0
0
0
s2smodern

De toute évidence chacun se souviendra de la sublime chronique de SANTI sur CR, le 2ème album de ces petits gars de Chicago, devant l’écrasante majorité d’adeptes du Emo/Punk, je me sens donc, bien obligé de me plier à l’obligation d’effectuer un bis repetitas.

Nulle nécessité de planter ici le décor, on le connaît que trop, on retrouvera bien entendu le détestable aspect pop/rock moderne américain avec son cortège de faiblesses consternantes, je vous épargne ainsi le chapitre de la piètre qualité technique et mélodique. Ce groupe échappe pour une fois, à la futile et bien mièvre mouvance chrétienne, mais on y retrouve toutes les vocalises stupidement juvéniles, les grattes brouillonnes, les arrangements puérils et surfaits, les rythmiques bruyantes, en trois notes insipides, les sempiternelles ritournelles abscondes, vides de sens, la production approximative, nigaude, lourdingue….. Ce falbala mercantile à grand renfort de rabâchage radiodiffusé ne correspondant en rien, c’est heureux ! à la finesse de discernement de notre ouïe, issue des années 70 à 80, faculté unique, et donc, par nature,  remarquable, dont nous avons bien évidemment l’extraordinaire et bienveillante exclusivité. Comment Diable, les insensés ??!!!Ont ils pu crever les plafonds du Billboard, être encensés par les critiques comme ayant pondu l’un des meilleurs albums rock de 2008, les plaçant confortablement dans la liste « best band »de Rolling Stone magazine, voire par d’autres sous-paperasses, devenues elles aussi, subitement sourdes et aveugles et donc prêtes à tous les excès ridicules, à les supposer, comme LE meilleur combo du genre, consternation ! On utilise, même, outrageusement, leurs titres en B.O. dans une série télévisuelle pour adolescents ingrats et même pour adultes irrespectueux. Etre classés meilleur espoir en live saison 2009 par leur label. Invités et félicités, à tour de bras, sur toutes les chaînes de T.V. (sûrement favorables à tous les dessous de table) réservées à une jeunesse dégénérée, qui pour faire « fashion » jette son dévolu sur les premiers zozos clonés qui arrivent péniblement à plaquer deux accords en rythme, combinés avec un répugnant débordement sans aucune retenue, d’énergie et  d’enthousiasme, pour plaire, somme toute, à une plèbe inculte, probablement gavée de cheese burgers, de coca, ou pire, de Bordeaux grand cru! Comment prêter attention à de telles sornettes? Je vous le demande ma pauvre dame ? Le monde marche sur la tête !

 

 

Highlights : About A Girl, Summer Hair Forever Young, His Girl Friday, The Test, Rumored Night, Coppertone, After The Last Midnight Show, Beware The Cougar, One More Weekend.

 

Tracklist :

01. About A Girl
02. Summer Hair Forever Young
03. His Girl Friday
04. The Test
05. Rumored Nights
06. Automatic Eyes
07. Crowded room
08. Coppertone
09. After The Last Midnight Show
10. Beware couguar
11. Paper Chase
12. One More Weekend

Label : Fueled By Ramen

 

Sortie : 19/08/2008

 

Production : Sam Hollander/Dave Katz

 

Line up :

William Beckett (chant)
Michael Guy Chislett (guitare)
Mike Carden (guitare)
Adam T. Siska (basse)
Andy Mrotek alias The Butcher (batterie)

 

Discographie :

Almost Here (2005)
Santi (2007)

Fast Times At Barrington High (2008)

Comments: