0
0
0
s2smodern

J’ai découvert ce combo toulousain il y a environ un an en première partie de Whyzdom.
L’impression avait été favorable, une certaine maturité se dégageait déjà. THEOPSYA s’est donc formé à Toulouse en 2006. Leur première démo, sans sortie officielle, est enregistrée en 2007 suivie de concerts sur Toulouse et sa région. Suite au départ de certains membres du groupe, le groupe est dissous, puis. en 2010 Nicolas (batterie) et Remy (basse) décident de relancer la machine avec l'aide de Nacht (clavier), Pascal (Guitare), Adrien (Guitare) et Manon (chant). Après une série de concerts dont notamment la finale régionale Emergenza au Bikini et donc cette première partie de Whyzdom à l'Aéro à Toulouse, le groupe sort ce premier EP Tales of an angel .
 
The Darkest Tale ouvre la galette, une histoire sombre qui porte bien son nom si l’on fait le lien avec le chant death d’Adrien, un chant fort heureusement à mon gout pas trop en avant, les structures mélodiques l’emportant majoritairement, notamment grâce au chant clair de Manon, qui me fait un peu penser à celui de la chanteuse d’Amberian Dawn. Difficile à classer, leur style comporte quelques éléments symphoniques, mais aussi progressifs, et une bonne base de heavy mélodique. Tous les titres sont bons, sans qu’il y ait toutefois de hits mémorables. Deux d’entre eux emportent ma préférence, Poison Kiss et son refrain plutôt accrocheur et une belle accélération, et l’épique Gaïa qui nous vaut de superbes duels de guitare – claviers, qui constitue manifestement l’autre point fort du groupe, ces deux titres par ailleurs font moins appel aux growls, ce qui me va fort bien, la dose homéopathique étant à mon gout la meilleure !  Autre point fort qui se démarque du reste, Walks in the Mist  qui n’est autre que la version acoustique de Star Seeker, et sur lequel Nico accompagne Manon au chant avec un chant clair (je me souviens que sur scène il s’était levé et avait quitté la batterie pour ce faire, et j’avais déjà remarqué ce titre), il y a peut être là un filon a exploiter un peu plus sur la partie électrique. Star Seeker avec son break bien senti et Blood and Sand complètent agréablement cet EP qui s’écoule finalement bien trop vite, un signe  très positif ! Un mot sur la production qui aurait surement pu utiliser plus de moyens, mais qui néanmoins est correcte, le côté un peu « live » permettant de garder une certaine spontanéité qui échappe à certaines productions trop sophistiquées.

 

Ces contes pour un ange constituent donc une excellente carte de visite et un très bon début qui appelle une suite.





Tracklist : Line Up :  
1. The Darkest Tale    
2. Poison Kiss     
3. Walks in the Mist  . (Star Seeker ‘acous)     
4. March of the Ant     
5. Star Seeker     
6. Blood and Sand          
7.
Gaïa  

Manon  (chant)
Pascal (guitare)
Adrien (chant, Guitare)
Nacht (claviers)
Rémy (basse)
Nico (batterie)
am

 

Label : Les Sons Du Silence
Sortie : 11/2011
Production : n/a


Discographie :

Tales of an Angel (2011)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 540 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    MetalDen
    wow ! Fab enthousiaste sur ...

    Lire la suite...

     
  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    Fab
    Autant Face Book a le don de ...

    Lire la suite...

     
  • VULCAIN Vinyle

    MetalDen
    Je rejoins Emmanuel et Barjozo ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - The Teal Album

    Pilgrimwen
    Merci ! J'ai écouté attentivement ...

    Lire la suite...

     
  • RESTLESS SPIRITS - Restless Spirits

    Tis
    J'aime bien cet album, je me ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)