0
0
0
s2smodern
Pendant que certains rêvent de châteaux en Espagne, les Madrilènes de EBONY ARK se construisent petit à petit ce qui pourrait bien devenir une solide place au soleil après avoir malheureusement subi de plein fouet la banqueroute de leur ancien label. Qu’à cela ne tienne, la ténacité leur vaut aujourd’hui d’être signés par Ascendance Records, label Anglais spécialisé dans les « female fronted Metal band » qui ne manque pas, une fois de plus, de faire preuve d’un choix plutôt judicieux. Difficile en effet de ne pas tomber sous le charme de Beatriz Albert dont la performance vocale évoque sans mal des personnages au caractère bien trempé comme l’excellente Kimberly Goss (SINERGY), chanteuses énergiques tout autant que mélodiques faisant preuve d’une très grande maîtrise de leur art. Il est d’ailleurs bon de savoir que Beto Vazquez (INFINITY) aurait d’ores et déjà contacté Beatriz pour participer à son prochain album Dark Mind, et quand on sait que ce compositeur avait déjà fait appel par le passé à des noms comme Tarja, Floor Jansen ou autre Liv Kristine et j’en passe, cela donne une idée du potentiel plus que certain de la dame qui nous intéresse ici. Les compositions de EBONY ARK sont tout aussi séduisantes, proposant une musique colorée de divers éléments sans jamais les pousser à l’excès. On aborde parfois un Metal Symphonique relativement épuré avec If Only, le marquant So Close So Far au superbe refrain, ou encore avec Ecstasy, Endless Road et Enough Is Enough dont certaines mélodies peuvent évoquer AFTER FOREVER. Des éléments plus proche du Metal Progressif sont aussi perceptibles, en particulier avec Redemption ou We’re Here Now sur lequel quelques chants masculins parfois assez virulents font une légère percée. Des mélodies aux accents Gothic apparaissent aussi de temps à autres et plus nettement sur Sincerely qui apporte une certaine douceur que la ballade For You confirmera un peu plus loin. Mais bien plus encore, la musique de EBONY ARK est un savant mélange de tout cela à l’image de Out In The Cold dans lequel des éléments Metal Mélodique / Gothic / Prog sont abordés, et bien plus fort encore avec le génial When The City Is Quiet où un Metal Sympho / Prog. incorporant quelques touches Jazzy provoque une fusion digne de TO-MERA qu’il fallait oser. Evitant adroitement la surcharge comme le démontre par exemple l’apport maîtrisé de voix soprano, EBONY ARK réussissent là une alchimie des éléments et des ambiances, offrant du coup un album méritant largement une visite très approfondie qui aura de quoi séduire agréablement.

   

 

 Highlights : If Only…, So Close So Far, Endless Road, We’re Here Now, Redemption, Out In The Cold, When The City Is Quiet…  

Tracklist :  
01. If Only…
02. Ecstasy
03. So Close, So Far
04. Endless Road
05. Sincerely
06. True Friendship Never Dies
07. We’re Here Now
08. Redemption
09. For You
10. Enough Is Enough
11. Out In The Cold
12. When The City Is Quiet
13. A Merced de la Iluvia
s                                  



Line Up:

Beatriz Albert (chant)
Ruben Villanueva (guitare + chœurs)
Javier Jiménez (guitare + chœurs)
Diego (clavier)
Daniel Melian (basse + choeurs)
Ivan (batterie)

Label :

Sortie :

Production :

Ascendance Records

28/03/2008

n/a


Discographie :

Decoder (2004)
Decoder 2.0 (2006)
When The City Is Quiet (2008)

 

Note des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 673 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • Robert TEPPER - Better Than The Rest

    Laigre
    Un des mes albums préférés ...

    Lire la suite...

     
  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    MetalDen
    wow ! Fab enthousiaste sur ...

    Lire la suite...

     
  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    Fab
    Autant Face Book a le don de ...

    Lire la suite...

     
  • VULCAIN Vinyle

    MetalDen
    Je rejoins Emmanuel et Barjozo ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - The Teal Album

    Pilgrimwen
    Merci ! J'ai écouté attentivement ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)