Une année de plus que pour les précédents, pour produire ce sixième opus, voila qui met fin à une logique de presque une décade !

  Quelques nuages noirs dans le ciel des maitres du métal progressifs ?

 Quinze ans, depuis Images And Words, que DREAM THEATER surfe avec succès sur la vague du métal progressif, un genre qu’il a lui-même contribué à mettre en place.

La Lorraine à nouveau fer de lance de la sidérurgie, ou tout au moins du métal ?

Enfin le temps de la liberté, voila donc ce qui fait que le prestigieux chanteur Brésilien n’a pas fait de vieux os dans ses expériences précédentes.

Les spécialistes teutons du happy métal sont de retour avec leur cinquième album studio, qui vient ainsi entériner une décade d’existence, dédiée donc à un heavy metal symphonique et parfois speed, toujours dans la bonne humeur, par opposition aux groupes qui préfèrent les ambiances à base de dragon et autres monstres.

Après un premier album plutôt réussi, Call MIND-1-1 (voir la chronique), les Chtis sont de retour avec cet EP au nom très fleur bleue : A Rose May Fly.

Voici la concrétisation de longues années de gestation pour ces Lillois, ils se sont peu à peu forgé une personnalité avec trois démo en 2001, 2003 et 2005, et bon nombre de concerts.

Ca ne chôme pas chez DIVINEFIRE qui tiennent la cadence d’un album par an, voire trois albums en moins de deux ans si on tient compte de la sortie Européenne quelque peu tardive du premier opus.

Les Texans de OUTWORLD ont sortie l’artillerie lourde pour ce premier album qui dépouille proprement sans faire de quartier.

Si je vous dit que la chanteuse de ce nouveau groupe finlandais a étudié la musique classique et possède une belle voix de soprano, je suppose que tout naturellement vous allez me répondre par quelques mots clés du style : métal symphonique et NIGHTWISH, auquel cas vous auriez entièrement raison !

HEAVENLY nous revient avec ce quatrième album studio et un remaniement important de son line-up en 2004, après la démission de trois de ses membres.

En l’espace de trois ans, les Grecs de WASTEFALL auront vécu de nombreux changements de line up et en sont, pour ce troisième album, à leur troisième batteur et troisième bassiste. La loi du chiffre 3 selon WASTEFALL.

Tout d’abord, un album de THERION se contemple extérieurement comme on contemple l’écrin chatoyant que l’on n’oserait ouvrir trop rapidement sachant pourtant qu’il renferme à l’intérieur un objet tout aussi magnifique.

Si le métal symphonique continue d’afficher une belle santé, notamment en terme de nouveaux groupes, la France, elle, cherchait toujours et sans succès son propre NIGHTWISH, jusqu’à ce que YOTANGOR change la donne.

L’année 2006 n’en finit pas de nous réserver de bonnes surprises sur la scène metal française, le label Brennus apporte régulièrement sa pierre et nous propose ce combo issu du Puy de Dôme, de Clermont Ferrand plus précisément.

Les Finlandais sont de retour avec ce cinquième opus, trois ans après Reckoning Night, le précédent effort en studio.

Avec un certain recul, on peut constater aujourd’hui que c’est vers la fin des 90’s qu’apparut cette nouvelle vague de groupes Metal Gothic Atmosphérique qui commencèrent à incorporer des voix lyriques et des chœurs symphoniques de façon subtile.

Tout comme leurs compatriotes de TRISTANIA, les Norvégiens de TRAIL OF TEARS étaient de retour début 2007 avec un cinquième album.

C’est une trilogie qui s’achève avec ce dernier épisode de GENIUS, un Rock Opera dirigé de main de maître par le multi instrumentiste Daniele Liverani, aussi à l’aise aux claviers, aux guitares ou à la basse.

Si certains groupes connaissent des difficultés au niveau de leur line up, ce n’est pas grand chose comparé aux Suédois de INSANIA, car après un changement de chanteur sur l’album précédant, c’est cette fois ci un nouveau claviériste et un nouveau guitariste (qui remplace du coup à lui seul les deux anciens) qui intègrent les rangs.

« Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage »… est une image qui pourrait résumer à elle seule l’histoire de ce justement bien nommé premier album des Brésiliens de KHALLICE ( prononcez « ka-lee-say »).

Après avoir été membre de SONATA ARCTICA pendant plus de dix ans, le guitariste Jani Liimatainen décida en 2007 de s’attaquer à de nouveaux défis, l'offrande de Caïn en l’occurrence.

C’est une page des plus importantes qui se tourne dans l’histoire de SAGA puisqu’un de ses trois membres fondateurs, le chanteur claviériste Michael Sadler, a pris la décision de quitter le groupe après trente années de carrière commune.

Après trois premiers albums chantés dans leur langue natale, les Hongrois de NEMESIS avaient finalement opté pour le chant en Anglais sur leur quatrième opus Eden ?, sans doute dans un souci de mieux pouvoir s’ouvrir au marché international.

DENIED, groupe suédois formé en 2003 par le guitariste Andreas Carlsson, aura eu le mérite d'intégrer cette année 2009 le chanteur Johan Falhberg (ex-SCUDIERO et actuel JADED HEART) à son line-up !

Le nouveau concept développé par Queensrÿche emportera forcément l’adhésion de ses compatriotes, probablement un peu moins celle du restant de la planète.

Les deux instigateurs de ce groupe sont des musiciens Suédois, le chanteur David Henriksson (ex-Deep Sea et Insania) dont les deux premières lettres du nom : HE sont le début du nom du groupe HEEL ;

J’avais explicité dans la chronique de leur premier album : Evil Days l'origine du nom du groupe, à base des noms des deux fondateurs.

Ce nom rappelle surement des souvenirs aux premiers fans d’un des plus grands noms du Metal Progressif.

Voici donc le dixième opus, à peine un an après Paradise In Flames, dont nous avions loué toutes les qualités,

Parmi les formations qui se sont inspiré de l’œuvre de Tolkien, les Finlandais de BATTLELORE se trouvent en bonne place et nous avaient offert un superbe moment d’Epic Metal Fantasy en 2003 avec leur deuxième album Sword’s Song dont l’ambiance particulière et plutôt originale collait assez bien, à sa manière toutefois, au thème du Seigneur des Anneaux.

Quinze ans déjà que le groupe allemand AXXIS officie dans le heavy metal mélodique, et Paradise In Flames est son neuvième album.

Un vingtième anniversaire, cela doit se fêter dignement, quoi de mieux pour cela qu’un nouvel album.

La Hollande bénéficie semble-t-il d’un climat tout particulier favorisant l’émergence des groupes de Metal Symphonique à chants féminins.

Le début d’année 2007 fut décidément très riche en matière de nouveautés au rayon Metal Progressif comme le prouvait entre autres ce premier album des Texans de THOUGHT CHAMBER.

Lorsque WASTEFALL sortaient leur troisième album en 2006, on remarquait que le violoniste Matthew Dakoutros ne faisait plus partie de l’aventure.

A Pau en 1995, fut fondé l'un des groupes français de Heavy Melodique les plus prometteurs: MANIGANCE !

Il y a une vie des plus trépidantes en dehors de FATES WARNING car les trois membres faisant encore officiellement partie du line up semblent très occupés à divers autres projets comme, parmi de nombreux exemples, O.S.I. pour le guitariste Jim Matheos ou A CHINESE FIREDRILL pour le bassiste et producteur Joey Vera.

Blue Topaz Recordings flaire les bonnes nouveautés, mais n'affirme pas sa marque convenablement à travers ses productions. D'un packaging simpliste, on doute que MINDFUEL nous offre un bel opus, et pourtant ...

Attention, départ imminent pour un voyage interstellaire à destination de PLANET X, domaine du claviériste Derek Sherinian et du batteur Virgil Donati. Attachez vos ceintures. La compagnie décline toute responsabilité quant à d’éventuels dommages psychiques qui pourraient survenir lors de cette exploration à haut risques.

Malgré deux albums écoulés à plus de 12000 copies, le split de NORTHWIND fut néanmoins prononcé pour donner naissance à DARKSUN en 2002 autour du chanteur Daniel Gonzales, du guitariste Tino Hevia et du bassiste Pedro Junquera.

Fairyland serait elle une terre d’exilés ? C’est ce que pourrait suggérer l’évolution du line-up de ce groupe, un véritable roman fleuve !

  La sortie de l’album éponyme Stratovarius en 2005 avait bien fait croire que les interminables dissensions et autres problèmes d’égo faisaient partie du passé de l’histoire du groupe, et scellait la réconciliation, voire un nouveau départ pour Timo Tolkki et son équipe.

ASTRA existe depuis 2001, d’abord coverband de DREAM THEATER, puis en 2006 le combo italien réalise un premier album de power/prog instrumental, peu enclin à ce genre, j’ai délaissé cet album après quelques écoutes en diagonales.

La pochette sobre, sans attrait et le titre, volume 1 n’engageait pas spécialement à l’achat immédiat de ce CD.

C’est tout de même assez étonnant qu’un groupe des 80’s renaisse tel le phénix, après vingt ans.

Le label Candlelight fait une priorité de ce deuxième album de OCTAVIA SPERATI dont le premier avait fait déjà forte impression, d’autant que le groupe s’est forgé une certaine réputation depuis sa formation en 2000, ayant assuré les premières parties de grands noms tels que PARADISE LOST, ENSLAVED, CATHEDRAL, AMON AMARTH, FINNTROLL et bien d’autres.

ANGELDARK s’est formé en Espagne en 2007 sur les cendres de THE STORMRIDER, avec comme objectif de s’orienter vers le métal mélodique et gothique, sans limite de créativité.

The Days of Grays a donc la lourde tâche de succéder à Unia, la précédente production des Finlandais, qui avait semé le trouble dans le cercle des supporters du Power Speed.

Connexion

On Line :

Nous avons 1597 invités et un membre en ligne

  • John MarKus

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • KREEK - Kreek - Premier album avec l'ex chanteur de BIGFOOT Antony Ellis

    MetalDen
    Quel plaisir de retrouver ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE - II - Chronique

    Chasseur Immobilier
    J'ai trouvé cet album assez ...

    Lire la suite...

     
  • WORK OF ART - Exhibits

    Laigre
    Je rejoins l'avis de maënora, cet ...

    Lire la suite...

     
  • W.E.T. - Retransmission - Chronique

    Laigre
    S'il y a un groupe à suivre ces ...

    Lire la suite...

     
  • Le canal Youtube de RockMeeting HS, victime de Chrystel Camus (CAMUS PROD - Legends Of Rock ) - Parodie de justice dans la réponse de Youtube

    Pilgrimwen
    Microsoft, c'est quand même ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
18 Fév 2021 20:10 - MetalDen
HELLFEST  2021 - Edition annulée !
News
27 Fév 2021 14:24 - Emmanuel Ascher
ALICE COOPER - Detroit Stories  - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)