0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

northward avec floor jansen nightwish et jorn viggo lofstad pagans mind

Qu'il est agréable de retrouver la vraie Floor ! Loin des Desirs de la Nuit qui la condensent aux seuls plaisirs de l'obscurité, certes nombreux et voluptueux, la jeune maman retrouve ici une totale liberté, de nuit et donc aussi de jour, se livrant avec panache à tous les effets vocaux que sa tessiture large lui autorise, et qui font d'elle une des meilleures du genre.

Modulant, elle minimise toutefois les parties lyriques, dont elle se lasse un peu – ce n'est pas moi qui vais la contredire - et qu'elles réservent pour ReVamp, Arjen Anthony Lucassen et Nightwish, entités davantage symphoniques mais aussi plus expérimentales ; minimiser ne veut pas dire supprimer, je précise, car la ballade acoustique à voix soprano Briddle Passion vous rassurera entre autres passages ici ou là.

On la sent ici épanouîe lachant tout son sex-apeal dans ce hard rock énergique, moderne, accrocheur, et aussi soigné. On n'est pas loin du rock US, mais avec ce savoir-faire nord-européen qui rend le style bien plus dense et moins grossier.

Car avec son acolyte, Jorn Viggo Lofstad, le duo a su fignoler tous les titres pour notre plus grand satisfécit. Faut dire que l'album a en fait été écrit en 2008, mais n'avait pu être enregistré faute de temps. Dix ans à mijoter, a rendu la sauce exquise.

Les extraits officiels (While Love Died, Storm In A Glass) ont bien annoncé la couleur et le reste suit avec des influences diverses mais sans perdre le fil conducteur : le planant Beatlesien Get What You Gived sur lequel Jorn se fait acoustico-subtil, le dérangeant Drifting Islands, le très Led Zep couplé à du Ark Paragon, les autres hits Let me Out, Big Boy, I Need, etc … ne vous laisseront pas de marbre.

Sans en faire trop, mais en faisant ce qu'il faut avec un naturel déconcertant, Floor est de bout en bout éblouissante et mimétique. Si on devait rapprocher une artiste française à cette fleur là, cocorico oblige, on pourrait se pencher sur la trop rare chanteuse Aurélie « Asphodel » Raidron (ex-Pin-Up Went Down).

Comme la chanteuse, le guitariste de Pagan’s Mind varie les ambiances les techniques, que ce soit en rythmiques ou en solo, tout en restant cohérent et toujours mélodique, … bref inspiré de bout en bout. Punky, Prog, Satrianesque, parfois atmosphérique, etc … ces deux-là semblent se trouver les yeux fermés et s'éclatent avec un enthousiasme communicatif.

On aimerait même davantage d'ambition tant certains titres pourraient faire de belles et longues pièces musicales, et présageraient un avenir enthousiasmant si leur carrière respective, et un business trop formaté leur donnaient une nouvelle carte de sortie. Mais il semble que ces complices aient voulu s'éloigner du perfectionisme et de la lourde machinerie de leur groupe respectif, et rester donc frais et léger.

Semblant relachés, sincères, sans pression, ils nous proposent un album récréatif dans le meilleur sens du terme.

Un album direct mais riche et varié ; un album bien plus palpitant que le dernier Nightwish, et qui aurait pu même être davantage conséquent s'il bénéficiait de la même logistique de guerre. Mais là n'était pas l'intention, et au final, ils ont bien fait, tant la tentation de l'écoute demeure après la fin de la galette … Ces deux-là ont bien trouvé la fêve. Roi et Reine : bonne Epiphanie à vous !

Un de mes tops 2018.

Tracklist :
01. While Love Died
02. Get What You Give
03. Storm In A Glass
04. Drifting Islands
05. Paragon
06. Let Me Out
07. Big Boy
08. Timebomb
09. Bridle Passion
10. I Need
11. Northward. 



Line Up :
Floor Jansen (chant)
Jørn Viggo (guitare)

Label : Nuclear Blast Records 
Sortie : 19/10/2018




Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 841 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • ROSS THE BOSS - Interview lors du Magic Tour de Shakin' Street - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Merci pour la traduction, génial ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Ha j'avais pas vu l'année...lol ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    MetalDen
    Cool de commenter une chronique ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Bonjour Messieurs, ou peut ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    MetalDen
    Merci les gars, vos retours ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Formidable cet interview ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    John Markus
    Merci Metal Den pour cette ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE, La Maison des Légendes, par Franck "AndFurious" Urban

    FranckAndFurious
    Erratum : mon livre n'est pas la ...

    Lire la suite...

     
  • DAVE BICKLER - Darklight

    Pilgrimwen
    Merci pour cet article, Fab.

    Lire la suite...

     
  • AC22 - 12 Songs Inspired By The Love of Isabelle De La Chaynée Plus 3 Other Tales

    MetalDen
    Excellent nouvel opus en effet ...

    Lire la suite...

     
  • BLUE ÖYSTER CULT - Blue Öyster Cult

    barjozo
    Les débuts du BöC. Toute une ...

    Lire la suite...

     
  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...