0
0
0
s2smodern

L’année 2006 n’en finit pas de nous réserver de bonnes surprises sur la scène metal française, le label Brennus apporte régulièrement sa pierre et nous propose ce combo issu du Puy de Dôme, de Clermont Ferrand plus précisément.

S’ils n’ont pour l’instant pas eu droit aux honneurs médiatiques, ce ne sont pas pour autant des débutants, la formation du groupe remonte à 1989, dix ans plus tard sort le premier album, orienté Hard FM : Panorama, puis un deuxième en 2002 : Atmosphere 136 orienté plus progressif, avec le même line-up. Après un changement aux postes de bassiste et claviers, et un gros travail de composition, le groupe sort ce troisième album tout justement intitulé The Third Way.

Les nouvelles recrues s’avèrent être un bon choix, les parties de claviers assurées par Nach étant plus étoffées, Stan, apportant de son côté, en plus de son jeu de basse, des talents de compositeur non négligeables. Les vocaux de Crock sont tantôt en anglais, tantôt en français, et dans ce dernier cas, son style est très proche de celui de Didier Delsaux, et comme les orchestrations se partagent entre heavy mélodique et progressif, on ne peut s’empêcher de penser à MANIGANCE, avec une coloration un peu plus progressive peut être. Le track by track ne s’impose pas vraiment, car dès le premier morceau - Rêve - et sa magnifique intro, la barre est fixée très haut et ne redescendra pas, avec cette alternance de morceaux en français et en anglais. Les échanges de claviers et de guitare sont brillants, et le brio des parties instrumentales ne se fait jamais au détriment des mélodies toujours entraînantes, le riff est souvent heavy comme l’intro de Vivre Sans Lumière. J’ai tendance à préférer le chant en français qui semble plus convaincant, avec un must en la matière : La Haine Et La Souffrance, qui enchaîne avec bonheur les breaks et les changements de rythme et un refrain fédérateur. Le chant en anglais quand à lui comporte un délicieux accent français qui, peut être, à l’instar de Maurice Chevalier (pas autant quand même !) aidera à l’exportation de cette French Touch. Le titre le plus attractif dans la langue de Shakespeare est Everything Is Nothing, dans lequel le refrain est particulièrement accrocheur, et les lignes de clavier inventives, et My Secret Place, dans une moindre mesure et dans une atmosphère plus calme.

Au final cet opus constitue une très bonne surprise avec près d’une heure d’une musique intense, belle, imaginative, un heavy mélodique avec quelques touches de progressif, qui devrait enfin leur assurer la reconnaissance dans notre pays, et qui sait peut être hors de nos contrées.

 

 

Highlights : Rêve, Vivre Sans Lumière, La Haine Et La Souffrance, Everything Is Nothing, My Secret Place

Tracklist :
01. Rêve
02. Out Of Nowhere (Intro)
03. Halfway To Infinity
04. Vivre Sans Lumière
05. Waterfall
06. La Haine Et La Souffrance
07. Timecurve / Warcurse
08. Everything Is Nothing
09. S.O.S.
10. My Secret Place


Line Up:
Crock (chant)
Steve (guitare)
Nach (claviers)
Stan (basse)
François (batterie)


Label :

Sortie :

Production :

Brennus

11/2006

Sébastien Marc


Discographie :
Panorama (1999)
Atmosphère 136 (2003)
The Third Way (2006)

Notes des visiteurs

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 625 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • Robert TEPPER - Better Than The Rest

    Laigre
    Un des mes albums préférés ...

    Lire la suite...

     
  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    MetalDen
    wow ! Fab enthousiaste sur ...

    Lire la suite...

     
  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    Fab
    Autant Face Book a le don de ...

    Lire la suite...

     
  • VULCAIN Vinyle

    MetalDen
    Je rejoins Emmanuel et Barjozo ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - The Teal Album

    Pilgrimwen
    Merci ! J'ai écouté attentivement ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)