0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

ryan hamilton and the harlequin ghost nowhere to go but everywhere

Je manque à tous mes devoirs !! Comment n’ai-je pas chroniqué le Ryan Hamilton and The Harlequin Ghost, This Is the Sound de 2019 ? Comment ai-je pu épargner à beaucoup l’écoute d’un superbe album de power pop ???

Bon, je me rattrape avec le second essai sorti en 2020 toujours de Ryan Hamilton et de ses amis, baptisé cette fois ci Nowhere To Go But Everywhere. Ils ont le don pour trouver des noms de groupe à rallonge et des noms d’opus également !!!
Ryan Hamilton est un Américain auteur en 2015 d’un superbe essai solo, Hell Of A Day, qui proposait une pop festive comme je les aime, très mélodique, hyper chiadée, avec plein de mélodies entêtantes, de la vraie, de la bonne power pop à l’instar de Fountains Of Wayne du regretté Adam Schlesinger.
Avec un projet appelé Ryan Hamilton And The Traitors, il a sorti en 2017 The Devil In The Detail qui se révéla nettement moins bon. Puis ce fut avec Harlequin Ghost que deux essais sortirent, le très bon, voire même excellent This Is The Sound en 2019 et le new Nowhere… en 2020.

Sur la longueur, je préfère le premier plus complet en qualité. Celui-ci démarre très fort avec 3 titres pop sous forme de hits imparables que sont Only A Dream, Oh No et Jésus And John Lennon. Là on est sur du très haut niveau et c’est bien dommage que le soufflé retombe nettement avec des morceaux pas désagréables mais bien moins intéressants, jusqu’à Newcastle Charm qui revient dans le top. Le reste est un peu trop « balade » avec même certains relans countrysant. En clair un peu soporifique dans l’ensemble surtout après ce début détonant.

Le précédent proposait plus de titres pêchus avec une guitare plus présente. Ça reste tout de même très écoutable et incontournable pour les 4 morceaux que j’ai cités. Il faut aimer cette pop sucrée bien entendu.

Tracklist :
01.Only A Dream
02.Oh No
03.Jesus And John Lennon
04.Out Of My League
05.Let's Go Slow
06.Can I Get An Amen
07.Don't Fall Apart
08.Newcasle Charm
09.Souther Accents
10.We Gave It Hell
11.Pick Yourself Up


Line Up :
Ryan Hamilton (chant,guitares)
Mickey Richards (batterie)
Rob Lane (basse)

Année:2020
Label:Wicked Cool Records


Discographie :
Hell Of A Day (2015)
The Devil In The Detail (2017)
This Is The Sound (2019)
Nowhere To Go But Everywhere (2020)




Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

RYAN HAMILTON AND THE HARLEQUIN GHOST - Nowhere To Go But Everywhere - Chronique - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 1362 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ALBERTO SONZOGNI - September Man - Chronique

    Fab
    J étais passé à côté de la ...

    Lire la suite...

     
  • HERMAN FRANK - Two For A Lie : nouvel album - Venom : vidéo clip

    terry RM
    Super chro MetalDen, comme ...

    Lire la suite...

     
  • WIG WAM - Never Say Die - Chronique

    Fab
    Putain quand on réécoute les ...

    Lire la suite...

     
  • THUNDER - All The Right Noises : Chronique

    MetalDen
    Enorme album, Thunder toujours ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE - II - Chronique

    Fab
    C'est pas à mon âge que je vais ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
27 Fév 2021 14:24 - Emmanuel Ascher
ALICE COOPER - Detroit Stories  - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)