0
0
0
s2smodern

Quatrième album studio pour les Hollandais qui gardent le rythme depuis le 1er en 2006.

J’ai pu découvrir deux titres de ce nouvel opus sur scène à Toulouse en première partie de Within Temptation, mais aussi via l’interview de Charlotte Wessels, deux véritables singles fédérateurs Stardust:et Army of Dolls. Car Delain, c’est d’abord cette formidable capacité à produire des tubes avec des refrains presque pop sur de gros riffs, comme l’emblématique The Gathering. Et on en compte deux autres tout aussi fédérateurs avec My Masquerade  et  Lullaby. Mais Delain, c’est aussi un côté sombre que l’on retrouve dans Here Come The Vultures,  ambiance maussade , heavy et gothique contrastant avec le chant aéré de Charlotte. Delain a quelque chose qui les distingue vraiment de pas mal du groupe du genre, le chant de Charlotte Wessels, bien sûr, mais aussi ces contrastes orchestrés au millimètre par le claviériste Martijn Westerholt , le bassiste Otto Schimmelpenninck van der Oije , le batteur Sander Zoer , et le guitariste Timo Somers . Marco Hietala de Nightwish apporte un peu de punch vocal sur deux titres, le Evanescence-esque  Your Body Is a Battlefield, une  diatribe contre l’industrie de la beauté, et sur le titre  épique Sing To Me,  George Oosthoek de Celestial Season s’est invité sur Tell Me, Mechanist, et Alissa White- Gluz de  Arch Enemy est venue doper The Tragedy of the Commons. Très bon choix d’invités qui diversifient encore plus le spectre musical d’un album qui ne comporte du coup aucun point faible et s’écoute de bout en bout, il vrai que le sujet sur les contradictions humaines semble inépuisable ! .

Au final un superbe album bien armé pour rallier de nouveaux fans et augmenter encore la notoriété du groupe.

 

 

 

 


Tracklist : Line Up :  
01. Here Come The Vultures
02. Your Body Is A Battleground
03. Stardust
04. My Masquerade
05. Tell Me, Mechanist
06. Sing To Me
07. Army Of Dolls
08. Lullaby
09. The Tragedy Of The Commons

Charlotte Wessels (chant)
Timo Somers (guitare + chant)
Martijn Westerholt (claviers)
Otto Schimmelpenninck van der Oije (basse)
Sander Zoer (batterie)

am

 

Label : Napalm Records
Sortie : 07/04/2014
Production : 4n/a


Discographie :

Lucidity (2006)
April Rain (2009)
We Are The Others (2012)
The Human Contradiction (2014)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE





Notes des visiteurs

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 961 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    MetalDen
    Votre photo dans le bouquin ...

    Lire la suite...

     
  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...