0
0
0
s2sdefault

GALDERIA Return Of The Cosmic Men

Ils sont de retour, je suis de retour !

 

Résolution 2017 ? (à lire, si motivé(e)...)

Dès l'instant où j'ai décidé de ne plus me concentrer que sur une poignée d'albums nouveautés par an, j'ai ressenti un plaisir intense à leur écoute. Un intense plaisir enfin retrouvé !

A quoi bon ingérer des disques à la grande cuillère, si ce n'est pour combler un vide existentiel ? (oui, nous sommes tous de beaux névrosés !)

Désormais, je privilégie la qualité au détriment de la quantité. Il est fini le temps où, bêtement, j'achetais le disque (bonjour le budget musique !), je l'écoutais sur la platine (d'une oreille distraite ? ), je le rangeais sur l'étagère (en compagnie de la poussière ?) et enchaînais un autre opus (la boucle est bouclée !). Cette pratique consumériste, je pense l'avoir acquise dans les circuits du chroniquat conventionnel. Si si !

Il y a tellement de sorties annuelles, comment voulez-vous vous en sortir ?!? Alors, soit vous êtes raisonnables (je suis entier, c'est mal barré !), soit vous cédez à de trop nombreuses tentations...

La solution ? La bonne vieille liste de courses (de papy Ewen !) : je note à l'avance les disques attrayants, je rectifie (si en définitive les extraits ne m'emballent guère), je tiens à jour. Et surtout, je ne dépasse pas un certain palier : maximum quinze albums ! Pour rappel : quinze sur une année, c'est plus d'un disque par mois, hein ! :)
La liste de courses, c'est l'acte réfléchi ! Et ça, ça me plaît ! :)

Et sur ma liste de courses figurait un certain Return Of The Cosmic Men réalisé par GALDERIA... (la transition la plus nulle qu'il m'a été donnée de rédiger !)

Une crainte ? (c'est le moment de lire !)

Le mésestimé Radio Unplugged Live In Poland plaçait la barre haute.

Ma crainte ?

GALDERIA allait-il se vautrer, à travers cette seconde sortie 2017 ?

Sans plus attendre, la réponse : N-O-N ! Dès l'entame, je sais que GALDERIA ne me décevra pas !

Le "bon" dosage, une histoire de variables ?

Return Of The Cosmic Men me semble mieux dosé que son prédécesseur, The Universality.

Dix titres variés sont au programme (variable n°1 : la durée de l'album ? 47 minutes, ni trop, ni trop peu ! / variable n°2.1 : contenu de l'album ? Electrique, acoustique, explorant divers registres musicaux, le top !).

Chaque titre a sa place sur l'album (variable n°2.2 : contenu de l'album ? All killers, no fillers !).

Chaque musicien a sa place sur l'album (variable n°3 : investissement au sein de l'équipe ? Chacun s'exprime, càd une oeuvre collective ! Notez le travail de Tom, au chant ! Ses montées dans les aigus sont réussies !).

Le mot de la fin ?

GALDERIA signe, ici, un sans faute. Il n'y a qu'à écouter le trio Blue Aura, Return Of The Cosmic Men et Wake Up The World 2.0 (confession d'un nostalgique : la version originelle me manque un peu ! Seb, si tu me lis...) pour s'en rendre compte !

L'album Return Of The Cosmic Men est MON classique de cet été 2017 !!!



 

 

Tracklist : Line Up :  

1. Shining Unity
2. Blue Aura
3. Living Forevermore
4. High Up in the Air
5. Celestial Harmony
6. Wake Up the World
7. Legions of Light
8. Return of the Cosmic Men
9. Pilgrim of Love
10. Wake Up the World 2.0

 

Sebastien Chabot (chant, guitare)
Bob Saliba (guitare, chant)
Julien Digne (clavier, chant)
Andrea Gianangeli (percussions)
Tom Schmitt (guitare)

am

 

Label : Auto-production
Sortie : 2017
Production : GALDERIA


Discographie :

 

Rise, Legions Of Free Men (2010)
The Universality (2012)
Radio Unplugged Live In Poland (2017)
Return Of The Cosmic Men (2017)

 


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL FACEBOOK

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #1 FranckAndFurious 12-12-2017 18:45
Je n'étais pas motivé et puis cette très bonne chronique m'a donné l'envie d'écouter cet album. Et bonne surprise que ce heavy power métal mélodique à la Helloween, Avantasia, pour moi qui suit saturé de ce style. En effet, point de déferlement ici de voix archi aiguë, qui m'irrite à la longue, et surtout, une maitrise de cette frontière si subjective et si difficile à trouver entre le pompeux et le bon goût. Bref une excellente surprise ! Belle pochette aussi et il parait que c'est français ! Que demande de + le peuple rockmeetieng ? Peut être une tournée des marseillais avec les niçois de Spheric Universe Experience ? merci Pilgrim
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 1535 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

     
  • THE SEA WITHIN Same

    MetalDen
    A la fois complexe et mélodique ...

    Lire la suite...

     
  • VULCAIN Vinyle

    barjozo
    Du bon, du très bon Vulcain!

    Lire la suite...

     
  • VIXEN Live Fire

    barjozo
    En accord total avec Fab ...sur ...

    Lire la suite...

     
  • AIRRACE Untold Stories

    MetalDen
    J'ai aussi adoré cet opus, très ...

    Lire la suite...

     
  • CLUTCH - Book Of Bad Decisions

    MetalDen
    Oui notre hexagone franchouillard ...

    Lire la suite...

     
  • TREAT - Tunguska

    Seb.Roxx
    Moi le titre qui m'a marqué le ...

    Lire la suite...

     
  • KHEMMIS - Desolation

    FranckAndFurious
    atmosphérique et mélodique !

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles