L'équivalent de la Nouvelle Star existe aussi en Suède et s'appelle Swedish Idol.

Etes vous progressif ou néo classique ?

Mélodie, des mélodies, tout n'est que mélodie, pourrait-on dire de ce troisième opus délivré par le duo Russel Allen ( Symphony) et Jorn Lande ( Masterplan).


Deuxième opus pour le groupe mené par Ilker Ersin, l'ex-bassiste de FREEDOM CALL, avec un gros changement de statut !


John Lowery a eu la chance d’être le cinquième guitariste de Marilyn Manson, en 1998, ce qui lui valut son pseudo John 5, plus une notoriété certaine !

Asleep, drôle de choix pour le titre d’un album de métal !

ANAPHORA est un groupe du Calvados constitué de quatre membres qui ont formé différents groupes de reprises hard FM, rock FM, rock progressif au fil des années avant de se lancer sur leurs propres compositions.

Cet album fait suite à l’EP déjà chroniqué dans nos colonnes, j’avais ainsi décrit le charme de ce rock à tendance gothique, empreint de mélancolie, avec les partitions vocales de Cathy Soler dans un style chanson française qui ajoute une touche spéciale à cet univers musical assez original.

Pour commencer, mauvaise nouvelle pour certains, il n'y aura pas de saucissonnage :

Les Espagnols sont de retour avec leur sixième opus en quatorze ans de carrière, une carrière passée un peu inaperçue dans l’hexagone, le nouveau label Scarlet Records en lieu et place de l’ancien, Arise, va peut être modifier le cours des choses.

Contre toute attente, le duo Russell Allen – Jorn Lande nous revient après le magnifique album chroniqué dans nos colonnes, The Battle, le contre toute attente s’adressant surtout au très versatile Jorn Lande qui nous a habitué à papillonner sur divers projets sans donner suite.

Deux des meilleures voix du métal se sont réunies ici : Jorn Lande (ex Ark, Masterplan) et Russel Allen (Symphony X, Star One), la fusion est des plus réussies.

Dixième anniversaire pour les chtis, une décade mise à profit pour réaliser deux albums avec la chanteuse Valérie Paul, puis après son départ, l’arrivée de Soraya Hostens s’est concrétisée par un superbe EP dont nous nous étions fait l’écho.

La France comptait un énorme déficit en métal neo-classique de premier plan.

Les Lillois de SYRENS CALL ont déjà neuf années d’existence et deux albums à leur actif, Fantasea (2000) que le groupe considère comme une démo, mais qui avait été bien reçu et qui leur avait permis d’ouvrir pour quelques gros calibres du metal prog comme Threshold, Van Den Plas, Ark etc… et un second, Emoceans (2004), de qualité, qui lui a permis de participer au Metal female Voices Festival II.

Voilà un album qui a une longue histoire. Une période de quatre ans de gestation qui aboutit à la naissance d’un superbe mélange détonnant de hard rock, AOR et heavy mélodique.

Frontiers nous présente sa nouvelle égérie, la chanteuse norvégienne Issa, comme une bombe !

La France est elle prête à fonder son propre label style Shrapnel Records?

Pour leur dixième album studio sobrement intitulé X,  les danois ont décidé de revisiter leurs racines et d'intégrer certains éléments musicaux des années 70.

Les allemands de VANDEN PLAS ont-ils mis à contribution leur longue parenthèse pour se ressourcer et donner un nouvel élan à leur musique ?

 

C’est donc deux ans après l’excellent God Thing que sort Far Off Grace, le troisième opus de VANDEN PLAS à l'artwork d'une couleur orange du plus bel effet.

Deuxième album pour VANDEN PLAS qui nous avait gratifié d’un Colour Temple aux structures simples mais malgré tout accrocheuses.

Colour Temple est le premier album de la formation progressive allemande VANDEN PLAS.

Un album tous les quatre ans, c’est le nouveau rythme pris par les champions allemands du métal progressif depuis les années 2000.

Voila donc le troisième volet d’AVANTASIA, le projet du chanteur d’EDGUY, Tobias Sammet, qui avait pourtant dit que le deuxième volet clôturait cette aventure.

Voici donc le nouvel épisode du projet de l’ambitieux Tobias Sammet.

 

Le plan de carrière de MASTERPLAN est loin d’être linéaire.

Encore Jorn aux commandes du groupe Masterplan.

Aprés la déferlante Ark, Jorn arrive à toute vitesse avec ce premier album de Masterplan .

Le temps d’être roi pour Masterplan, voila une prétention à la hauteur du retour de l’enfant prodigue !

Après des années à faire ses preuves dans des groupes tels que DREAM EVILl, MYSTIC PROPHECY, NIGHTRAGE et ARCH ENEMY (en tant que guitariste en concert ), le guitariste grec Gus G. (dont le vrai nom est Kostas Karamitroudis) a décidé de se concentrer beaucoup plus sur son propre groupe FIREWIND.

En 2006, Allegiance marquait la volonté des Grecs et surtout de son génial guitariste, Gus G, de se concentrer sur le groupe, le line-up avait été renouvelé, pour un résultat porteur d’espoir, que nous avions salué dans la chronique correspondante.

Communiqué de la Dépêche du Midi : « une rumeur s’est répandue dans les rangs du milieu rock métal Toulousain, Robert Plant, l’icône britannique du hard rock et chanteur du groupe mythique des années 70, LED ZEPPELIN, aurait rejoint un groupe local Toulousain du nom d’ALKIMYA.

Avec le 15ème anniversaire du groupe ce 21 octobre, ANGRA produit ici son sixième album studio, dont le troisième avec Edu Falaschi au chant.

Alors que la Grèce se trouve confrontée à d’importants problèmes économiques en cette année 2010, il est rassurant de constater que sa scène Heavy Metal semble vouloir conjurer le sort.

Depuis 2003 et The History of Fear, on ne peut pas dire que le combo allemand nous inonde de prestations enregistrées en live.

Rockmeeting nous permet une nouvelle fois de découvrir en avant première un groupe dont la notoriété ne dépasse guère pour l’instant les frontières Germaniques, mais parions que cela ne saurait perdurer.

Troisième album trois ans après Bloodangel's Cry, avec une image qui se veut toujours gothique, tant dans le titre que dans l’illustration de la pochette.

40 ans de carrière pour ce trio Canadien qui n'a jamais dévié de sa route pour le plus grand bonheur de ses fans.

Les promoteurs n’y vont pas parfois avec le dos de la cuillère dans leurs présentations, en l’occurrence, nous aurions ici une fusion entre DREAM THEATER, MUSE et 30 Seconds To Mars, rien moins.

Cinq années après une démo trois titres, c’est une ère nouvelle qui commence pour ce groupe Nantais avec la sortie de leur premier album.

L’édition de ce dvd s’accompagne de celle d’un double cd qui a été chroniqué dans ces colonnes, voir la chronique correspondante pour le contexte du concert, la description du groupe et de la set-list.

J’avais conclus la chronique du précédent album live : 2006, par cette phrase : « c’est un excellent millésime et l’album studio en cours de préparation s’annonce sous les meilleurs augures. », et n’imaginais pas, à l’époque, que le talentueux vocaliste John West allait quitter le navire, au bout de huit années de bons et loyaux services.

L'album Live 1996 s’était classé parmi les meilleurs albums live et avait ainsi établi une sorte de standard.

Voila un groupe qui ne pouvait échapper à la vigilance de RockMeeting, et cela, ils le doivent à Christophe, notre forumeur spécaliste en métal symphonique !

Premier album, Nuclear Winter se veut, en 2008, le tournant d'ORION'S REIGN !

Moins d’un an après sa sortie, Ghost Opera nous revient dans une nouvelle livrée, agrémenté par luxe de bonus.

Après l’excellent The Black Halo en 2005, puis le non moins excellent dvd live One Cold Winter's Night en 2006, dont nous nous étions fait l’écho dans les colonnes de Rockmeeting, sans parler du petit chef d’œuvre qu’est Epica, la question était de savoir combien de temps le combo allait pouvoir maintenir la barre si haut.

Cela fait 10 ans que le groupe américain KAMELOT sort des albums avec la régularité d’un métronome, et peu à peu le combo a développé son propre style, au départ basé sur une classique dominance des guitares, puis un glissement vers l’approche symphonique, pour se hisser finalement dans les meilleurs du genre.

Avec leur excellent septième album studio, The Black Halo, en 2005 (voir chronique), KAMELOT a encore étoffé son répertoire, et il était donc logique de sortir un deuxième live, le premier datant de l’année 2000 avec The Expedition.

Connexion

On Line :

Nous avons 1181 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • HERMAN FRANK - Two For A Lie : nouvel album - Venom : vidéo clip

    terry RM
    Super chro MetalDen, comme ...

    Lire la suite...

     
  • WIG WAM - Never Say Die - Chronique

    Fab
    Putain quand on réécoute les ...

    Lire la suite...

     
  • THUNDER - All The Right Noises : Chronique

    MetalDen
    Enorme album, Thunder toujours ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE - II - Chronique

    Fab
    C'est pas à mon âge que je vais ...

    Lire la suite...

     
  • W.E.T. - Retransmission - Chronique

    Fab
    Bon déjà on va aller a l essentiel ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
27 Fév 2021 14:24 - Emmanuel Ascher
ALICE COOPER - Detroit Stories  - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)