0
0
0
s2smodern

SERIOUS BLACK Magic

Trois albums en trois ans, voila un super groupe … super productif !

Ceci dit le guitariste Roland Grapow et le batteur Thomen Stauchr ont depuis les débuts quitté le navire, remplacés depuis par Bob Katsionis aux guitares et Alex Holzwarth à la batterie. Après Mirrorworld en 2016, voici donc Magic, qui comprend 14 titres et une heure de musique avec un concept. Celui-ci est basé sur l'histoire de M. Nightmist, racontée dans plusieurs chapitres, après une courte introduction dans With a Tip of the Hat. Autant signaler de suite que contrairement à certains albums conceptuels, il n’y a pas de bla bla, remplissage entre les les morceaux, qui s’enchaînent donc avec un bon rythme.. Le concept se construit autour de M. Nightmist, et  ses relations avec Caldwell Town; sa ville natale, avec au menu des histoires de sorcière, malédiction, amour et désespoir…

Musicalement, le groupe reste dans un power metal avec des tendances progressives, sans excès de technique La performance d’Urban Breed au chant est très carrée, il porte les textes avec conviction, le duo des guitaristes, Sebastian et Katsionis, fonctionne à plein, et l’autre duo à la rythmique Holzwarth à la batterie, et Lochert la basse n’est pas en reste, voir With a Tip of the Hat et Binary Magic pour s’en convaincre  avec des riffs énergiques ! Le groupe lorgne presque vers la pop avec un Now You’ll Never Know très accrocheur. Après une série de morceaux tout aussi « catchy » les uns que les autres, le combo termine sur One Final Song, qui porte bien son nom, bel exercice épique de 8mn pour achever la story de M. Nightmist .

Et en tout cas ce troisième essai est réussi, la cadence ne s’est pas faite au détriment de la qualité ! Prochain challenge, le quatrième en 2018 ?


Tracklist : Line Up :  

1. With a Tip of the Hat
2. Binary Magic
3. Burn! Witches Burn!
4. Lone Gunman Rule
5. Now You’ll Never Know
6. I Can Do Magic
7. Serious Black Magic
8. Skeletons on Parade
9. Mr. Nightmist
10. The Witch of Caldwell Town
11. True Love Is Blind
12. Just Kill Me
13. Newfound Freedom
14. One Final Song

Mario Lochert - Basse
Dominik Sebastian - Guitares
Jan Vacik - Claviers
Urban Breed - Chant
Alex Holzwarth - Batterie
Bob Katsionis - Guitares

am

 

Label : AFM Records
Sortie : 25/08/2017
Production : n/a

Discographie :

2015 As Daylight Breaks
2016
Mirror World
2017 Magic

Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 656 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • R.I.P. EDDIE VAN HALEN - Le guitariste est mort à l'âge de 65 ans des suites d'un cancer

    MetalDen
    Il devrait ! Immense perte en ...

    Lire la suite...

     
  • R.I.P. EDDIE VAN HALEN - Le guitariste est mort à l'âge de 65 ans des suites d'un cancer

    Firefly
    Putain de cancer, il va nous ...

    Lire la suite...

     
  • CHRIS ROSANDER - King Of Hearts - Chronique

    Eagles05
    Merci pour cette excellente ...

    Lire la suite...

     
  • RAMOS - My Many Sides

    Fab
    Petite précision ce n' est pas ...

    Lire la suite...

     
  • ONE DESIRE - Midnight Empire - La chronique

    MetalDen
    Écouté en boucle ces jours ci ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)