0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

New Religion, c’est le titre on ne peut plus emblématique de la nouvelle offrande des Allemands, la septième depuis 1998.

 

Autre indicateur emblématique, le changement d’église décidé par les grands prêtres du heavy metal devant l’éternel, le chanteur Ralf Scheepers (ex- Gamma Ray) et le bassiste Matt Sinner, qui abandonnent ainsi la cathédrale et haut lieu du métal, Nuclear Blast, pour la modeste chapelle Italienne du hard mélodique – FM, Frontiers. Cette adhésion avait d’ailleurs eu pour effet d’inquiéter quelques fidèles brebis du hard FM, qui voyaient là un début de trahison. Et bien pas du tout, le grand évêque de Frontiers a bien compris la motivation mélodique des Allemands, qui n’est d’ailleurs pas propre et unique à sa chapelle, et cette ouverture d’esprit est tout à son honneur.
La production a été bétonnée par luxe de professionnels, dans les studios House Of Music, avec Charlie Bauerfeind (IRON MAIDEN, MANOWAR, RAMMSTEIN) avec l’aide de Mat Sinner, le mixage ayant été confié au studio Galaxy en Belgique avec Ronald Prent (IRON MAIDEN, MANOWAR, RAMMSTEIN).
Pour ne pas trop troubler d’emblée les brebis du Heavy Metal, l’opus s’ouvre sur un titre choc, Sign Of Fear, un hymne en la matière digne de JUDAS PRIEST, dans lequel Ralf Scheepers concurrence sérieusement le métal God Rob Halford, comme à son habitude Randy Black surprend par la qualité de sa frappe, et le guitariste Henny Wolter signe un beau retour dans le groupe. Et pour retenir les fans du style, deux autres brûlots, New Religion et Blood On Your Hands, viennent entretenir la flamme, toujours avec des refrains fédérateurs.
Puis la transition vers le hard rock mélodique se fait en douceur, d’abord avec Face The Emptiness, mais plus encore avec Everytime It Rains, un vrai hit radio imprégné d’EVANESCENCE, en raison du beau duo de Ralf avec Simone Simons (EPICA), susceptible d’accrocher les amateurs d’AOR. Certains titres arrivent à mélanger les styles à l’intérieur d’une seule structure, comme le mid tempo Psycho, ou au travers du long titre épique en trois parties, Fighting The Darkness, un autre point fort de l’album. Une superbe power ballade, The Man (That I Don't Know), dans laquelle Ralf démontre une nouvelle fois ses formidables capacités, notamment à tenir des notes.
Alors là où l’Eglise a échoué dans la réconciliation de ses différents courants catholiques, protestants, etc…, Primal Fear réussira-t-il à fédérer les amateurs de hard FM et de heavy métal dans une même chapelle, rien n’est moins sur, mais votre serviteur, déjà fidèle de ces différentes confessions depuis bien longtemps, est conquis par ce mélange des genres qui a un point commun, finalement le plus important, c’est un aspect mélodique renouvelé, couplé avec l’énergie du hard.

 

 

Henry IV avait lancé en son temps, pour réconcilier les deux camps, « Paris vaut bien une messe », et bien amateurs d’AOR et de Heavy Metal, le moment est venu de sortir de la routine, auquel cas Primal Fear vaut bien une écoute !

 

 

Highlights : tous

Tracklist :
01. Sign Of Fear
02. Face The Emptiness
03. Everytime It Rains (
guest Simone Simons )
04. New Religion
05. Fighting The Darkness:
a) Fighting The Darkness
b) The Darkness
c) Reprise
06. Blood On Your Hands
07. The Curse Of Sharon
08. Too Much Time
09. Psycho
10. World On Fire
11. The Man (That I Don't Know)


Line Up:
Ralf Scheepers (chant)
Henny Wolter (guitare)
Henny Wolter (guitare)
Mat Sinner (basse)
Randy Black (batterie)



Label :

Sortie :

Production :

Frontiers

21/09/2007

n/a


Discographie :
Primal Fear (1998)
Jaws of Death (1999)
Nuclear Fire (2001)
Black sun (2002)
The History Of Fear (DVD + CD, 2003)
Devil's Ground (2004)
Seven Seals (2005)
New Religion (2007)
16.6 (Before the Devil Knows You’re Dead) (2009)
Live In The USA (2010)
Unbreakable (2012)

 

Liens multimédia - videosSITE OFFICIEL 


 

Notes des visiteurs

Comments:

blog comments powered by Disqus

Dernières chroniques

Profitons de cette ré-édition chez Heavy Psych Sound du premier Nebula paru en 1998 chez Relapse, pour se remémorer un...
"Meilleure vente effectuée dès la première semaine de commercialisation, depuis 15 ans..."...
Vous en avez l’habitude maintenant, un petit retour sur quelques albums qui méritent qu’on en parle sur Meeting. On...
Grâce à Sebastien Chabot, chanteur guitariste de GALDERIA, j'ai appris l'existence des norvégiens de KELDIAN. A l'époque, ce fut le...
1983 : Thin Lizzy décide de mettre un terme à une carrière prolifique suite aux écarts regrettables de son leader,...
Je n'en suis encore pas revenu !!! Robin Beck est née en 1954 ??????? Putain plus de 60 balais et...
Troisième opus pour le légendaire guitariste Américain d'Aérosmith, né le 10 Septembre 1950 à Lawrence, dans le Massachussets.
Dire que l'on attendait cette nouvelle galette des scandinaves est un doux euphémisme tant "The Children of the night" datant...
Quelle ironie que de présenter un premier album de la part de musiciens aussi chevronnés, à la discographie aussi longue...
Et de neuf! Après un correct "Bloodstone & diamonds" paru il y a (déjà) 4 ans, ayant fait suite à...

Articles les plus lus

HELLFEST 2017

HELLFEST 2017

04.04.2017
L’édition 2017 aura été chaude dans tous les sens du terme !
Ah Unruly Child !!! Que ce nom sonne bien à mes oreilles et à beaucoup d’autres qui se...
Le musicien australien George Young est décédé à l’âge de 70 ans , le légendaire...
2003.2004.2007.2012 et 2017 ??? Non je ne suis pas devenu présentateur du Loto (on peut le regretter mais c’est comme...
Mille sept cent personnes, environ, étaient présentes, en ce Mercredi 20 Décembre 2017, au Zénith de Pau.
Pistolet ou épée ? Hybride homme-cheval ou aigle-lion? Guitare ou claviers ?
HELLFEST 2018

HELLFEST 2018

13.11.2017
14/11/17 Nouveau communiqué : "- Encore en date "festival" exclusive au HELLFEST, nous sommes fiers de vous annoncer...
Finlande , Norvège et Canada étaient à l’affiche du Bikini à Toulouse / Ramonville en ce...

Login Form