0
0
0
s2smodern

ROB MORATTI Tribute To Journey

Il y a des chanteurs comme Rob Moratti que je suis même si ils sont parfois difficiles à suivre.

A l’instar d’un Philip Bardowel par exemple, Moratti ne s’est jamais vraiment posé en louvoyant entre quelques groupes comme Final Frontier, Saga et une carrière solo entamée en 2011 avec le très bon Victory. J’ai toujours aimé ce type, sa voix très aigue et ses choix musicaux.
C’est donc avec intérêt que j’attendais de voir ce qu’allait donner son Tribute personnel à Journey qui sort cette année chez Escape. Intérêt mais aussi angoisse pour lui car ce genre de projet est très souvent casse gueule. D’autant plus que la, il est tout seul. Quand on écoute un Tribute classique, les titres sont dilués avec différents interprètes et on peut aimer certains et pas d’autres. Là, tout est de bout en bout fait par Moratti lui-même ce qui semble osé. Osé car on ne s’attaque pas comme ça au répertoire d’un des plus grand groupe AOR de tous le temps comme ça. De plus, il a  opté pour des énormes classiques du groupe période Perry. Là aussi, attention coco car passer après Perry c’est compliqué, voire très compliqué. Il faut voir le débat qu’il y a eu avec Pineda qui pourtant est loin d’être un charlot !!! Alors pour résumer ce Tribute, on peut dire que c’est globalement réussi même si cela n’a un intérêt que minime. En effet, tous les morceaux sont bien repris, très fidèles aux originaux (trop ???) mais il manque quand même quelque chose. La voix de Moratti tout d’abord est très bien et le garçon se débrouille pas mal mais cela reste à des kilomètres de Perry. Et puis, je pense qu’il y a un gros problème de moyens derrière ce Tribute qui sur les Separate Ways ou Be Good To Yourself se fait sentir par rapport au son des originaux. Après, on peut se demander à quoi sert ce genre d’albums ??? Si on aime Journey, on a les albums voire même les compils. Si on n’aime pas, on n’aimera pas plus ici car les titres sont repris à la note près !!

Si ce n’est pour se faire plaisir ou pour honorer une commande d’Escape, je ne comprends pas le but !! Bon ça reste un cd agréable qui n’égalera en rien ceux du combo à Neal Schon.

Tracklist : Line Up :  
01.Separate Ways
02.Only The Young
03.Don't Stop Believing
04.Faithfuly
05.As The Lonely
06.Who's Crying Now
07.Lovin Touchin Squezin
08.Stone In Love
09.Anyway To Want It
10.Why Can't This Night Go On Forever
11.Be Goo To Yourself
12.Mother Father

Rob Moratti (chant)
Torben Enevoldsen (guitares,claviers,batterie)
Graham Fillier (guitares)
Piero Greco (basse)
Stu Reid (batterie)

am
Année:2015
Label:Escape
Production:Rob Moratti

Discographie :
Desolation (1995)
Legends Of Tomorrow (1997)
Victory (2011)
Tribute To Journey  (2015)
Transcendent (2016)
Renaissance (2019)
 
Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  
 
 

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 1011 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • R.I.P. EDDIE VAN HALEN - Le guitariste est mort à l'âge de 65 ans des suites d'un cancer

    MetalDen
    Il devrait ! Immense perte en ...

    Lire la suite...

     
  • R.I.P. EDDIE VAN HALEN - Le guitariste est mort à l'âge de 65 ans des suites d'un cancer

    Firefly
    Putain de cancer, il va nous ...

    Lire la suite...

     
  • CHRIS ROSANDER - King Of Hearts - Chronique

    Eagles05
    Merci pour cette excellente ...

    Lire la suite...

     
  • RAMOS - My Many Sides

    Fab
    Petite précision ce n' est pas ...

    Lire la suite...

     
  • ONE DESIRE - Midnight Empire - La chronique

    MetalDen
    Écouté en boucle ces jours ci ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)