0
0
0
s2smodern

Vous vous souvenez surement de «Chaussette», ce magnifique loup, ami du Lieutenant John Dunbar alias KEVIN COSTNER dans Danse Avec Les Loups.

Ce sublime film, véritable ode à la liberté, hymne au respect de chacun, qu'il soit d'origine humaine, animale ou végétale, reste pour moi un des plus grands chefs-d'œuvre du 7ème Art. Depuis, l'acteur Américain a continué sa carrière faite de hauts et de bas. Mais en dehors du grand écran, l'autre passion de ce grand artiste, c'est la chanson.

Mais pas n'importe quelle chanson, celle qui raconte des histoires, de gens comme vous et moi, qui essaient de vivre au mieux leur vie, avec leurs doutes et leurs espoirs. Son univers musical se balade entre celui du Boss SPRINGSTEEN, de JOHN COUGAR MELLECAMP, du poète DYLAN, de l'incorruptible NEIL YOUNG, jusqu'à celui de l'homme en noir, JOHNNY CASH.

From Where I Stand est déjà son 3ème album. Pour ceux qui connaissent les 2 précédents, vous ne serez pas perdu, car la recette est la même, des morceaux tirés à quatre épingles, mêlant le Rock Us et la bonne Country. Entre la voix chaude de COSTNER et l'habileté des musiciens de MODERN WEST, je vous invite à travers un voyage au cœur de l'Amérique, ce grand pays si fort et si fragile à la fois.

Plus qu'une chronique musicale, je souhaiterais retranscrire à travers les lignes qui vont suivre, l'état d'esprit de ce disque, sa nature profonde, son âme et tout ce que j'ai pu ressentir en écoutant les paroles et la musique de cet album, avec certains mots empruntés aux paroles et liner notes et d'autres qui me sont propres.

Indian Summer est un morceau qui nous emmène sur cette route où l'on espère qu'au bout nous trouverons les réponses à toutes nos questions, que notre avenir sera meilleur. Une fuite en avant où tout nous semble possible, profiter des joies de la vie, de l'amour, même si nous savons au fond de nous-mêmes que le temps finira par nous rattraper.
Hurricane Rain
, nous parle d'amour, celui qui emporte tout sur son passage, qui fait autant de bien que de mal.
Where Do We Go From Here
est un rock qui balance bien. Sous cet aspect, cette chanson nous rappelle que la vie est pleine de paradoxes. Nous sommes en 1969, cette fameuse année où des millions de gens s'extasiaient devant leur écran de TV noir et blanc, parce que l'homme marchait sur la lune, où d'autres s'entassaient par centaines de milliers à Woodstock et rêvaient d'un monde meilleur avec comme leitmotiv, la Paix, l'Amour et la Musique. Pendant ce temps-là, au Vietnam, la guerre faisait rage et tuait des milliers d'innocents au nom d'idéaux qui dépassent l'entendement pour nous ramener cruellement à la réalité que l'homme est capable du meilleur comme du pire.
Let Go Tonight
est le single de l'album, sur lequel figure en invité la chanteuse Allemande des années 80 NENA. A travers ce très joli duo, les paroles nous interpellent sur ces petites choses simples que chacun d'entre nous, avons tendance à oublier. Ces choses qui n'ont l'air de rien, mais qui restent importantes, comme communiquer, écouter l'autre au lieu d'attendre et de se conforter dans nos peurs et nos non-dits.
Find That Girl
, tout est dit dans le titre. Nous sommes tous à la recherche de l'autre qu'il soit femme ou homme, celle ou celui qui va illuminer notre vie et alléger nos soucis et nos peines. Cette personne, qui dans un regard ou en nous tenant juste la main, nous rendra plus fort. Nous attendons tous cette personne, que nous ayons 20, 40 ou 70 ans, cela nous permet quelque part de rester en vie. Ce morceau est un des plus entraînants du cd avec un refrain imparable.
The Hero
est la pièce la plus longue de ce disque, plus de 5 minutes. L'ambiance de cette chanson se veut pesante car le héros en question nous revient de la guerre. Marqué à jamais parce qu'il y a vu et ce qu'il y a fait, il a du mal à revenir à une vie normale quand tout le monde autour de lui parle de ce qui est bien ou ce qui est mal. Lui seul connait ses péchés, la seule chose qu'il ne sait pas, c'est jusqu'à quand il pourra les cacher. Ce héros nous revient malheureusement de l'enfer, mais n'oublions jamais qu'à sa place nous n'aurions peut être pas fait mieux.
Let The River Carry Itself
, avec ses quelques notes de banjo, nous rappelle que nous ne pouvons pas toujours tout contrôler et que tout ne peut pas être parfait.
No Fences
se veut une chanson pleine d'espoir quand tout s'écroule autour de nous, il y a toujours un moment dans notre vie, où tout s'arrange alors que l'on ne s'y attendait plus. Pour cela il ne faut pas enfermer notre esprit par des murs ou des clôtures. La vie est comme un wagon de montagne russe qui roule à toute allure avec ses hauts et ses bas.
Lights To Change
évoque ces moments dans une vie où l'on prend conscience d'être à un carrefour, à un moment crucial qui peut tout changer. Mais paralysé par nos peurs, nos doutes, nos interrogations, nous avons peur de ce nouveau départ. Démarrer quelque chose de nouveau peut nous paraître compliqué, voire difficile, mais le début de tout changement est toujours difficile et puis le temps fait son œuvre, un peu comme cette chanson qui avec ses notes de piano et sa mélodie nous envoûte.
Cleo At The Wheel
est un poème écrit par MICHAEL BLAKE auteur du roman Danse Avec Les Loups et donc grand ami de KEVIN COSTNER. Ce texte parle de trois des plus grands guerriers Apaches : LOZEN, MANGUS, VICTORIO. LOZEN était une femme, ce titre se veut un hommage à toutes les femmes passionnées, déterminées et visionnaires, sur fond de Rock'n''Roll fougueux et irrésistible, difficile de ne pas taper des mains ou des pieds.
The Angels Came Down
nous parle de la mort de soldats sur les champs de batailles, ce moment où ils passent de l'autre côté, quittant ce monde et tous ceux qui les ont aimés. Cette chanson est magnifique de bout en bout avec son violon langoureux et ses chœurs qui nous font penser au chant des anges, s'ils existent.
Voilà, je ne sais pas si ces quelques lignes vous auront donner envie d'aller plus loin et de découvrir cet artiste. De mon côté, ce disque est un de ceux qui cette année m'aura le plus touché, un disque qui va plus loin que ce qu'il n'y paraît quand on veut bien se laisser emporter par cette musique et son propos.

 

Merci à tous ceux, et toutes celles qui auront lu cette chronique jusqu'au bout.

 

 
 

Tracklist :Line Up :  
01. Indian Summer
02. Hurricane Rain
03. Where Do We Go From Here
04. Let Go Tonight (featuring Nena)
05. Find That Girl
06. The Hero
07. Let The River Carry Itself
08. No Fences
09. Lights To Change
10. Cleo At The Wheel
11. The Angels Came Down (remastered)
Kevin Costner (chant, guitare acoustique)
John Coinman (guitare acoustique, choeurs)
Teddy Morgan (guitare)
Park Chisolm (guitare)
Blair Forward (basse)
Larry Cobb (batterie)
am

 

Label :Ear Music/Edel 
Sortie :2011
Production :Teddy Morgan/John Coinman 


Discographie :

Untold Truths (2008)
Turn It On (2010)
From Where I Stand (2011)


Liens multimédia - videosSITE OFFICIEL 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments: