0
0
0
s2smodern
Voici donc le dixième opus, à peine un an après Paradise In Flames, dont nous avions loué toutes les qualités, et le passage réussi d’un hard rock classique pratiqué pendant une quinzaine d’années à un heavy symphonique parfois speed et survitaminé.
Après une telle réussite, ne tergiversons pas, malgré le peu de temps qui s’est écoulé depuis, le chanteur, frontman et principal compositeur du groupe, Bernhard Weiss n’a en aucune manière perdu l’inspiration, au contraire. L’orientation symphonique du précédent est confirmée, voire accentuée. On ne change pas une équipe qui gagne, à peu de choses près, Dennis Ward s’est encore chargé avec brio du mixage, Lakonia, la chanteuse soprano déjà présente sur l’album précédent, renforce sa présence, seul le guitariste Guido Wehmeyer a quitté son poste, remplacé par un élément plus jeune mais tout aussi doué : Marco Wriedt.
Que ce soient les titres speed comme Doom Of Destiny , Better Fate, ou encore Father Father, ou plus heavy comme Blood Angel, ou plus calme, comme I Hear You Cry, ou bien la power ballade The Fire Still Burns agrémentée de saxo, et bien un seul dénominateur commun les caractérise, ce sont les refrains très vites accrocheurs au travers de mélodies sous tendues par des lignes instrumentales de premier plan.

Et la deuxième partie de l’album ne dépare pas, au contraire, j’y trouve l’une des plus belles réussites, She Got Nine Lifes, et pas bien loin derrière Revolutions et Devilish Belle. Alors inutile de s’appesantir, si vous avez aimé Paradise In Flames, vous aimerez Doom Of Destiny, qui confirme largement la nouvelle orientation des Allemands, et si vous ne connaissez pas, c’est le moment de découvrir, cette galette conjugue on ne peut mieux puissance et pouvoir mélodique.

 


Highlights : She got nine lifes, Devilish belle, Revolutions, Doom of destiny, Astoria

Tracklist :
01. Voices of destiny
02. Doom of destiny
03. Better fate
04. Blood Angel
05. I hear you cry
06. The fire still burns
07. Father, father
08. Revolutions
09. She got nine lifes
10. Devilish belle
11. Astoria


Line Up:
Bernhard Weiss (chant)
Marco Wriedt (guitare)
Rob Schomaker (basse)
Harry Oellers (clavier)
Andrè Hilgers (batterie)
+
Lakonia (chant)


Label :

Sortie :

Production :

AFM

16/11/2007

Bernhard Weiss + Harry Oellers


Discographie :
Kingdom Of The Night (1989)
Axxis II (1990)
Access All Areas - live (1991)
The Big Thrill (1993)
Matters Of Survival (1995)
Voodoo Vibes (1997)
Back To The Kingdom (2000)
Collection Of Power (2000)
Eyes Of Darkness (2001)
Time Machine (2004)
Paradise In Flames (2006)
Doom Of Destiny (2007)

Notes des visiteurs

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 569 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

     
  • ONE DESIRE - Midnight Empire - La chronique

    MetalDen
    Bienvenue Walt dans l'équipe ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)