0
0
0
s2sdefault

  Aujourd'hui le nombre de groupes qui poursuivent une carrière, en changeant de chanteur est colossal ; l'envisager chez House of Lords est inimaginable.

Les chanteurs avec une aussi forte identité vocale, ne courent pas les rues. Plus de chance de trouver une perle dans une moule, oui, oui dans une moule ! Dans une huître ... trop facile !
Tout comme impensable d'imaginer ce grain, tellement identifiable, dans un autre registre. Ni même ce grain dans une moule.
James Christian et Dave (Vanina) interchangeables ; non, je n'y crois pas !
Chez House of Lords, James C. excelle ; mais rien d'étonnant, ces albums solo sont également des pièces collectors, à posséder ! La frontière devient même faible entre ce Big Money avec Meet The Man.
La question qui se pose à chaque nouvel oeuvre : «
 alors ça change un peu ? »
Chez Midas : «
 alors on change un pneu ? »
Que nenni, que nenni !
Réponse, ... Négative ! Ce n'est pas dans l'originalité qu'il faut attendre ce groupe.
Et mes pneus, merci, ça va !
 
Pour ce Big Money ; continuité ... de qualité. Quand vous regardez un match de foot du Barça qui s'attend à les voir perdre dans une compétition majeure ? Donc, hormis une plume dans le #@¤, rien de bien nouveau à attendre !
Partant de ce constat, à chacun de savoir si il veut un éinième album du groupe sur l'étagère ou basculer sur l'originalité. T'aimes - t'achètes ! Et si t'es pas fan, RockMeeting te remercie de ta visiste.
Plus facile de passer de l'Aixam à l'Audi, que l'inverse ; du moins en ce qui me concerne ... je ne fais pas dans le petit. C'est un peu la même chose, ils nous ont habitué à la qualité.
Celles et ceux qui ont la chance de me lire (si, si !), savent qu'il y a des groupes qui parfois me décoivent, prenons par exemple W... o. .. Aie, ! On me censure !
House of Lords, pour moi c'est comme un grand vin, grande maison ; un groupe que j'espère capable de balancer aux oubliettes une sortie, plutôt que de se contraindre à vous beurrer les ouies avec un produit infâme. Du moins, encore, jusqu'à aujourd'hui.
Fin de la chronique !
 
Quoi, .......... je dois développer ? Encore ?
Bon alors, pour celles et ceux qui sont restés ; vous voulez qu'on vous parle de quoi ?
La fois ou trop bourré, je me suis pointé dans une célèbre boite d'échangistes, dans la capitale avec tout le gratin de la ville ? ... Bon d'accord, on va parler musique !
 
Pour être très explicite. Si j'avais le choix entre la voix de James pendant la durée d'un concert, ou sa femme pendant qu'il est à ce concert (option 2) ... Je serai très emmerdé. Enfin, c'est ce que je veux faire lire. Par contre la voix de Robin pour être avec James ; non, merci ça va aller.
Et si vraiment ... ce n'est pas possible que j'ai sa voix, je suis prêt à faire un effort ; je prendrai l'option 2, exemple 1.
 
Parlons aussi de ce qui fâche, j’adore aborder ces points.
D’une parce que ça en emmerde certain(s) parfois ;-) ! Et que cela ne me dérange pas ... Au contraire !
Puis secundo, caresser dans les sens du poil c’est facile, trop facile ; et
donc pas pour moi ! Et je n'aime pas les poils !!! Souvenez vous en Mesdames (Aie, ... pardon ... j'explique à ma femme ; c'est pour la chronique).

Il peut y avoir du déchet, même sur un très beau tableau (je parle à nouveau musique plus poils) ; alors vous vous dites il encense et il descend ? Et alors !
Plus le niveau est élevé plus mon attente est conséquente. Consciencieusement je me suis amusé à retraverser les albums d’H.O.L., avant d'aller à ma conclusion.

Je consacre tellement d’heures à l’écoute que j’affirme mes avis, souvent mes
premières impressions, hélas dans 99 % des cas elles viennent toujours se
vérifier au fil du temps ; avant mon rendu final … un rendu que je dois avérer !

Mon constat est celui-ci : un chanteur du talent de James doit emmener son groupe pas le tirer, le « dominer » pas l’écraser.
Quand l’album commence sur Big Money, je reste (un peu) sur ma faim.
La voix trop en avant, au détriment de la cohésion "groupe", seul le solo vient infirmer mes dires … mais trop peu.
Oh, les filles ! C’est quoi ce raté ? C'est l’ouverture de l’album. Personne n’ignore qu’H.O.L. possède THE vocal, mais H.O.L. peut aussi être autre chose, alors pourquoi ne pas donner, par exemple, une part plus belle au clavier. L'instrument qui aura le plus perdu sa part du lion. Ou appeler les Albums James Christain !

Ok, James est un super chanteur, mais dans le cas du titre Big Money, il fallait choisir : l'option à capella et le balancer en piste 12, ou réfléchir à une meilleure symbiose instruments, voix.
J’ai cherché à réfléchir, qu’aurais-je fait dans l’ordre de la tracklist ?
H.O.L. venant me supplier :"Maënora, estète devant les esthètes ; aide nous".
Moi :"Elle est où Robin, qu'on en parle ensemble ?"
Il y avait possibilité de tout bouleverser, mais le plus simple était juste d’inverser l’ordre entre le premier et dernier titre.
Cette simple modification aurait, pour moi, mis sur orbite cet album.
Au lieu de ça, je commence avec un à priori et cela modifie ma note.

C’est uniquement là que se situe le petit raté de l’album, attention ce H.O.L. 2011 reste une galette bien beurrée.
Bien beurrée, c'est plus facile à fourrer ! Mais dans la continuité de Come to My Kingdom et suivants.
 
La part donnée aux mid-tempos est belle, la mélodie a tellement pris le dessus sur la puissance, qu’house of Lords peut difficilement se présenter à un Hellfest. Dans mon cas, désolé mes pépères, mais tant mieux.
Quand j’ai besoin d’entendre du bruit, je vais chez mon voisin et je lui crève les 4 pneus de sa poubelle et comme il n’a pas de chien … ce con ; en repartant un coup de pied au(x) membre(s) de la famille qui traîne.
Et la j’entends beugler quelques minutes … le temps de faire un gros sourire !
Fin de l’épisode. Pour le bruit, aux Hellfest ; presque aussi simple on planque les fûts de bières, le public gueule !
On ne gargarise plus les chanteurs, ils vocifèrent avec des voix de merde … quatre accords (les jours de fêtes) et c’est du gros métal.
La frontière est fine avec un autre style, je développe les musiciens se foutent en grève et c’est du rap !

Voilà un petit cours rapide sans taper Wikipédia, merci … Maënora !

Dois-je préciser que chez H.O.L. niveau minimum d’un zicos c’est 3 doctorats ! Il n'y a qu'à voir la liste des musiciens étant passé par ce groupe. Mais sur cet opus 2011, je serai plus dans la retenue sur la prestation de Jim ; car je trouve son jeu bien plus riche sur le dernier From The Inside, mais rien qui justifie de se priver de ce Big Money ! Il reste très bon.

 

 


Tracklist :Line Up :  
01. Big Money
02. One Man Down
03. First To Cry
04. Searchin'
05. Someday When
06. Livin' In A Dream World
07. The Next Time I Hold You
08. Run For Your Life
09. Hologram
10. Seven
11. Once Twice
12. Blood
13. Someday When

James CHRISTIAN (chant, clavier)
Jimi BELL (guitares)
Bj ZAMPA (batterie)
Chris McCARVILL (basse, backing vocal)

 

am

 

Label :Frontiers Records
Sortie :23/09/2011
Production :James CHRISTIAN


Discographie :

House Of Lords (1988)
Sahara (1990)
Demons Down (1992)
The Power And The Myth (2004)
World Upside Down (2006)
Live In The UK (2007)
Come To My Kingdom (2008)
Cartesian Dreams
(2009)
Big Money – (2011)


Liens multimédia - videosSITE OFFICIELMYSPACE

 

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #2 Fab 10-11-2011 17:12
Effectivement peut etre pas le meilleur album du groupe mais ca reste quand meme pour moi tres correct/Alors peut etre qu'avec un autre vocaliste , je trouverais cela moyen mais James Christian c'est quand meme quelque chose et rien que son interpretation fait passer des morceaux moyen pour de bons titres/Encore un bon album pour un groupe que j'aime beaucoup bizarrement depuis le depart de Giuffria
Citer
0 #1 Eric Berger 05-10-2011 07:11
Même si j'ai toujours aimé la carrière de House Of Lords et la voix de James Christian, il est clair que cet album est un peu poussif surtout sur les 3 premiers titres, le reste de l'album étant plus aéré, plus mélodique sans non plus atteindre les sommets de Come to my Kingdom ou Cartesian Dreams. Peut être que le groupe a besoin d'un break pour relancer une machine qui semble se gripper.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 1836 invités et un membre en ligne

  • MetalDen

Commentaires

  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

     
  • THE SEA WITHIN Same

    MetalDen
    A la fois complexe et mélodique ...

    Lire la suite...

     
  • VULCAIN Vinyle

    barjozo
    Du bon, du très bon Vulcain!

    Lire la suite...

     
  • VIXEN Live Fire

    barjozo
    En accord total avec Fab ...sur ...

    Lire la suite...

     
  • AIRRACE Untold Stories

    MetalDen
    J'ai aussi adoré cet opus, très ...

    Lire la suite...

     
  • CLUTCH - Book Of Bad Decisions

    MetalDen
    Oui notre hexagone franchouillard ...

    Lire la suite...

     
  • TREAT - Tunguska

    Seb.Roxx
    Moi le titre qui m'a marqué le ...

    Lire la suite...

     
  • KHEMMIS - Desolation

    FranckAndFurious
    atmosphérique et mélodique !

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles