...

    Lire la suite...

     
  • PERFECT PLAN All Rise

    aorgod
    Ils ont tout compris sur comment ...

    Lire la suite...

     
  • ROBBY VALENTINE The Alliance

    aorgod
    Robby est de retour. Il manque ...

    Lire la suite...

     
  • 7TH HEAVEN Color In Motion

    Nico
    Cette recette fonctionne aussi ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    MetalDen
    Ravi de te lire à nouveau, tes ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    aorgod
    Je m'étais un peu éclipsé ...

    Lire la suite...