0
0
0
s2sdefault

Super, encore un Best Of !

On va pouvoir le ranger à côté des albums qu’on a déjà ; Youpi ! Pourvu que dans l’édition collector il y ait le tube de vaseline. Bizarre à chaque fois que je vois ce type d’album arriver je les fuis ! Haine.
Si seulement les artistes offrait un plus ; un album Live, ou une édition avec Blu-Ray de l’enregistrement studio ou un Ep contenant juste les inédits. Mais non, le fidèle qui suit le groupe depuis perpète ne fait même pas la queue pour l’avoir profond ! Normal c’est du DARE (faut être Français limite vulgaire pour la comprendre).
Mais cela est propre à chaque artiste qui se voit obliger de nous infliger cela.
Bientôt des photos en  noirs et blancs à colorier des artistes ??? Au point où on en est !
Maintenant parlons du contenu ; mais vous savez déjà qu’il manquera minimum une étoile.
C’est la crise les artistes ont perdu l’inspiration mais … pas le besoin de fric.
Si vous ne connaissez pas ce groupe, vous pourriez commencer par celui-ci. Attention le temps est au conditionnel.
Si vous êtes collectionneur et que vous ne savez pas où mettre votre fric, foncez ! Impératif.
Si vous pensez qu’il vaut mieux investir pour le même prix sur des inédits. Merci d’être passé et allez voir ailleurs.
Ça fait mal d’écrire ça, surtout quand vous avez revendiqué pendant des années, ce groupe sur le podium de vos préférés.  Mais l’adage l’atteste : qui aime bien …
 
Non, nous chroniqueurs ne sommes pas des gens insensibles ; mais des passionnés qui dévorent la musique même quand la faim n’est plus vraiment là. Toujours à la recherche de l’album ultime et quand on le tient, on le met aussitôt de côté pour en chercher un autre. De vrais malades ; à la base (en ce qui me concerne) dans le besoin de choses nouvelles, donc à fortiori forcément là je digère mal.
 
Je dois avouer que cet album n’est pas désagréable, voire même le contraire ; mais les reprises et arrangements ont effacé pratiquement toute l’authenticité, l’originalité de son géniteur 1998. C’est comme tomber amoureux d’une sudiste pour son accent chantant et vous la retrouvez 15 piges plus tard à Paris … Le physique a un peu changé, pas forcément en mieux … Mais le pire c’est sa voix !!! « C’est quoi ces sons de m#rde qui sortent de ta bouche ? »  Plus d’accent ! Ce serait comme regardez les chtis avec Kad Merhad qui parlerait à la Parisienne ; on n’y croirait pas. Oups, j’ai fait une gaffe ! Imaginez une beauté masqué par des artifices ;  c’est carrément ça. Bon perso’ je répondrai, par charité présent, en mémoire du passé. A contrario, je préfère la grande fille de la pochette du « 2 » que la gamine du « 1 ». Je motive l’achat.
 
Alors les changements, un titre de moins par rapport à son ancêtre et deux de plus. Monsieur étant membre à part entière de Thin Lizzy il a fait disparaitre « Still in love with  You ». Pour deux inédits et je dois dire que si il doit nous ressortir chacun de ces précédents opus avec deux inédits … Qu’il les regroupe tout de suite et on en parle plus.
En raccourci, je vous dirai que ça reste beau … Un charme en moins. Curieusement ce facteur charme qui est censé se développer avec le temps, est resté coincé dans l’œuvre d’antan. Precious & Cold Wind Will Blow sont les morceaux qui doivent permettre de justifier l’achat.
Pour le premier : Precious, encore une superbe pièce dans le plein esprit de l’opus 1998 et quand j’entends ces sonorités, je pleure de ne pas avoir un album d’inédits. Ce mec possède un talent inouï ; alors pourquoi ne pas se mettre à créer. Merci, de m’expliquer !
Un pur mid tempo, mélodique dans la veine de ce que l’artiste peut nous offrir de mieux ; le genre de titre qui personnellement me fait très mal de le savoir au sein d’un Thin Lizzy sans son maitre d’œuvre Phil L.
Precious, On entend là, des lignes de guitare inspirées à la manière d’un autre illustre et disparu Irlandais, ayant donné de son talent et des lettres de noblesses au combo né à Dublin.
Cold Wind Will Blow on rouvre la plaie, un pur titre DARE. Si quelqu’un connait personnellement Darren, qu’il lui mette un grand coup de pompe au cul et lui dise que le Maënora est hyper vénère. Car il va se retrouver dans l’obligation d’acheter cet album pour deux inédits et quelques arrangements dispensables. Une fois encore la guitare vient nous offrir un chorus, type école Hard mélodique, excellent touché, beau son.
Alors,  oui on peut toujours chercher à se motiver plus, se dire qu’il y a des écarts d’interprétations ; à commencer par le solo sur Walk On The Water, les titres qui étaient magnifiques opèrent toujours une forme de magie, Darren chante toujours merveilleusement bien. Le titre Calm Before The Storm perd deux minutes sur son toilettage du temps, mais également  son emprunte des embruns en restant fort agréable.
Après, quelques problèmes dans les ordres des deux opus. Ce qui peut surprendre le gros fan.
Opus 2012, une perte sur les sonorités acoustiques sur Rescue Me, offrant cette fois une part plus belle à l’électrique ainsi qu’une autre étude de son.
En pratiquant un mauvais humour (je sais facile pour moi ;-D), je pourrais vous dire qu’au fil des années avec la perte de poil le DARE devient même plus dur ? Moins chevelus et des sons plus Rock.
Une version acoustique nous est livrée, à contrario, en remplacement du piano pour Silence Of Your Head, sacrifiant encore une minute sur l’autel du temps. Alors pépère, on a moins d’endurance ? (je plaisante !)
Même traitement pour Ashes qui trouve une intro légèrement modifiée, avec un chorus insisté qui rend la mélodie plus éthérée. Et hasard ? Le titre 8 du précédent opus « In Flames » est devenu … Cendres ;-)
Crown Of Thorns est quant à elle mieux attaquée sur sa version liftée ; mais je perçois la voix du passé plus en authenticité.
A ce stade me vient une question existentielle : « Quel intérêt pour cet album ? »
Imaginons le quidam qui achetait en 1998, encore, des vynils ; il se retrouve avec une grande pochette d’une petite fille habillée et là … Il va acheter un dessin de 12 cm d’un joli nue, pour quoi ? Huit mm de raie ? À tout casser, je vous l’accorde un album surtout prédestiné aux collectionneurs addictifs’.  
Même si l’intro de Deliverance raccourcit d’une trentaine de seconde semble cette fois gagner en émotion.
 
En conclusion, une guitare plus présente, une basse plus en retrait. J’aurai aimé entendre les cordes de cet instrument claquer, faire corps avec la batterie ; récupérer plus d’ambiances, plus d’accents ; percevoir la culture Irlandaise fortement plus imprégnée. Pourquoi pas, un double album composé à moitié d’inédits.
Alors, on restera à quatre étoiles, car c’est impossible de remettre moins à ce grand compositeur ; mais Darren … De toi à moi (le BIG fan) tu fais chier ! & nous ressort pas tous tes albums dans ce format, sinon je te traite d’Anglais !
Ta production est meilleure, mais si tous les zicos te copient, je fais quoi ? Je revends une de mes villas ?





Tracklist : Line Up :  

01. Walk On The Water                       
02. Someday    
03. Calm Before The Storm       
04. Crown Of Thorns         
05. Precious              
06. Silence Of Your Head                 
07. Rescue Me                   
08. Ashes             
09. Rising Sun       
10. Cold Wind Will Blow      
11. Deliverance

Darren Dean Wharton (chant, claviers)               
Richard Dews (guitare)
Kev Whitehead (batterie)


am

 

Label : Legend Records  
Sortie : 08/10/2012
Production : n/a


Discographie :

Out Of The Silence (1988)
Blood From Stone (1991)
Calm Before The Storm (1998)
Belief (2001)
Beneath The Shining Water (2004)
The Power Of Nature - Live In Munich (2005)
Arc of the dawn (2009)
Calm Before The Storm 2 (2012)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

 


Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #2 Chasseur Immobilier 27-11-2012 11:37
Pour moi, ça reste du pur DARE et c'est toujours excellent !!
Citer
0 #1 aorgod 17-11-2012 12:01
Pas la peine de se fatiguer dans de longues explications, aucun intérêt, je préfère même l'original plus émotionnel.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 1054 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • BERSERKERS Lock And Load

    FranckAndFurious
    Fans de Deep Purple, Uriah Heep ...

    Lire la suite...

     
  • ROBIN BECK Love Is Coming

    MetalDen
    Un vrai plaisir de retrouver ...

    Lire la suite...

     
  • PRAYING MANTIS Gravity

    FranckAndFurious
    Merci Markus ! Très agréable ...

    Lire la suite...

     
  • SAXON RAVEN & FM qui remplace Y&T à Marseille, Lyon, Toulouse, Paris en Octobre 2018

    MetalDen
    oui comme indiqué sur l'affiche ...

    Lire la suite...

     
  • SAXON RAVEN & FM qui remplace Y&T à Marseille, Lyon, Toulouse, Paris en Octobre 2018

    phil_bzh
    Les dates, c'est en octobre ...

    Lire la suite...

     
  • Billy GIBBONS & the BFG's - Perfectamundo

    Seb.Roxx
    La salsa je ne doute pas que ...

    Lire la suite...

     
  • Billy GIBBONS & the BFG's - Perfectamundo

    FranckAndFurious
    La rencontre blues texan et la ...

    Lire la suite...

     
  • Franck AndFurious

    FranckAndFurious
    Né en 1970 écoutant de l'aor ...

    Lire la suite...

     
  • THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA - Sometimes The World Ain't Enough

    Seb.Roxx
    Ca faisait longtemps que je ...

    Lire la suite...

     
  • Billy GIBBONS & the BFG's - Perfectamundo

    Seb.Roxx
    Fan du TOP , Je m'interrogeais ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    Seb.Roxx
    Depuis le temps que tu affirmes ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    FranckAndFurious
    Toc Toc ! Seb ? tu occupes ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    Seb.Roxx
    mon cher , je viens ici sur ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    FranckAndFurious
    la seule personne qui se prétend ...

    Lire la suite...