0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’état de grâce se prolonge pour nos vieux combattants britanniques de SAXON, car à peine plus d’un an et demi après le magnifique The Inner Sanctum, qui avait clôturé la période précédente un peu moins productive, les voici à nouveau dans un combat sans merci, lançant les bataillons d'acier à l’offensive.

Batallions Of Steel signe un début d’opus très théâtral, voire symphonique, avec une énorme production dans laquelle les chœurs symphoniques côtoient une rythmique implacable, qui pourrait presque laisser à penser que Saxon se lance sur les traces de Judas Priest, avec son concept album à base d’opéra. Live To Rock vient démentir sans tarder le propos, avec un hymne qui a fait l’objet d’un single, à base d’un riff universel de facture AC/DC, et d’une efficacité redoutable. Après un tel début fracassant, et tout en contraste, Biff et ses troupes emballent la machine avec le speed Demon Sweeney Todd, revenant à un heavy plus traditionnel, Valley Of The Kings n’offrant qu’un maigre répit au travers de The Letter, une transition acoustique. Slow Lane Blues continue à nous surprendre avec un blues aux couleurs métal, précédant deux mid tempos, Voice et Protect Yourselves, qui nous plongent dans une atmosphère plus sombre, presque pesante, mais toujours avec des mélodies entêtantes. Le speed Hellcat brise cette atmosphère au travers d’une déferlante dans laquelle les structures mélodiques se retrouvent un peu trop simplifiées à mon goût, mais après cette très légère baisse de forme, la seule, Come Rock Of Ages atteint à nouveau des sommets, l’album se terminant sur Coming Home, une reprise issue de Killing Ground, dans une version bottleneck presque country et plutôt sympathique. Que dire de plus sinon que Biff semble se bonifier avec le temps, exploitant son timbre unique avec un talent renouvelé, une inspiration piochée en partie dans sa maison en France.

Peut-être reste-t-il un peu en deçà de The Inner Sanctum, mais s’il en est encore pour faire la fine bouche, je le classe pour ma part dans le haut du panier, avec beaucoup de peine pour le déloger du lecteur !

 

Highlights : Live To Rock, Batallions Of Steel, Slow Lane Blues, Valley Of The Kings, Demon Sweeney Todd, Come Rock Of Ages

Tracklist :
01. Batallions Of Steel
02. Live To Rock
03. Demon Sweeney Todd
04. The Letter
05. Valley Of The Kings
06. Slow Lane Blues
07. Crime Of Passion
08. Premonition In D Minor
09. Voice
10. Protect Yourselves
11. Hellcat
12. Come Rock Of Ages (The Circle Is Complete)
13. Coming Home (Bottleneck Version)


Line Up:
Biff Byford (chant)
Paul Quinn (guitare)
Doug Scarret (guitare)
Nibbs Carter (basse)
Nigel Glockler (batterie)

am

Label :

Sortie :

Production :

SPV

13/01/2009

Charlie Bauerfeind


Discographie :
Saxon (1979)
Saxon (1979)
Wheels Of Steel (1980)
Strong Arm Of The Law (1980)
Denim And Leather (1982)
Eagle Has Landed - live (1982)
Power And The Glory (1983)
Strong Arm Metal - best of (1984)
Crusader (1984)
Innocence Is No Excuse (1985)
Rock The Nations (1986)
Destiny (1988)
Rock'n'Roll Gypsies - live (1989)
Greatest Hits Live (1990)
Solid Ball Of Rock (1991)
Forever Free (1993)
Dogs Of War (1995)
The Eagle Has Landed - Part II - live (1996)
Unleash The Beast (1997)
BBC Sessions / Live At Reading - best of (1998)
Metalhead (1999)
Killing Ground (2001)
Heavy Metal Thunder - best of (2002)
Lionheart (2004)
The Eagles Has Landed II - live (2006)
The Very Best Of Saxon: 1979 - 1988 (2007)
The Inner Sanctum (2007)
Into The Labyrinth (2009)
Call To Arms (2011)
Heavy Metal Thunder The Movie (2012)

Sacrifice (2013)


Liens multimédia - videosSITE OFFICIELMYSPACE





Notes des visiteurs

Comments:

blog comments powered by Disqus

Dernières chroniques

Profitons de cette ré-édition chez Heavy Psych Sound du premier Nebula paru en 1998 chez Relapse, pour se remémorer un...
"Meilleure vente effectuée dès la première semaine de commercialisation, depuis 15 ans..."...
Vous en avez l’habitude maintenant, un petit retour sur quelques albums qui méritent qu’on en parle sur Meeting. On...
Grâce à Sebastien Chabot, chanteur guitariste de GALDERIA, j'ai appris l'existence des norvégiens de KELDIAN. A l'époque, ce fut le...
1983 : Thin Lizzy décide de mettre un terme à une carrière prolifique suite aux écarts regrettables de son leader,...
Je n'en suis encore pas revenu !!! Robin Beck est née en 1954 ??????? Putain plus de 60 balais et...
Troisième opus pour le légendaire guitariste Américain d'Aérosmith, né le 10 Septembre 1950 à Lawrence, dans le Massachussets.
Dire que l'on attendait cette nouvelle galette des scandinaves est un doux euphémisme tant "The Children of the night" datant...
Quelle ironie que de présenter un premier album de la part de musiciens aussi chevronnés, à la discographie aussi longue...
Et de neuf! Après un correct "Bloodstone & diamonds" paru il y a (déjà) 4 ans, ayant fait suite à...

Articles les plus lus

HELLFEST 2017

HELLFEST 2017

04.04.2017
L’édition 2017 aura été chaude dans tous les sens du terme !
Ah Unruly Child !!! Que ce nom sonne bien à mes oreilles et à beaucoup d’autres qui se...
Le musicien australien George Young est décédé à l’âge de 70 ans , le légendaire...
2003.2004.2007.2012 et 2017 ??? Non je ne suis pas devenu présentateur du Loto (on peut le regretter mais c’est comme...
Mille sept cent personnes, environ, étaient présentes, en ce Mercredi 20 Décembre 2017, au Zénith de Pau.
Pistolet ou épée ? Hybride homme-cheval ou aigle-lion? Guitare ou claviers ?
HELLFEST 2018

HELLFEST 2018

13.11.2017
14/11/17 Nouveau communiqué : "- Encore en date "festival" exclusive au HELLFEST, nous sommes fiers de vous annoncer...
Finlande , Norvège et Canada étaient à l’affiche du Bikini à Toulouse / Ramonville en ce...

Login Form