0
0
0
s2smodern

Les Suédois de ANDROMEDA avaient créé la surprise avec leur premier opus, Extension Of The Wish en 2001, les positionnant à l’époque parmi les plus grands espoirs du Metal Progressif, espoir qui devint certitude en 2003 avec II=I.

Deux albums que certains fans du groupe s’accordent aujourd’hui à considérer comme indispensables, à l’inverse de la suite que constitue le troisième ouvrage, Chimera (Final Extention étant une réédition) qui reçut des critiques relativement divergentes.
Quoiqu’il en soit, ANDROMEDA prouvent encore ici qu’ils ont les moyens d’interpeller agréablement à l’image du premier titre Recognizing Fate qui ouvre sur un riff que l’on pourrait qualifier d’expérimental, appuyé par une structure légèrement alambiquée, le tout rehaussé de passages plus Progressifs ou quasiment planants. Entrée en matière qui a de quoi désarçonner, tout autant que My Star, sage mid-tempo aux ambiances étranges, au solo de guitare délicieusement tordu et aux claviers imaginatifs qui pour ma part, aussi étonnant que cela puisse paraître, m’évoquent les doux dingues de KYYRIA à l’époque de leur premier opus, Alien (allez comprendre…). Worst Enemy est aussi à porter au crédit d’une création originale, mariant l’atmosphère presque dépressive d’un PAIN OF SALVATION à des moments plus aérés proche d’un SAGA un tantinet plus galopant. Néanmoins, ANDROMEDA ne jouent pas la carte expérimentale à tout va et proposent finalement une majorité de titres qui s’inscrivent dans un certain esprit qu’on leur connaît avec Slaves Of The Plethora Season et son superbe refrain, les plus classiques Censonring Truth, Another Step ou encore Shadow Of A Lucent Moon qui tend peut-être plus vers un Metal Mélodique très accessible après son introduction atmosphérique du plus bel effet. Et enfin, dans la plus pure tradition Progressive, Veil Of Illumination conclut l’album avec ses dix sept minutes d’inventivité, de changements de climats et de passages instrumentaux alambiqués, déstructurés qui ne cessent de tenir en éveil.


C'est indéniable, ANDROMEDA est un groupe qui va de l’avant, explore et réussit à innover sans pour autant se disperser inutilement comme le prouve ce The Immunity Zone qui nous rappelle très justement qu’Andromede est aussi une constellation..

   

 

 Highlights : Recognizing Fate, Slaves Of The Plethora Season, Censoring Truth, Worst Enemy, Veil Of Illumination… 

Tracklist :  
01. Recognizing Fate
02. Slaves Of The Plethora Season
03. Ghosts On Retinas
04. Censoring Truth
05. Worst Enemy
06. My Star
07. Another Step
08. Shadow Of A Lucent Moon
09. Veil Of Illumination
    
Line Up:
Dave Fremberg (chant)
Johan Reinholdz (guitare)
Martin Hedin (clavier)
Fabian Gustavsson (basse)
Thomas Lejon (batterie)
am

Label :

Sortie :

Production :

Nightmare Records

16/09/2008

 Martin Hedin

Discographie :

Extension of the Wish (Century Media 2001)
II=I (Century Media 2003)
Extension of the Wish - Final Extension (Century Media 2004)
Chimera (Massacre Records 2006)
Playing Off The Board (DVD/CD - Metal Mind 2007)
The Immunity Zone (Nightmare Records 2008)
Manifest Tyranny (Inner Wound Recordings 2011)

 
Note des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 456 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    MetalDen
    wow ! Fab enthousiaste sur ...

    Lire la suite...

     
  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    Fab
    Autant Face Book a le don de ...

    Lire la suite...

     
  • VULCAIN Vinyle

    MetalDen
    Je rejoins Emmanuel et Barjozo ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - The Teal Album

    Pilgrimwen
    Merci ! J'ai écouté attentivement ...

    Lire la suite...

     
  • RESTLESS SPIRITS - Restless Spirits

    Tis
    J'aime bien cet album, je me ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)